Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

La médiation familiale, qu’est-ce que c’est?


Il s’agit d’une démarche encadrée par un professionnel qualifié, qui permet à des membres d’une même famille de rétablir la communication au moment d’une crise familiale ou conjugale.


Illustration. Image du domaine public.
Illustration. Image du domaine public.
mediation_familiale.mp3 Mediation familiale.mp3  (738.37 Ko)

Elle existe en France depuis 1995, elle s’appuie sur des principes éthiques de liberté, de responsabilité et de compétences des personnes, introduite dans le Code Civil par la loi du 4 mars 2002, relative à l’autorité parentale puis par la loi du 26 mai 2004 liée au divorce.

Par sa présence, le médiateur conditionné par l’obtention du diplôme d’État, professionnel indépendant, permet aux individus de se sentir en sécurité pour parler et entendre l’autre. Cet échange donne la possibilité de se rencontrer et d’aborder ensemble leurs préoccupations, afin de prendre des décisions qui les concernent.

Que ce soit une médiation familiale de type "conventionnelle" (démarche à l’initiative d’une ou des personnes concernées) ou d’une "médiation judiciaire" (ordonnée par un magistrat), dans les deux types de situations, le cadre, les règles et les principes déontologiques s’appliquent de manière identique.

Des accords peuvent être convenus et rédigés avec l’accompagnement du professionnel, qui seront transmis, si nécessaire, à leurs avocats ou directement à un magistrat afin d’être intégrés à une décision de justice.

D’après Pascal, psychanalyste et psychothérapeute: "il est indispensable de faire progresser les actions de sensibilisation et d’orientation dans ce domaine, par l’intermédiaire des partenaires sociaux ou de la justice". Trop nombreux sont ses patients qui viennent le consulter alors que le conflit est déjà bien engagé ou la communication rompue. La plupart du temps, ce sont des couples en difficultés qu’il reçoit. Généralement, la femme est à l’initiative de la prise de contact, la difficulté réside dans le fait d’amener son partenaire à reconnaître "le problème" ainsi qu’à lui faire accepter l’idée de se rendre à un premier rendez-vous. Sous un délai moyen de six mois, si les partenaires ont été assidus, des solutions sont trouvées et des accords rédigés.



12/09/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 18







Retrouvez le Podcast Journal :