Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Cette addiction qui nous détruit à petit feu


Selon l’Organisation mondiale de la Santé, d’ici 2020, le tabac sera la principale cause de décès et d'incapacité.


Illustration. Image du domaine public.
Illustration. Image du domaine public.
tabac.mp3 Tabac.mp3  (1.27 Mo)

Il entrainerait une mortalité dans le monde plus importante que le sida, la tuberculose, les accidents de voiture, les suicides et les homicides combinés. Avec plus de 200 morts par jour (80.000 morts par an) liés à la cigarette, la France a dû prendre de nombreuses mesures règlementaires et de prévention afin d’enrayer ce problème de santé publique.

Entre l’interdiction de fumer dans les lieux publics et les aires de jeux pour enfants, l’intégration de pictogrammes "femme enceinte" sur les paquets de cigarettes, la mise en vente de "paquets neutres", la prohibition d’arômes et d’additifs, le triplement du remboursement des substituts nicotiniques, la création d’un fonds de prévention du tabagisme ainsi que l’augmentation progressive du prix du paquet de cigarettes, ces importants moyens mis en place semblent porter leurs fruits.

Les études réalisées par le "Baromètre santé" (enquête effectuée entre janvier et juillet 2017 auprès d’un échantillon représentatif de 25.319 personnes âgées de 18 à 75 ans) le prouvent: le nombre de fumeurs de cigarettes a baissé ainsi que les ventes de tabac, tandis que celui lié aux patients "traités" pour l’arrêt du tabac a dépassé les 2,5 millions de personnes en 2017, dans l’Hexagone. Avec un million de consommateurs en moins entre 2016 et 2017 (phénomène plus net chez les hommes âgés de 18 à 24 ans avec une baisse de 8,9 points), dont font aussi partie, pour la toute première fois depuis 2000, les fumeurs ayant les niveaux de diplômes et les revenus les moins élevés, les chiffres sont très encourageants.

En 2018, la journée mondiale anti-tabac a visé les professionnels de santé en contact permanent avec la population cible, afin d’aider les consommateurs à trouver la solution en adéquation avec leur envie de mettre un terme à leur addiction. De nombreuses méthodes sont proposées telles que les cigarettes électroniques, l’homéopathie, la sophrologie, l’acuponcture, l’hypnose, les substituts nicotiniques (patchs transdermiques, comprimés, gommes, inhalateur), médicaments (Zyban, Champix), mais leur efficacité n'est pas nécessairement prouvée.

Tristan, âgé de 37 ans, fumeur depuis 20 ans, se dit prêt à relever le défi. Ayant dû successivement faire face à une opération du cœur puis au décès de sa mère, c’est après mûre réflexion qu’il s’est décidé à mettre en route les démarches nécessaires à la résolution de son problème. Motivé par l’envie de montrer "le bon exemple" à ses enfants et de ne pas les intoxiquer, de démontrer à son entourage qu’il est capable de faire preuve de volonté, de minimiser le risque d’avoir une maladie cardiovasculaire, de parvenir à faire du sport sans souffrir de difficultés respiratoires et surtout par le fait d’avoir réussi à minimiser sa consommation d’alcool sans ressentir de sensation de manque, il ne doute pas de sa capacité à couper court à son accoutumance.

En complément de patchs et d’un suivi effectué chez son médecin généraliste, il va s’appuyer sur un psychologue spécialisé dans l’arrêt du tabac proposant des thérapies brèves réalisées sous hypnose, en deux voire trois séances planifiées. Néanmoins avant de pouvoir en bénéficier, il aura deux actions à faire: l’une d’entre elles consiste à répondre à un questionnaire afin d’évaluer son niveau de dépendance, la seconde à rédiger une lettre énumérant ce qu’apporte la cigarette de positif et de négatif.



04/11/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

"Soleil bien aimé" - 05/05/2018

Une cure prétox - 26/12/2017

1 2 3 4 5 » ... 15







Retrouvez le Podcast Journal :