Aux Etats-Unis, Google lance un nouveau service en phase de test pour les nords-Américains, entrez vos symptômes, la plateforme se charge de vous trouver une ou plusieurs maladies...


Pas de médecins dispo, heureusement Google est là...
Le 20 juin dernier, Google annonçait la mise en place de ce nouveau service sur son blog, car 1% des recherches concernent la santé, parce que les informations pléthoriques des différentes sites médicaux, des forums, des blogs vous rendent anxieux et vous stressent...l'intelligence artificielle va vous aider à choisir une maladie, comme on choisirait une paire de chaussures, taille, couleur....
Alors qu'en France, on peine déjà à faire de « la télé-médecine »..,

En revanche, chez nous grâce à l'Afipa, l'Association française de l'industrie pharmaceutique pour l'automédication responsable, on prône le selfcare, terme très français pour parler de l'automédication.
Le but de cette association, dont les adhérents sont les laboratoires pharmaceutiques....développer l'automédication, dans l'intérêt de tout le monde...etc...ou dans l'intérêt de l'ouverture du marché des médicaments non soumis à prescription à la grande distribution (hypermarchés, supermarchés) ?

Alors que deviendront les patients qui ont trouvé leur maladie sur Google, sont ensuite allés au Médoclerc du coin, ont pris un cocktail détonant de substances dangereuses en vente libre ? Peut-être n'auront-ils plus juste une « petite  » maladie mais un handicap permanent...

Rédigé par le 25/06/2016 à 08:00 | Commentaires (0)

Vous vous êtes promenés dans les bois, pendant que le loup n'y était pas. Les tiques, en revanche, étaient bien là. Elles attendaient de s'accrocher à votre peau bien tendre. Et la maladie qu'elles transmettent ne vous quittera plus, "Lyme" c'est pour la vie...


Une tique gorgée de sang Photo libre de droits
Une tique gorgée de sang Photo libre de droits
Alzheimer et Lyme, Parkinson et Lyme, polyarthrite rhumatoïde et Lyme, psoriasis et Lyme et encore bien d'autres pathologies. Une bactérie et des maladies au multiples facettes. De points commun à l'infection par cette bactérie du genre Spirochète , « Borrelia burgorferi », des atteintes des articulations, de la peau et surtout du cerveau donc des nerfs etc...

Le Professeur Christian Perronne, chef du département des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital universitaire Raymond-Poincaré de Garches est un des premiers médecins à identifier et tenter de guérir les patients atteints de borréliose, accusé à tort de charlatanisme, tout comme le Dr Bottero de Nyons. Aujourd'hui, le Professeur Montagnier, Nobel de médecine, co-découvreur du SIDA, estime qu'il faut développer un test fiable de détection des borrélies. En effet, de nombreux patients déclarés négatifs en France, sont obligés d'aller outre-Rhin pour obtenir une réponse...

Au quotidien, Lyme ce sont des malades ignorés, rejetés par une grande partie de la communauté médicale, sans aucun traitement curatif. De la souffrance, de la fatigue et beaucoup d'impuissance. Car en dépit des traitements antibiotiques, Lyme reste, elle fait sa discrète mais revient, en plus fort après. Certains malades sont en rémissions, mais nombreux sont ceux qui sont dans l'impasse ...

Sachez que cette maladie se transmet par voie sexuelle, sanguine, de la mère à l'enfant.


cy[
  • Conduite à tenir en cas de morsure par une tique :
    Enlever la tique avec un Tir-tic, un petit crochet en plastique qui s'achète notamment en pharmacie. Passe le crochet sous la tique sans tirer, tourner ensuite dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, la tique vient toute seule.
  • Désinfecter et surveiller la piqûre
  • Si la peau rougit, si vous avez de la fièvre ou des douleurs, consulter un médecin en précisant que vous avez été mordu par un tique!!!

Faites attention à vous.]cy

Il y a quelques jours l'ONG "Médecins du monde" voulait dénoncer le coût exorbitant de certains traitements, les annonceurs ne suivent pas, l'industrie du médicaments est puissante. Mais savez-vous qui fixe le prix des médicaments en France ?


Qui décide du prix des médicaments en France?
Pour le savoir, pas besoin de nous faire un dessin. Enfin le LEEM y tient, comprenez Les entreprises du médicaments, ça date un peu, 2014 mais ça pose les bases...


Vous l'aurez compris, l'Etat fixe le prix du médicament et son taux de remboursement.

Médecins du monde soulève depuis plusieurs années déjà le prix démesuré de certaines spécialités, en 2015, l'ONG démontrait que le prix d'un traitement contre l'hépatite C, le sofosbubir, n'était absolument pas justifié. Vendu 10 000 euros pour un trimestre quand les coûts de production s'élevaient à 75 euros, le prix du médicament provisionnait, selon les déclarations du laboratoire, les économies réalisées par l'absence ou la diminution de l'incidence de complications.
Vous comprendrez ainsi comment le déficit ne sera jamais comblé.
« Ce qu'on gagne d'un côté, on le dépense de l'autre ».

Mais c'est également l'Etat qui décide du déremboursement d'un médicament.
Depuis 3 mois les patients sont informés par les professionnels de santé de proximité, que leur médicament à base d'olmésartan (antihypertenseur) ne sera plus remboursé à compter de juillet 2016.
Sur la sellette depuis un an, car probablement responsable d'une affection soudaine nommée entéropathie (maladie de l'intestin), le Haute Autoriré de Santé avait décidé que le Service Médical Rendu (SMR) par ce médicament était devenu insuffisant.
Mais alors, si ce médicament est dangereux, voire inutile, pourquoi ne pas le retirer du marché?
Il y a 3 jours suite à de nombreuses discussions avec les laboratoires, la décision est tombée:
l'olmésartan ne sera pas déremboursé, car il permet de traiter un certain nombre de patients pour lesquels aucune autre alternative n'existe...

Allez comprendre ?



1 2 3 4 5 » ... 12

   
Amélie Hubert
Pharmacien et étudiante en journalisme, je souhaite partager via ce blog...
Partager des actualités, des informations et des découvertes à venir sur les thèmes de la santé, l'écologie et tout ce qui est "vert" :-)


Skappy est un assistant personnel en ligne qui propose des séances d'entraînements cérébrales pour aider les abonnés à développer leur résistance au stress.