Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Vivianne Costa

Violence sexuelle dans l'est de la République Démocratique du Congo


Les Etats membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont exprimé jeudi "leur indignation" face aux viols de masse perpétrés dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), vraisemblablement par des membres du Front démocratique de libération du Rwanda (FDLR) et des milices Maï-Maï.


Vitaly Churkin, Président du Conseil de sécurité s'est exprimé jeudi, à l'issue de consultations sur la situation en RDC en ces termes : "Les membres du Conseil de sécurité réitèrent leur appel à toutes les parties du conflit armé d'immédiatement cesser toutes les formes de violence sexuelle et tous les types de violations des droits humains contre la population civile de RDC, en particulier les violences basées sur le genre, notamment le viol et d'autres formes d'abus sexuels".

Rien que sur 21 kilomètres d'une route faisant partie du territoire de Banamukira, entre le 30 juillet et le 2 août, environ 154 civils ont été violés dans les 13 villages que longe cette route bloquée par les assaillants qui ont également empêché les villageois de tous les moyens de communications vers l'extérieur. Il va sans dire qu'ils en ont profité pour pillées de nombreuses maisons.

Le Président du Conseil de sécurité, Vitaly Churkin, demande au gouvernement de la RDC à "continuer de poursuivre ses efforts pour lutter contre l'impunité" et à "promptement enquêter sur ces attaques et à garantir que les auteurs de ces actes soient traduits en justice".

Atul Khare, Sous-Secrétaire Général aux opérations de maintien de la paix a été envoyé par Ban Ki-Moon, Secrétaire Général de l'ONU pour travailler sur cette question avec Roger Meece son représentant spécial dans ce pays. Il sera amplement écouter par tous les Etats membres qui ont demandé que "toutes les mesures possibles soient prises" pour éviter que de telles atrocités se renouvellent.

Lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU John Holmes, Secrétaire Général adjoint de l'ONU pour les affaires humanitaires, a déclaré : "ces viols de masse sont très inquiétants" et d'ajouter : "Nous avons mis en place des programmes de soins pour les victimes et parlé de ces violations depuis longtemps afin de porter l'attention sur ces problèmes et inciter le gouvernement à prendre des mesures", en soulignant également : "Malheureusement les casques bleus de la MONUSCO ne peuvent pas être derrière tous les buissons même s'ils ont une présence importante dans cette zone".

Devant le Conseil de Sécurité mercredi, Ban Ki-moon a déclaré : Ces viols et agressions sont "un nouvel exemple grave du niveau de violence sexuelle et d'insécurité qui continue de ravager l'est de la RDC".

31/08/2010








Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :