Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Momoka Takeuchi
30/03/2010

Victoire de Jenson Button à Melbourne, Robert Kubica deuxième


Résumé et classements du Grand-Prix d'Australie


Course palpitante sur l'Albert Park Circuit

MELBOURNE, 29/03/2010.

Finalement, Jenson Button (Mac Laren Mercedes) aura réitéré sa performance de 2009 à Melbourne en remportant pour la deuxième fois consécutive le Grand Prix d'Australie. Vainqueur l'an dernier avec sa Brawn Mercedes, Jenson avait ensuite enchaîné une belle série de victoires qui l'ont mené au titre de Champion du Monde 2009.

En s'imposant ici sur l'Albert Park Circuit, il s'est également rassuré en prenant un ascendant psychologique sur son équipier (également) ancien champion du monde, Lewis Hamilton.

Vive désillusion cependant pour le jeune Allemand Sebastian Vettel, qui, menant de main de maître ce Grand Prix d'Australie, s'est vu une fois de plus contrait à l'abandon dans des circonstances similaires à celles qui avaient interrompu sa marche victorieuse lors du précédent Grand Prix, à Bahrein il y a 15 jours : problèmes techniques sur sa Red Bull Renault.

En profitant de l'abandon de son rival allemand, Jenson Button ne s'est pourtant pas montré seulement opportuniste : ayant changé ses pneus avant tout le monde et avant que la pluie ne cesse, en début de course, il a fait preuve d'initiative et de courage. Il lui a fallu alors, avant de prendre la tête de la course, faire preuve de grande adresse tant que ses slicks n'étaient pas en température. Ensuite, il lui a fallu gérer ses gommes sans en changer jusqu'à l'arrivée, et en prévenir l'usure sans trop céder à ses adversaires, qui en fin de course se sont fortement rapprochés de sa monoplace. En grand champion, il a alors fait preuve de sang froid jusqu'à la ligne d'arrivée, aidé par son style de conduite tout en finesse.

Une autre très belle performance est celle à mettre à l'actif de Robert Kubica : le Polonais, fin metteur au point et doté d'un très solide talent, a su tirer parti de sa Renault, et offre le plus beau résultat possible à une écurie complètement remaniée qui a faillit laisser sa peau fin 2009, dans le scandale du Crashgate sous la gestion Briatore : une belle récompense pour la nouvelle direction et son valeureux personnel, et un beau satisfécit pour avoir choisi le meilleur pilote possible pour succéder à Alonso, parti sous d'autre cieux.

Ce dernier, après s'être fait percuter au départ et s'être ainsi retrouve bon dernier, a été l'auteur d'une impressionnante remontée, qui l'a mené à la 4ème place, dans les échappements de la Ferrari de son équipier, Felipe Massa, troisième au classement.

Derrière les deux Ferrari, on trouve la Mercedes de Nico Rosberg, auteur, juste derrière les rouges, de belles passes d'armes avec Hamilton et Webber, jusqu'à ce que ce dernier fasse une erreur de freinage et emporte la Mac Laren d'Hamilton dans le bac à sable. L'Australien se sera excusé auprès d'Hamilton après la course, mais le mal était fait.

A noter enfin le 10ème place de Michael Schumacher, qui a longtemps évolué en 13ème position en raison de l'accrochage du début de course qui a endommagé l'avant de sa Mercedes. Il s'est cependant déclaré satisfait de cette 10ème place (il marque 1 point), soulignant que "ça aurait pu être pire". Et effectivement, nombreux sont ceux à avoir abandonné lors de ce Grand Prix très disputé et mouvementé, en raison notamment de la pluie et du tracé du circuit semi-urbain de Melbourne, toujours garant d'empoignades et dépassements.

A retenir enfin la sortie de route de Kobayashi suite à l'affaissement de l'aileron avant de sa Sauber, laquelle privée de contrôle a percuté violemment la Williams d'Hülkenberg et la Toro Rosso de Buemi ; les trois pilotes, indemnes lors de ce spectaculaire accident - qui a provoqué la sortie du pace-car pour neutraliser la course plusieurs tours -, ont toutefois été tous contraints à l'abandon.

APPRÉCIATIONS DIABLOTO.INFO

SEBASTIAN VETTEL
Domine les essais, domine son équipier Webber sur ses terres, domine plus de la moitié de la course avant d'être condamné à l'abandon suite à la perte de ses freins. Le jeune prodige de la Formule 1 mérite mieux que son classement au Championnat, où l'écurie Red Bull devrait tenir la dragée haute à Ferrari et à Mac Laren.
A l'écurie dans son ensemble de réagir au plus tôt : un talent pareil mérite récompense !
Vote 9/10

JENSON BUTTON
Apparemment en retrait face à son brillant équipier Hamilton, le Champion du Monde sortant a prouvé qu'il sait réagir magistralement dès que la situation se présente. Sous forme de pluie (et d'hésitation de ses adversaires) puis de pace-car, Jenson a su réagir tout en finesse : un boulot de pro, de maestro même, tant la gestion de l'usure et de l'adhérence devait se faire dans les règles de l'art !
Vote 9/10

VITALY PETROV
Pour sa seulement deuxième course, le Russe a démontré un certain potentiel au volant de sa Renault ; une petite incursion dans le bac à sable lui aura été fatale, car il n'a pas encore appris à doser la reprise d'adhérence dans ces cas-là, que les pilotes plus expérimentés utiliser pour éviter de caler. Sa prestation, bien que cachée par celle de son équipier Kubica, méritait toutefois notre attention.
Vote 5/10

LEWIS HAMILTON
Mal qualifié et parti de la 11ème place, le Champion du Monde 2008 s'attendait à une course difficile. Pourtant, son attaque constante le plaçait finalement dans le wagon de tête, derrière Button et Kubica, où avec les deux Ferrari et la Mercedes de Rosberg et la Red Bull de Webber, se disputait à couteaux tirés les gros points. Finalement embarqué par l'erreur de Mark Webber, il doit se contenter de la sixième place.
Vote 7/10

ROBERT KUBICA
Solide, sûr, propre, le Polonais a fait ce qu'on attendait de lui chez Renault : le meilleur possible. Cette superbe deuxième place, construite avec poigne et autorité, récompense son grand talent, et accessoirement une écurie française qui a frôlé le pire sous sa précédente gestion. Une victoire des techniciens sur les commerciaux et les bureaucrates : ce n'est que mieux.
Vote 8/10

VITANTONIO LIUZZI
Le revenant italien rappelle à tous que, si le matériel suit, il a toujours été un performer. Or, l'étonnante Force India, dont la montée en puissance commencée début 2009* continue, lui permet de se distinguer du peloton des "suivants", parmi lesquels il y a pourtant des pointures. Encourageant.
Vote 7,5/10

NICO ROSBERG
Incisif, sûr de lui et de son potentiel, l'autre jeune Allemand continue à prendre la mesure de son illustrissime équipier Michael Schumacher. Il se retrouve 5ème après avoir su, avec maîtrise et opportunisme, profiter sans perte de temps des erreurs de ses adversaires lors de la bagarre pour la 4ème place avec les deux Ferrari et Hamilton et Webber. Auteur, accessoirement, de superbes dépassements, y compris par l'extérieur !
Vote 7/10

FERNANDO ALONSO
Auteur d'un départ très moyen, l'Espagnol se retrouve dernier suite à l'accrochage du premier tour. Patiemment, avec obstination, il remonte jusqu'à la 4ème place, dans les échappements de son équipier Massa, lui même très proche du second, Kubica. Ne voulant pas prendre le risque de passer un Massa visiblement nerveux, il joue alors la carte Ferrari en maîtrisant les assauts d'Hamilton, Webber et Rosberg, jusqu'à mener à la faute les deux premiers du trio. De la fine ouvrage de guerre psychologique, digne d'un très grand champion. Qu'il est.
Vote 7,5/10

FELIPE MASSA
Auteur d'un magnifique départ, qui l'a propulsé en deuxième position derrière Vettel, lui et son équipe n'ont pas su anticiper le paramètre météo. Il s'est ensuite montré trop agressif avec ses pneus, et son pilotage, à la limite de l'adhérence lui a fait prendre des risques que son équipier, juste derrière lui, entendait profiter en cas de sortie de route. Qui finalement n'est pas arrivée, tant mieux, mais la part de chance, dans cette troisième place, est trop importante pour que Felipe soit tranquille dans son combat de longue haleine à venir, contre Vettel Hamilton, Button... et surtout Alonso !
Vote 5/10

MICHAEL SCHUMACHER
L'ex-retraité, impliqué dans un accrochage en début de course, à dû faire avec une machine très perfectible. Se battant en queue de peloton (et en duel contre le roockie Jaime Alguersuari, le plus jeune du plateau !), Michael récupère finalement un point. L'expérience...
Vote 5/10

RUBENS BARRICHELLO
Le vétéran brésilien, auteur d'une belle qualification, place déjà la Williams à moteur Cosworth dans les points. Pas mal ! L'expérience, encore...
Vote 6/10


CLASSEMENT MELBOURNE, GRAND PRIX D'AUSTRALIE 2010


1 BUTTON Jenson (GB) MAC LAREN MERCEDES
2 KUBICA Robert (PL) RENAULT
3 MASSA Felipe (BR) FERRARI
4 ALONSO Fernando (E) FERRARI
5 ROSBERG Nico (D) MERCEDES
6 HAMILTON Lewis (GB) MAC LAREN MERCEDES
7 LIUZZI Vitantonio (I) FORCE INDIA FERRARI
8 BARRICHELLO Rubens (BR) WILLIAMS COSWORTH
9 WEBBER Mark (AUS) RED BULL RENAULT
10 SCHUMACHER Michael (D) MERCEDES
11 ALGUERSUARI Jaime (E) TORO ROSSO FERRARI
12 DE LA ROSA Pedro (E) SAUBER FERRARI
13 KOVALAINEN Heikki (SF) LOTUS COSWORTH
14 CHANDHOK Karun (IN) HISPANIA COSWORTH

14 pilotes classés, sur 24 au départ.

CLASSEMENT AU CHAMPIONNAT PILOTES

1 ALONSO Fernando (E) Ferrari 37 pts
2 MASSA Felipe (BR) Ferrari 33 pts
3 BUTTON Jenson (GB) Mac Laren Mercedes 31 pts
4 HAMILTON Lewis (GB) Mac Laren Mercedes 23 pts
5 ROSBERG Nico (D) Mercedes 20 pts
6 KUBICA Robert (PL) Renault 18 pts
7 VETTEL Sebastian (D) Red Bull Renault 12 pts
8 SCHUMACHER Michael (D) Mercedes 9 pts
9 LIUZZI Vitantonio (I) Force India Ferrari 8 pts
10 WEBBER Mark (AUS) Red Bull Renault 6 pts
11 BARRICHELLO Rubens (BR) Williams Cosworth 5 pts

CLASSEMENT AU CHAMPIONNAT CONSTRUCTEURS

1 FERRARI (I) 70 pts
2 MAC LAREN MERCEDES (GB) 54 pts
3 MERCEDES (D) 29 pts
4 RENAULT (F) 18 pts
4 RED BULL RENAULT (A) 18 pts
6 FORCE INDIA FERRARI (IN) 8 pts
7 WILLIAMS COSWORTH (GB) 5 pts



www.diabloto.info


Par Momoka Takeuchi (dernière modification le 30/03/2010)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

L'hebdo athlétique - 22/06/2016

L'hebdo athlétique - 14/06/2016

L'hebdo athlétique - 08/06/2016

L'hebdo athlétique - 25/05/2016

L'hebdo athlétique - 17/05/2016

L'hebdo athlétique - 04/05/2016

L'hebdo athlétique - 29/04/2016

1 2 3 4 5 » ... 17




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :