Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
04/07/2011

'Vignerons Indépendants de France' demande au gouvernement et à la Commission européenne d'ouvrir un grand débat


Vignerons Indépendants de France demande au gouvernement et à la Commission européenne, dans le cadre de la PAC, d’ouvrir un grand débat sur une assurance comme outil de stabilisation des revenus des viticulteurs.


Christelle JACQUEMOT Vignerons Indépendants de France
Christelle JACQUEMOT Vignerons Indépendants de France
L’assurance comme outil de stabilisation des revenus des vignerons !
Une hypothèse réaliste
L’étude rendue publique par Vignerons Indépendants de France démontre que les conditions économiques, techniques et financières sont réunies pour la mise en oeuvre, partout en France, d’une assurance destinée à stabiliser les revenus des exploitations viticoles. Les fluctuations de revenus des vignerons sont suffisamment importantes pour justifier une intervention destinée à les stabiliser. Chaque année 35% des exploitations enregistrent une baisse de résultats de plus de 30%. Sur l’ensemble de la période, les revenus varient de 20 à 40% autour du revenu courant moyen.
Cette instabilité aléatoire rend peu prévisible l’avenir, fragilise les exploitations et ne sécurise pas leurs projets d’entreprises à long terme.
- A l’échelon national, la compensation de la perte entre les revenus de l’année et la moyenne des
revenus des trois années précédentes s’élèverait à 300 millions d’euros/an (hors Champagne).
Pour Vignerons Indépendants de France, la stabilisation économique n’a pas vocation à couvrir l’intégralité de la perte de revenus. En retenant l’hypothèse d’un déclenchement de la compensation uniquement quand la perte de revenu de l’année est supérieure d’au moins 30% à la moyenne des trois dernières années, alors la compensation s’élèverait à 43 millions d’euros en 2005, 24,6 millions en 2006 et 0,1 million en 2007 (hors Champagne).
En Aquitaine, par exemple, la prime d'assurance à payer (pour une exploitation moyenne de 19 hectares avec un résultat moyen de 25 000 euros) s’élèverait à 42 euros/ha et à 15 euros/ha avec un subventionnement public à hauteur de 65%.
Globalement, les revenus seraient partiellement stabilisés de 5 à 20%.

Interview exclusive de Christelle JACQUEMOT, Directrice des Relations Institutionnelles des Vignerons Indépendants de France.




Par (dernière modification le 04/07/2011)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le Bon Coin a 10 ans - 02/10/2016

1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :