Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Recherche sur ce site avec Google
 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Sénégal: prostitution face à l'essor du tourisme sexuel


Ici, nous mettrons en exergue les différentes formes de cette activité souvent interdite, parfois tolérée, voire légalisée sous certaines conditions que nous évoquerons en dehors des réseaux de proxénétisme et de la traite des êtres humains. Nous ne manquerons pas d'aller à la rencontre de ces hommes et ces femmes qui, pour fuir la misère sociale "profitent" du tourisme sexuel. Bien que les hommes sénégalais soient les principaux clients de ces prostitué(e)s, il y a une forte augmentation d'une clientèle dite "toubab", les touristes occidentaux blancs.


Contexte socio-économique

Illustration. Image du domaine public.
Illustration. Image du domaine public.
senegal___les_differentes_formes_de_prostitution_face_à_l__essor_du_tourisme_sexuel.mp3 Tourisme sexuel.mp3  (3.4 Mo)

Le tourisme sexuel a toujours existé au Sénégal mais depuis quelques années, cette activité a explosé principalement dans les zones touristiques comme les villes de Dakar, Saly et Mbour. Ici, les "toubabs" sont lucides et savent exactement ce qu'ils viennent chercher. La prostitution au Sénégal a toujours été apparentée à des raisons économiques afin de survivre à la paupérisation même si celle-ci prend une tournure d'enrichissement facile et rapide.

Le Sénégal est l'un des pays les plus stables avec une économie des plus performantes de l'Afrique subsaharienne. Son président actuel, Macky Sall dirige le pays depuis mars 2012. Le mandat présidentiel est passé de cinq à sept depuis le référendum constitutionnel de 2016. Après des décennies de croissance très modeste, le gouvernement a adopté, en 2014, un nouveau plan de développement, le Plan Sénégal émergent (PSE), conçu pour aider le pays à sortir de ce cycle de faible croissance et de progrès insuffisants en matière de réduction de la pauvreté.

Malgré le manque de données statistiques récentes, la Banque Mondiale a révélé qu'en 2010, 46,70% de la population se situe sous le seuil de pauvreté. On constate que les progrès dans la réduction de la pauvreté restent plutôt modeste et continue d'afficher des taux élevés.

En outre, les données relatives au taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus est évalué à 22,70% au premier trimestre 2017, selon l'Enquête nationale sur l'emploi au Sénégal (ENES).

Cependant, le Sénégal reste un pays touristique et veut faire du tourisme un levier important pour son développement économique et social. Malgré des efforts dans l'augmentation et l'amélioration des structures destinées au tourisme du pays, il subsiste une économie souterraine non négligeable: la prostitution.


La prostitution "professionnelle"

Au Sénégal, certaines femmes prostituées ont pour seule "consolation" d'exercer dans des boîtes de nuit ou des bars à défaut d'être sur le trottoir. Elles n'ont donc pas de proxénète, cependant certains bars qui possèdent quelques chambres de passes mangent allégrement sur les honoraires des filles. La prostitution "professionnelle" ne signifie donc pas pour autant que les filles possèdent leur carte sanitaire mais travaillent dans un établissement comme un hôtel, un bar, une boîte de nuit...

Les "encartées"

Il existe des prostituées dites "encartées" c'est-à- dire qu'elles sont titulaires d'une carte sanitaire et ont pour obligation d’effectuer un contrôle médical régulier (tous les mois). Cette condition a été mise en place par le gouvernement et les ONG afin de prévenir contre les risques de MST voire de VIH. Si une prostituée ne possède pas sa carte sanitaire elle encoure une incarcération judiciaire. Il faut savoir que la majorité des prostituées ne possèdent pas leur carte sanitaire et s'adonnent donc à une prostitution dite "clandestine".

La prostitution "clandestine"

Cette forme de prostitution est présente dans la plupart des grandes zones touristiques comme la ville de Dakar, Saly ou encore Mbour. A la différence des prostituées possédant une carte sanitaire et qui facture rarement la nuit à moins de 75€ (50.000FCFA), la prostitution "clandestine" se contente d'un billet de 5.000FCFA soit 7,50€. On remarque un phénomène montant au Sénégal où on voit de plus en plus de femmes ou de jeunes filles (souvent étudiantes) qui pratiquent cette forme de prostitution afin d'arrondir leur fin de mois. Oumy et Mamadou sont tous deux étudiants à Dakar, le week-end ils ont pour habitude de travailler ensemble dans les bars de la région. Ici, ils rentrent en contact avec des couples généralement âgés et désireux de pratiquer l'échangisme. Une tendance qui se répand de plus en plus.

La prostitution "occasionnelle"

La misère pousse certaines femmes pauvres, célibataires, veuves, avec ou sans enfants a pratiqué la prostitution "occasionnelle" qui demeure le seul moyen de gagner un peu d'argent et de subvenir à ses besoins. Petite commerçante la journée, Fatou exerce parfois la prostitution au sein de son domicile.

Le "mbaraan"

Cette forme de prostitution qui consiste à avoir un ou plusieurs partenaires réguliers reste la plus "subtile". En effet, ces femmes reçoivent de leur conquête de l'argent mais également des cadeaux afin de satisfaire leur côté matérialiste et coquet tout en prétendant à un niveau de vie supérieure. La multiplication des partenaires favorise évidemment les MST et en particulier le VIH. C'est le cas notamment de Rama qui vit dans un village de Casamance et où l'usage du préservatif reste marginal.

La prostitution homosexuelle

Il existe une prostitution masculine, malgré le fait que l'homosexualité soit un délit au Sénégal et en théorie puni par la loi. Il est difficile de trouver des bars homosexuels dans le pays et les rencontres se font donc souvent dans les mêmes endroits que la prostitution féminine. Dramane, un jeune homme de 17 ans nous explique qu'il se prostitue avec des hommes seulement parce que cela rapporte plus d'argent. La seule motivation reste financière pour cet homme hétérosexuel.

La prostitution "intergénérationnelle"

Le tourisme sexuel ramène surtout une clientèle âgée. En effet, des personnes âgées en couple où seules viennent au Sénégal afin de profiter d'une nouvelle jeunesse. Cette forme de prostitution est plus migratoire que financière. Le seul objectif pour les hommes et femmes Sénégalais est de se marier avec leur conquête afin de rejoindre l'Europe. Lamine a "réussi" selon ses amis car il va se marier avec une Anglaise de 35 ans son aînée.

La prostitution en ligne

Afin d'élargir son champ d'action, la prostitution clandestine est présente sur la toile, plus spécifiquement sur Facebook voire des sites pornographiques. Cette investiture n'est pas prête de s'arrêter. Une prostitution qui s'est modernisée et qui permet ainsi d'éviter le racolage et les rafles policières. En ligne, les prostituées déposent leur annonce accompagnée d'une photo ou d'une vidéo pornographique sur des sites de rencontres. La concurrence en ligne est forte. Cora nous révèle que plus ses vidéos sont "affriolantes" plus elle "ramasse" des toubabs.



04/06/2018




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 64






Dans nos blogs :

Que signifie être végan?

Devenir végan veut dire adopter un mode de vie respectueux des animaux. Cela passe avant tout par une alimentation végétalienne, mais aussi...

Tereza Kesovija sa carrière française à l'honneur (suite)

Depuis le 16 février 2018, il est possible pour les fans, les collectionneurs de posséder en digital les premières chansons de Tereza...



Retrouvez le Podcast Journal :