Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Colette Dehalle
16/03/2009

UNE AFFAIRE DE CIMETIERE


María Beatriz Lenz, député péroniste de Buenos Aires a annoncé son intention de déposer un projet de loi en vue du retour en Argentine des restes de Jorge Luis Borges, décédé à Genève le 14 juin 1986 à l'âge de 87 ans. Ils sont actuellement au cimetière genevois de Plainpalais, tombe No 735. On peut y lire une inscription en vieil anglais : And Ne Forhtedon Na, On ne doit pas avoir peur.


Tombe de Jorge Luis Borges au cimetière de Plainpalais
Tombe de Jorge Luis Borges au cimetière de Plainpalais
Alejandro Vaccaro, président de la Société argentine des écrivains et biographe de Borges la soutient. D'après lui, le célèbre écrivain avait exprimé dans sa jeunesse "le souhait de reposer dans le caveau familial", au cimetière de la Recoleta à Buenos Aires, où sont enterrés des pléiades d'écrivains et de présidents, des représentants de la grande bourgeoise locale et aussi María Eva Duarte de Perón décédée en 1952. Il se base aussi sur un documentaire de la télévision française tourné en 1969 au cimetière de la Recoleta, Borges montre le caveau de sa famille et dit qu'il la rejoindra un jour.
La réponse de Maria Kodama, la veuve de Borges, de quarante-six ans sa cadette qu'il avait épousée le 26 avril 1986, a été immédiate : "C’est incroyable qu’en démocratie un député puisse disposer du corps d’une personne. Ces restes sont sacrés pour moi qui ai donné toute ma vie par amour pour lui."
Elle préside la Fundación Internacional Jorge Luis Borges, qui a son siège à Buenos Aires. Depuis des mois, elle s'active pour la création d'un musée dédié à son défunt mari qui se situera au même endroit. Elle précise d'ailleurs que ce projet de loi n'est qu'une rumeur, il s'agirait plutôt d'envisager un hommage à l'écrivain pour le 110e anniversaire de sa naissance le 24 août 1899.

Le Péruvien Mario Vargas Llosa déclare cette initiative péroniste de "farce élogieuse répugnante". Et d'ajouter "L'idée, apparemment, comptait avec le soutien de la présidente argentine elle-même, Cristina Fernandez de Kirchner, et de son mari, l'ancien président Nestor Kirchner". Il considère leur gouvernement comme le symbole de tout ce que la vie et l'œuvre de Borges refusaient, démagogie, populisme, mauvais goût et vulgarité. Il convient de rappeler que les relations entre Borges et le gouvernement du général Juan Perón avaient été orageuses. En 1946, l'écrivain qui travaillait à la Bibliothèque nationale avait été nommé inspecteur des volailles et des œufs sur les marchés...

Une fois Perón renversé en 1955, Borges devint directeur de cette même Bibliothèque nationale.
Le cimetière de Plainpalais à Genève est appelé couramment le cimetière des rois parce qu'il se trouve dans une rue portant ce nom, c'est le Père-Lachaise local, on y trouve entre autres les sépultures du chef d'orchestre Eugène Ansermet, de Jean Calvin, des compositeurs Alberto Ginastera et Frank Martin, l'un argentin, l'autre suisse. Y reposent aussi le psychologue Jean Piaget, Sophie Dostoïevski, la fille de l'écrivain décédée à trois mois, Sergio Vieira de Mello qui était à la tête du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme et fut tué lors d'un attentat suicide à Bagdad le 19 août 2003, le comédien François Simon, fils de Michel, Rodolphe Kreutzer, le dédicataire de la célèbre sonate violon N°9, op. 47, en la majeur, de Beethoven, composée en 1803.

Dans les premiers jours de mars, le cimetière de Plainpalais a été l'objet d'une vive polémique, les restes de Grisélidis Réal devaient y être transférés. Prostituée, elle a mené parallèlement une carrière d'écrivain de qualité et a été une militante des causes féminines. A sa mort le 31 mai 2005, elle a été inhumée au cimetière genevois du Petit-Saconnex avant d'être enterrée ce 9 mars au cimetière de Plainpalais. Les uns se sont émus de la voir en compagnie de Calvin et de Borges justement, les autres se réjouirent de voir une femme reposer dans ce panthéon réservé aux hommes, elles sont moins d'un quart effectivement sur les 350 tombes.


Par Colette Dehalle (dernière modification le 17/03/2009)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Vies de chiens - 17/09/2016

Bretagne est morte - 19/06/2016

Harry Potter revit - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :