Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

J.N.B.L.

Ukraine: Violations et crimes de guerre

Communication de notre partenaire


Lors d’une rencontre avec le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk le 8 septembre 2014, le secrétaire général d’Amnesty International Salil Shetty a exhorté le gouvernement ukrainien à mettre fin aux atteintes aux droits humains et aux crimes de guerre commis par les bataillons d’engagés volontaires agissant aux côtés des forces armées ukrainiennes régulières.


ukra.mp3 Ukraine.mp3  (191.63 Ko)


"Les autorités ukrainiennes ne doivent pas reproduire la situation d’illégalité et de violations des droits humains qui prévalait dans les zones que contrôlaient les séparatistes. L’inaction face aux atteintes aux droits humains et aux probables crimes de guerre imputables aux bataillons de volontaires risque d’aggraver considérablement les tensions dans l’est du pays et de compromettre l’intention déclarée des nouvelles autorités ukrainiennes de renforcer et de faire respecter l’état de droit", a déclaré Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International en déplacement à Kiev.

Cet appel intervient après la publication par Amnesty International d’une synthèse intitulée "Abuses and war crimes by the Aidar Volunteer Battalion in the north Luhansk region", fruit de recherches menées récemment sur le terrain dans le nord de la région de Louhansk, dans l'est du pays. Ce document rend compte de la multiplication des atteintes aux droits humains commises par le bataillon de volontaires Aïdar. Aïdar compte parmi la trentaine de "bataillons de volontaires" qui sont apparus dans le sillage du conflit et ont été plus ou moins intégrés aux forces de sécurité ukrainiennes qui cherchent à reprendre les zones contrôlées par les séparatistes.

Amnesty International a recensé un nombre croissant d’atteintes aux droits humains imputables au bataillon Aïdar, notamment des enlèvements, des détentions illégales, des mauvais traitements, des vols, des escroqueries et de possibles exécutions. Certains de ces agissements constituent des crimes de guerre.

L’organisation demande aux autorités ukrainiennes de faire en sorte que tous les bataillons de volontaires, y compris Aïdar, relèvent de chaînes de commandement et de contrôle efficaces. En outre, elles doivent enquêter sans délai sur les allégations de violations des droits humains et traduire en justice les responsables présumés.

Les chercheurs d’Amnesty International dans l’est de l’Ukraine ont recueilli des informations sur des bombardements aveugles, des enlèvements, des cas de torture et des homicides. Le Kremlin a nié maintes fois toute implication dans les combats en Ukraine. Cependant, les photos satellite et les témoignages rassemblés par l’organisation apportent des preuves que les combats ont évolué vers ce qu’Amnesty International qualifie maintenant de conflit armé international.



12/09/2014




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :