Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

L’agriculture en France, un secteur en phase de transformation


En dépit de leur dynamisme et de leurs produits de grande qualité, les agriculteurs souffrent d’une crise sans précédent.


Illustration. Photo (c) Akil Mazumder
Illustration. Photo (c) Akil Mazumder
agriculture.mp3 agriculture.mp3  (1.34 Mo)

La volatilité des prix, les aléas climatiques et sanitaires, la perte de marchés à l’export ont entrainé un grand manque de confiance au sein de la profession. La France a perdu plus de la moitié de ses exploitations en 25 ans. Après avoir occupé le rang de 2ème exportateur mondial jusqu’en 1995, elle n’est plus que le 6e.

D’après Emmanuel Macron, "l’agriculture est un formidable atout économique qui nécessite une amélioration urgente des conditions de vie des acteurs de ce secteur". Le changement de méthode passera par une rémunération du travail des agriculteurs ainsi qu’une libération de la dépendance aux aides publiques.

La politique agricole commune:
La France reçoit chaque année 9 milliards d’euros, c’est le plus grand bénéficiaire de fonds de la PAC. Elle consiste à soutenir l’ensemble des filières agricoles et à orienter les aides en faveur de l’élevage, de l’emploi, de l’installation de nouveaux exploitants, de la performance à la fois économique, environnementale, sociale et des territoires ruraux. La Commission Européenne a annoncé qu’elle diminuerait le montant du budget pluriannuel 2020-2027 pour renflouer le trou laissé par le Brexit. L’hexagone subira une baisse de 3,9 %. Décision qui a été qualifiée d’inacceptable par les syndicats agricoles tels que la FNSEA, la Confédération paysanne et la Coordination rurale.


Le projet de loi agriculture et alimentation

L’année 2018 marque la première étape de la transformation agricole. D'un montant total de 57 milliards d'euros, il se déploiera jusqu’en 2022. Suite à la concrétisation des propositions issues des États généraux de l’alimentation, le projet de loi a été adopté en mai 2018 par les députés. Il vise à améliorer l’équilibre des relations commerciales, à renforcer la qualité sanitaire, environnementale et nutritionnelle des produits pour une alimentation saine, de qualité et durable, ainsi que de permettre à chacun d’y accéder.

La valorisation de l’agriculture

Elle regroupe l’ensemble des actions menées dans une démarche scientifique, culturelle et pédagogique, de sensibilisation ou d’éducation des publics. Plusieurs enjeux en découlent: le développement du lien entre la population et le territoire, la responsabilisation des individus sur leur alimentation et leur santé ainsi que sur celle des individus sur leur consommation. Elle s’avère être indispensable puisque l’image de l’agriculture dans l’opinion publique est bonne mais très souvent décalée de la réalité. Les exploitants se sentent mal aimés et peu considérés tandis que les consommateurs semblent plutôt confiants à leur égard.

Trois grands types de structures sont conçues en ce sens: les fermes pédagogiques, les écomusées et les sentiers d’interprétation, qui s’appuient sur des réseaux nationaux tels que "Bienvenue à la ferme", "Accueil paysan", les CIVAM (centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture en milieu rural), le GIFAE (groupement international des fermes d’animation éducatives) et "Graines de savoirs".

Elle passe également par le fait d’assurer la protection du consommateur. En complément des labels qui garantissent l’origine (AOC, AOP, IGP), la qualité supérieure (label rouge), le respect d’une recette traditionnelle (STG) et celui de l’environnement (AB), les interprofessions ont créé une identité visuelle commune. Il s’agit de la signature "Produits agricoles de France". Elle reflète l’engagement des professionnels des filières de mettre en valeur le savoir-faire, les territoires et les emplois français.



08/11/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Économie bleue - 06/08/2018

1 2 3 4 5 » ... 12







Retrouvez le Podcast Journal :