Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour



Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Recherche sur ce site avec Google

 

Heurs et malheurs du docteur Popotin  25/07/2018

Heurs et malheurs du docteur Popotin
La France a connu le bon docteur Guillotin dont la découverte permettait d’adoucir la fin des condamnés durant la Révolution… Le Brésil lui a le doutor Bumbum, surnom du docteur Denis César Barros Furtado. La traduction française permet de comprendre aisément à quelle partie de l’anatomie il consacrait ses talents. Tout allait pour le mieux, il totalisait plus de 9.000 opérations et plus de 600.000 abonnés sur son compte Instagram, mais il est maintenant en prison… Le 15 juillet 2018, sa patiente l’employée de banque Lilian Calixto ne s’est pas réveillée après une intervention curieusement réalisée en toute illégalité au domicile du chirurgien. Denis Furtado disparut mais fut arrêté au bout de quatre jours à Barra da Tijuca, un quartier résidentiel de Rio, après une dénonciation anonyme. Sa mère est également détenue pour complicité. Dans une vidéo postée alors qu’on le recherchait, il déclare que ce décès est "un mystère" et une "fatalité" qui peut arriver à n’importe quel praticien. La malheureuse Lilian Calixto avait fait quelque 2.000 km, séduite par la méthode du docteur, abondamment relayée dans les médias et sur Internet. Une injection de polyméthacrylate de méthyle, PMMA, autrement dit du plexiglas. Denis Furtado présentait ladite méthode comme "peu intrusive", pratiquée "sous anesthésie locale", offrant "des résultats immédiats et définitifs". Ce que conteste fort la SBPC (Société brésilienne de chirurgie esthétique), qui par la voix de son président Niveo Steffen dénonce de telles pratiques et "une intrusion de non-spécialistes qui cause de plus en plus de cas fatals comme celui-ci".