Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
14/07/2016

Un procès aux assises pour les meurtriers présumés de Clément Méric?


Le parquet de Paris demande le renvoi en Cour d’assises des quatre skinheads impliqués dans la rixe ayant entrainé la mort de Clément Méric le 5 juin 2013.


Clément Méric. Photo (c) Montecruz foto.
Clément Méric. Photo (c) Montecruz foto.

affaire_clement_meric_1.mp3 Affaire Clément Méric.mp3  (550 Ko)


Le 5 juin 2013, rue de Caumartin, en marge d’une vente privée de vêtements, un groupe de militants antifascistes croise la route de militants d’extrême droite. Les deux groupes s’invectivent verbalement, et quelques instants plus tard, une bagarre éclate dans la rue, non loin du lieu de la vente. Le jeune Clément Méric, 19 ans, étudiant à Sciences Po, membre du syndicat Solidaires et militant du groupe Action Antifasciste Paris Banlieue reçoit plusieurs coups au visage et s’effondre au sol. Inconscient à l’arrivée des secours, il est transporté à La Pitié-Salpêtrière où il décède quelques heures plus tard. Les agresseurs prennent la fuite, mais Esteban Morillo et Samuel Dufour, deux des quatre skinheads impliqués se rendent d’eux mêmes à la police.

En 2013, le groupe d’extrême droite "Troisième Voie" et son service d’ordre "Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires" avaient été dissouts par le gouvernement à la suite du décès du jeune Méric.

Si l’enquête judiciaire n’a pas fait la lumière sur les circonstances exactes du drame, le parquet de Paris requiert le renvoi en cour d’assises d’Esteban et Samuel pour "violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner" et "port d’arme" et de leurs deux amis pour "violences en réunion avec port d’arme" (source AFP). Ainsi, le parquet valide l’hypothèse évoquée par de nombreux témoins de l’utilisation par Samuel Dufour d’un poing américain. C’est désormais au juge d’instruction de décider s’il souhaite suivre ou non les réquisitions du parquet. Aux assises, les accusés risquent jusqu’à quinze ans de prison.


Témoignage d'un proche de Clément Méric



Par (dernière modification le 14/07/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :