Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Recherche sur ce site avec Google

 

Du pain vieux de 4.000 ans  20/07/2018

Du pain vieux de 4.000 ans
Des archéologues de l’Université de Copenhague, de celle de Cambridge et de l’UCL, University College London, qui effectuaient des fouilles dans le désert du Wadi Rum, au nord-est du Jourdain, ont découvert des restes de pain brûlé cuit il y a 4.000 ans. Ce qui en fait la plus ancienne preuve de pain et laisse penser que les chasseurs-cueilleurs de cette époque, connus sous le nom de Natoufiens, broyaient des céréales telles que l’avoine, l’orge, l’épeautre, et les transformaient en pain plat. Ceci avant que la culture de ces céréales ne soit courante. Les chercheurs pensent d’ailleurs que la nécessité de préparer du pain aurait conduit à l’agriculture et non pas l’inverse… Selon Amaia Arranz-Otaegui, archéobotaniste de l’université de Copenhague et directrice de cette étude, "la présence de centaines de restes de nourriture calcinée dans les fours de Shubayqa 1 est une trouvaille exceptionnelle, et nous a donné la chance de caractériser 14.000 ans de pratiques alimentaires". Shubayqa 1 étant l’endroit de la découverte. Elle explique que les 24 restes analysés montrent que les ancêtres sauvages de l’orge, l’épeautre et le blé étaient moulus, tamisés et pétris avant d’être cuits. Elle précise que "ces restes sont très proches des pains plats sans levain identifiés dans plusieurs sites néolithiques et romains en Europe et en Turquie". Ce qui lui permet de dire que "la production boulangère est antérieure au développement de l’agriculture". L’archéologue de l’université de Copenhague Robias Richter, qui a dirigé les fouilles de Shubayqa 1, conclut: "les chasseurs-cueilleurs natoufiens nous intéressent particulièrement parce qu’ils ont vécu à une époque charnière, où les gens sont devenus plus sédentaires et où leur régime alimentaire a commencé à changer".