Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Gilles Carvoyeur
24/05/2009

VINON SUR VERDON : Une centrale solaire pour financer l'aide sociale municipale

Vos articles dans votre Podcast Journal


En ces temps de crise économique, la misère gagne du terrain même sous le soleil de la Provence où elle n'est pas moins dure, contrairement à ce que chantait Aznavour avec talent.


Une double casquette

VINON SUR VERDON : Une centrale solaire pour financer l'aide sociale municipale
Vinon sur Verdon, une bourgade de 4000 habitants, située aux confins du Var, du Vaucluse, des Bouches du Rhône et des Alpes de Hautes Provence, est sévèrement touchée par les plans de licenciement aixois qui affectent les salariés de la commune. D'où l'idée lumineuse du maire, Claude Cheilan, de financer cette aide aux plus démunis. Grâce au soleil et un parc photovoltaïque, unique en France, de 9 hectares !
Avec sa double casquette - élu local et agriculteur - il réussit un vrai numéro d'équilibriste en conciliant les intérêts des plus défavorisés et la protection des terres agricoles qui, ici, se réduisent de 4000 hectares par an. Inauguré en grandes pompes, le 15 mai, le parc aux 18 960 panneaux solaires, qui produit l'équivalent de la consommation électrique annuelle du village, a été porté par l'ancienne équipe municipale. Elu en mars 2008 et vice-président de la Chambre d'Agriculture du Var, Claude Cheilan aurait pu tout annuler, au nom de la défense des terres agricoles cultivables. « Au contraire, j'ai négocié avec Solaire Direct, l'opérateur en électricité, un mécénat d'entreprise de 30 000 Euros pour l'action sociale communale » se félicite t-il. Une première en France qui est compromise par les projets présidentiels concernant la taxe professionnelle. « Avec cette usine à soleil, j'escomptais de solides retombées financières. Si la TP est supprimée, tous mes espoirs de financer le CCAS grâce aux énergies nouvelles tombent à l'eau » s'inquiète le maire-agriculteur.


Par Gilles Carvoyeur (dernière modification le 24/05/2009)




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

"Nés quelque part" - 11/04/2017

1 2 3 4 5 » ... 23




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :