Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Laurent Fradon
10/04/2015

WEC 2015 – Round 1: 6 heures de Silverstone


Après deux titres européens en 2013 et 2014, l’équipe Signatech-Alpine s’est fixée de nouveaux objectifs pour son engagement en Championnat du Monde d’Endurance avec, en point d’orgue, les 24 Heures du Mans.


Photo courtoisie (c) DR
Photo courtoisie (c) DR
Afin de préparer ce tour de monde, toute l’équipe a beaucoup travaillé cet hiver avant de se rendre sur le circuit du Castellet pour le Prologue. L’Alpine A450b a parcourue quelques 1400 kilomètres durant lesquels Nelson Panciatici réalisait le 3e temps des LMP2 sur l’ensemble des deux journées d’essais.

Alpine arrive donc à Silverstone avec des ambitions légitimes de podium avec un Nelson Panciatici, double champion d’Europe en titre, qui voudra marquer des gros points dès le début du championnat.

Nelson: "Nous avons remporté le titre en ELMS deux années de suite mais désormais c’est derrière nous et nous devons nous concentrer sur le présent tout en capitalisant notre expérience acquise. Expérience qui nous sera précieuse dans un championnat où la bataille pour le titre en LMP2 sera rude jusqu’au bout! Au Castellet, nous avons beaucoup travaillé sur l’endurance des pneumatiques car sur les courses de 6 heures il est impératif de ne pas les dégrader dans l’optique des doubles relais. Sans trop chercher la performance, je pense que nous avons réalisé un bon temps, ce qui est prometteur face aux voitures de la nouvelle génération. Nous verrons si cela se vérifie à Silverstone mais j’aborde ce premier rendez-vous en pleine confiance. La concurrence sera difficile à battre mais nous sommes bien préparés. Avec mes coéquipiers, Paul-Loup Chatin et Vincent Capillaire, nous formons un équipage homogène et rapide. En plus, je connais bien Silverstone, c’est l’un de mes circuits préférés. L’enchainement Copse, Maggots et Becketts est un pur plaisir de pilotage et il est capital pour faire un bon temps. Nous sommes prêts et j'espère que nous allons faire au moins la même course qu’en 2012 où nous étions montés sur le podium. Je sais qu’Alpine a la capacité de briller et même si cela s’annonce difficile on pensera à la victoire, je suis impatient d’être à Silverstone!"


Silverstone était la première participation de l’Alpine A450 b au Championnat du Monde d’Endurance (FIA WEC). Après de bonnes qualifications et un début de course dans le rythme des meilleures LMP2, l’Alpine A450b était victime d’une sortie de piste après avoir perdu une roue.

Malgré des essais libres perturbés par une crevaison qui leur ont fait perdre pas mal de temps, Nelson Panciatici, et ses coéquipiers, Paul-Loup Chatin et Vincent Capillaire, ont réussi à boucler leur programme d’essais. Ce qui leur a permis de signer une performance intéressante en qualifications avec une seconde ligne sur la grille de départ des LMP2.
C’est le coéquipier de Nelson Panciatici, Paul-Loup Chatin qui prenait le départ. Alors qu’il occupait la cinquième place des LMP2, il était victime d’une violente sortie de piste éliminatoire dans son 20e tour, causée par la perte de la roue arrière gauche.

Même si cette première épreuve s’est révélée délicate, Nelson Panciatici reste très confiant pour la suite: "Nous sommes déçus c’est certain car nous ne marquons pas de points et l’abandon prématuré nous prive d’informations importantes mais il y a beaucoup de point positifs. On a vu que notre rythme de course était bon et que nous étions dans le match face aux autos de la nouvelle génération, c’est important pour la suite! Paul-Loup a perdu une roue et heureusement il n’a rien eu. Il va falloir maintenant comprendre pourquoi car il est évident que ce n’est pas une erreur de l’équipe. C’est mon premier abandon depuis que je suis avec l’équipe en 2012, les statistiques parlent d’elle-même et sont évidemment rassurantes. Finalement Silverstone ne réussit pas à Alpine mais on vu par le passé que la suite était belle! Notre saison va commencer à Spa Francorchamps où il va falloir réaliser une grande performance pour récoler au wagon de tête, toute l’équipe est prête à donner le maximum."


Par Laurent Fradon (dernière modification le 15/04/2015)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

L'hebdo athlétique - 22/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 17




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :