Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Colette Dehalle

VAN GOGH FACE A MONTICELLI


Le musée du Centre de la Vieille-Charité dans le quartier du Panier à Marseille expose côte à côte un des peintres les plus connus au monde et un autre qui, malgré une production importante et des oeuvres dans bon nombre de musées, demeure encore mal connu.


VAN GOGH FACE A MONTICELLI
La Vieille-Charité est un lieu marseillais hautement culturel et magnifique. Elle héberge plusieurs musées, celui des Arts africains, océaniens et amérindiens, celui d'archéologie méditerranéenne ainsi que des salles consacrées aux expositions temporaires, on y trouve aussi une très importante librairie et même un salon de thé.
En 1640, le Conseil de Ville avait décidé de construire un établissement destiné aux pauvres, en 1670 une association caritative confia àl'architecte Pierre Puget (1620-1694), natif du quartier, la réalisation d'un Hôpital Général. Les travaux commencent en 1671 et l'ensemble sera terminé en 1749, il se compose de quatre ailes de bâtiments fermés et trois étages de galeries. Au centre de la cour, une chapelle construite entre 1679 et 1707 dont la façade actuelle date de 1863. De la Révolution à la fin du XIXe siècle, la Charité est un hospice pour les vieillards et les enfants. En 1905, le bâtiment fut occupé par l'armée et à partir de 1922, il abrite les plus démunis. Dans les années 40, l'architecte Le Corbusier remarque l'édifice et attire l'attention sur son état d'abandon. En 1951, il est classé monument historique. En 1962, on évacue les occupants.
Grâce àla loi Malraux de cette même année, il sera remarquablement restauré à partir de 1968. Depuis 1986, la Vieille-Charité est devenue un centre à vocation scientifique et culturelle fort apprécié et oùse tiennent des expositions très fréquentées.Une confrontation riche d'enseignementUne soixantaine d'oeuvres sont exposées, 18 de van Gogh et 38 de Monticelli. Toutes venues de nombreux musées européens ou américains.

Des paysages, des vases de fleurs, des marines, des natures mortes
Ainsi, le visiteur comprendra-t-il mieux pourquoi le peintre marseillais fort apprécié de la bourgeoisie provençale ainsi que de ses collègues Ziem ou Cézanne a eu sans le savoir de l'influence sur l'un des peintres les plus célèbres. Adolphe Joseph Thomas Monticelli est né le 14 octobre 1824 et y et mort le 29 juin 1886. C'est cette année-là que van Gogh arrive à Paris et ne pourra donc le rencontrer.
Il l'avait découvert en 1873 à La Haye mais c'est vraiment à Paris qu'il s'en imprègne car son frère Théo travaille chez le marchand Delarebeyrette qui vend des Monticelli. Et c'est d'ailleurs à travers la correspondance de Vincent avec Théo qu'on prend connaissance à la fin des années 50 de l'influence du maître marseillais sur le peintre hollandais de trente ans son cadet. A partir de ce moment et à plusieurs reprises dans les catalogues d'expositions sur l'un ou l'autre, il en est fait mention. En hiver 1888 Van Gogh entreprendra le voyage de Provence.


Van Gogh - Monticelli jusqu'au 11 janvier 2009 Centre de la Vieille
Charité à Marseille
2 rue de la Charité 13002 Marseille
Tél : 04 91 14 58 80
Du mardi au dimanche de 10h à 17h (fermé le lundi et les jours fériés).
www.rmn.fr
www.marseille.fr

27/11/2008




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :