Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

La "sleeve", une méthode pour lutter contre l’obésité


Le surpoids concerne 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus dans le monde (estimations mondiales de l'OMS). En France, 6,5 millions de personnes sont considérées comme obèses. La proportion est passée de 8.5% à 14,5% entre 1997 et 2009. Cette augmentation est observée dans toutes les tranches d'âge de la population, y compris les seniors.


Illustration. Image du domaine public.
Illustration. Image du domaine public.
sleeve.mp3 Sleeve.mp3  (789.39 Ko)

Les individus souffrant de cette maladie, dont l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 40 kg/m2, peuvent espérer perdre une quarantaine de kilos en une année grâce à la "sleeve gastrectomie". L’Intervention chirurgicale réalisée depuis 2011, a initialement été développée à titre de première étape, avant de recourir au "bypass gastrique" pour les personnes pesant plus de 150 kg. Avec des résultats à long terme très encourageants, un suivi peu contraignant et des effets post-opératoires indolores, elle présente de nombreux avantages. A moyen terme, la perte de poids estimée est de 60% de l’excès pondéral, cinq ans après l’intervention.

Cette méthode consiste à retirer une grande partie de l’estomac pour former un tube. Les aliments vont être ralentis au moment de leur passage puis être évacués très rapidement dans l’intestin grêle. Elle agit par plusieurs mécanismes: une restriction du volume et du calibre de l’organe, une diminution du taux de ghrêline qui entraine un désintérêt pour la nourriture ainsi qu’une modification de la flore bactérienne de l’œsophage qui a tendance à attirer les patients vers les poissons et légumes verts.

Mathilde, âgée d’une vingtaine d’années souffre d’obésité depuis des années. Cette maladie est un handicap pour elle. Elle a constamment mal aux pieds, au dos, au ventre, elle rencontre des difficultés pour marcher et monter les escaliers. C’est après avoir vu les résultats de cette intervention, plus que satisfaisant, sur l’un des membres de sa famille, qu’elle s’est décidée à sauter le pas. Après un mois d’arrêt maladie planifié suite à l’intervention en question, c’est avec une certaine fierté et un grand sourire, qu’elle annonce avoir "déjà perdu 11 kilos".



22/09/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

"Soleil bien aimé" - 05/05/2018

Une cure prétox - 26/12/2017

1 2 3 4 5 » ... 15







Retrouvez le Podcast Journal :