Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Morts pour l'ivoire

Les martyrs de la lutte environnementale


Le premier a été abattu à bout portant par deux hommes armés, en 2017 en Tanzanie. Le second a été poignardé à mort à son domicile, en début de février 2018 au Kenya. Si la police se refuse à reconnaître un quelconque lien entre les activités militantes de ces figures internationales et leurs morts violentes, on se doit pourtant de compter deux nouveaux martyrs au prétendu "cimetière des éléphants".


Afrique, Asie, Europe, États-unis: Bradley Martin était l'expert incontesté du marché de l'ivoire à travers le monde

Ivoire saisie à Heathrow. Photo (c) John Cummings
Ivoire saisie à Heathrow. Photo (c) John Cummings
ivoire.mp3 Ivoire.mp3  (235.2 Ko)

Esmond Bradley Martin, ancien envoyé spécial des Nations Unies pour la conservation des rhinocéros, travaillait contre le braconnage et le trafic d'espèces animales rares depuis les années '70. Très minutieux, il était un homme de terrain qui s'était installé au Kenya mais voyageait sur tous les continents pour étudier l'offre et la demande d'ivoire. Il était un pionnier de la protection des éléphants et des rhinocéros en Afrique mais également en Asie. Ses activités d'enquêteur l'ont toujours conduit à prendre des risques conséquents et ce, des décennies durant, afin de photographier et documenter les ventes illégales de cornes et de défenses. Sa renommée aura permis une avancée de taille en sensibilisant le public au massacre de 30.000 éléphants par an. Ses rapports ont permis de comprendre le jeu des exportations-importations d'ivoire et les mécanismes du marché noir à travers le monde, tant du côté des trafiquants que des acheteurs. Sur les recommandations d'experts, dont il faisait partie, la Chine a décidé de la fermeture de ses marchés domestiques au 31 décembre 2017, bannissant ainsi le commerce de l'ivoire mais délocalisant ses acteurs au Laos et en Birmanie. Bradley Martin revenait tout juste d'un voyage de recherches à Myanmar où il avait mené une nouvelle enquête sur les pays frontaliers de la Chine et ces nouvelles pratiques.

Si la police a déclaré que la piste d'un cambriolage qui aurait mal tourné est la plus plausible, la communauté scientifique internationale ne semble pas vouloir de cette version à l'heure où il s'apprêtait à rendre ses conclusions publiques. Les circonstances de sa mort soulève une fois de plus la question des tensions qui opposent les protecteurs de la faune et les mafias. Esmond a été poignardé à la gorge et retrouvé sans vie par son épouse à leur domicile, le 4 février 2018.


Tanzanie: Lotter avait mis en place un modèle efficace de lutte contre le braconnage

Admirablement préservée pendant les années 90, la population des éléphants de Tanzanie a dramatiquement chuté à partir de l'an 2000 passant de 109.000 à 43.000 membres, soit un déclin de 60% en l'espace de cinq ans. Amoureux et spécialiste des animaux sauvages, Wayne Lotter avait décidé de s'y installer en 2006 pour y mettre à profit son expérience de ranger. Ces chiffres s'aggravant, il s'associe trois ans plus tard avec Krissie Clark et Ally Namangaya pour fonder une organisation dédiée à la protection de la faune africaine: la Protected Area Management Solution (Pams). Ce projet est reconnu aujourd'hui comme la réponse la plus efficace face au trafic d'ivoire, notamment à destination de l'Asie. La Pams finance sans intermédiaire la NTSCIU, l'unité tanzanienne d'investigation sur les crimes nationaux et internationaux. Cette structure d'élite traque et démantèle les réseaux de braconnage régionaux. Chaque enquête vise à protéger de potentielles victimes collatérales en identifiant, surveillant puis arrêtant les acteurs de ce filetage. Au cours de ces dernières années, elle a arrêté plus de 900 braconniers dont la fameuse "Reine de l'ivoire" chinoise, Yang Feng Glan, poursuivie pour avoir fait commerce de plus de 700 défenses et Boniface Matthew dit “le Diable" Maliango, condamné à 12 ans de prison pour avoir abattu des milliers d'éléphants. Lotter a consacré sa vie à la faune africaine, d'abord dans son pays natal, l'Afrique du Sud, puis en se mettant en première ligne en Tanzanie, en dépit des risques et des menaces régulières dont il faisait l'objet. Ses efforts ont payé puisqu'une réduction considérable du braconnage a pu être observée depuis 2014 dans le pays. La nuit du 16 au 17 août 2017, lors d'un trajet entre l'aéroport de Dar es-Salaam et son appartement, deux hommes sont sortis d'une voiture et l'ont abattu sans cérémonie. À l'heure actuelle, on ignore toujours leur identité et leur mobile exact. Wayne était marié, père de deux enfants et grand ami de la primatologue Jane Goodall.

Activisme environnemental: assassinats en série

Les assassinats visant des militants de la cause animale et environnementale de premier ordre ne datent pas d'hier. Ils font malheureusement écho à un autre meurtre, qui 32 ans après, reste inexpliqué: celui de la primatologue Dian Fossey. Elle militait ardemment pour la protection des grands singes avec ses consœurs "Trimates" (Jane Goodall et Birutė Galdikas). Elle fut retrouvée chez elle, le crâne fendu en deux de six coups de machette, le 27 décembre 1985.

Le journal The Guardian collabore avec Global Witness pour publier une liste des défenseurs morts pour leurs causes. Appelée The Defenders, elle recense 197 activistes morts en 2017.



15/02/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 24






Dans nos blogs :

TEREZA Kesovija concert-événement

La grande star de la chanson célébrera six décennies de carrière franco-croate avec son fidèle public le 19 février 2018 à Zagreb...

Chien protecteur d’œuvres d'art

Le musée des Beaux-arts de Boston tente actuellement une expérience peu commune. Il a décidé de former un chiot de la race braque de Weimar...



Retrouvez le Podcast Journal :