Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Walassa Mulondani Lech

Un journaliste assassiné à Bukavu


Encore un journaliste de Radio Okapi tué à Bukavu. Didace Namujimbo a été abattu d'une balle à la tête par des inconnus la nuit de vendredi à samedi près de son domicile.


Un journaliste assassiné à Bukavu
Didace Namujimbo a été abattu près de chez lui vers 21h30, alors qu'il revenait à son domicile. Il a été abattu par des inconnus. Les voisins, qui étaient chez eux en ce moment là, ont entendu des voix de gens qui discutaient. Quelques temps après, ils ont entendu des coups de feu, mais ils ne sont pas sortis. C'est seulement vers les petites heures du matin, quand ils sont sortis, qu'ils l'ont découvert qui gisait là. Et ce sont ses voisins qui nous ont donné l'heure à laquelle ils ont entendu les discussions et les coups de feu.

Premier témoignage du Procureur de la République, près le tribunal de grande instance de Bukavu, Jacques Melimeli : « Nous avons été sur les lieux. Nous avons constaté qu'une balle l'a atteint au cou. Et, il en est mort sur le champ. Nous avons d'abord levé le corps. Nous l'avons emmené à l'hôpital général de référence de Bukavu où on est entrain de procéder à l'autopsie. Nous avons saisi aussi la douille de la balle qui a tué la victime. Pour le moment, l'expertise médicolégale de l'hôpital général de référence de Bukavu est entrain d'être faite pour déterminer si la balle est sortie du corps, et combien de balles ont atteint le corps. »

Didace Namujimbo laisse une veuve et deux orphelins. Il est le deuxième journaliste de Radio Okapi à être tué à Bukavu. Un autre journaliste de radio Okapi Bukavu, Serge Maheshe, secrétaire de rédaction a été abattu dans la nuit du 13 au 14 juin 2007.

La Monuc se dit consternée par l'assassinat de Didace Namujimbo

La Monuc est prête à collaborer avec les services sécuritaire et judiciaire de la RDC pour mettre la main, le plus rapidement possible, sur les auteurs de ce crime. Madnodje Mounoubai, porte parole de la Monuc, explique : « Notre première réaction, c'est la consternation de perdre un collègue. Non seulement Didace était un journaliste de qualité, mais il avait beaucoup d'avenir devant lui. Ce n'est pas la première fois que nous perdons un collègue sous les balles. Nous condamnons avec force cet assassinat. Les services compétents de la Monuc vont se mettre à la disposition des services de sécurité et judiciaires de ce pays pour les assister s'ils le demandent. Dans tous les cas, nous espérons que les autorités de ce pays vont faire diligence pour poursuivre le ou les auteurs de cet acte ignoble, qu'ils seront rattrapés et qu'ils subiront les rigueurs de la loi. »

La Fondation Hirondelle est profondément choquée par ce crime

La Fondation Hirondelle, qui gère Radio Okapi en partenariat avec la Mission des Nations Unies au Congo, condamne avec la plus grande fermeté l'assassinat de Didace Namujimbo et demande que tous les moyens soient mis en œuvre pour identifier rapidement son ou ses auteurs. La Fondation Hirondelle est déterminée à poursuivre sans réserve son travail d'information au service de la population congolaise.

Pour Journaliste en danger, trop c'est trop

Du côté de Jed, c'est un double sentiment de révolte et d'impuissance face à l'assassinat du journaliste Didace Namujimbo. Cette ONG demande aux autorités de la RDC de prendre leur responsabilité pour trouver et punir les commanditaires de cet assassinat. Tshivis Tshivwadi, Secrétaire général de Jed, explique : « C'est un double sentiment de révolte et, en même temps, d'impuissance par rapport à ce qui nous apparaît aujourd'hui comme la mort programmée des journalistes. C'est chaque année que des journalistes sont assassinés depuis 2004. Chaque année, dans les mêmes circonstances, les journalistes sont assassinés, dans la même période, dans les mêmes circonstances. Aujourd'hui, tous les journalistes se posent la question de savoir à qui le prochain tour ? Ça fait 7 journalistes assassinés en l'espace de trois ans. Pour cela, nous avons eu droit à des simulacres de procès juste pour masquer les véritables assassins et les commanditaires. Nous espérons, et nous demandons encore une fois que la justice, les autorités de ce pays, puissent prendre leur responsabilité, que des enquêtes sérieuses soient menées pour savoir les circonstances, parce que, jusqu'à présent personne ne sait dire exactement les circonstances dans lesquelles Didace a été assassiné. Nous pensons qu'il est temps qu'on arrête cette machine de mort qu'on a déclanché contre les journalistes. »

L'UNPC compte utiliser toutes les voies démocratiques pour que pareil crime n'ait plus lieu

C'est la réaction de la présidente de l'Union nationale de la presse du Congo. Pour Chantal Kanymbo, cet énième assassinat est une chose qui ne devait plus arriver en RDC : « Nous étions convaincu que plus jamais cela ne pouvait nous arriver, après les assassinats de Franck Ngykie, Bapuwa Mwamba, Serge Maheshe, Patrick Kikuku. Franchement, j'ai été très choquée tôt ce matin d'apprendre l'assassinat de notre ami Didace. Immédiatement, nous dénonçons cet énième assassinat d'un journaliste congolais. Ensuite, nous allons inviter toutes les organisations gouvernementales pour examiner et voir quelles actions nous pourrions éventuellement mener pour dénoncer cet énième assassinat. Vous savez, nous avons des moyens démocratiques pour nous exprimer. Nous allons utiliser tous les moyens démocratiques de manière à assurer la sécurité des journalistes et des Congolais d'une manière générale. »


22/11/2008








Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :