Podcast Journal, l'information internationale diffusée en podcast

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
 

L’amandier transforme le paysage  25/09/2018

L’amandier transforme le paysage
Cette saison, l'Espagne compte récolter plus de 61.160 tonnes d’amandes, soit une hausse de 15% par rapport à la campagne précédente, selon les estimations de l'Organisation nationale du secteur des fruits secs. L'Espagne est actuellement le troisième producteur mondial, après l’Australie et surtout les États-Unis. La Californie représente près de 80% de la production mondiale, selon le syndicat de producteurs de cet État américain qui vante partout les bienfaits de l’amande, source de protéines végétales et de bons acides gras. L'Espagne continue d'ailleurs d'en importer d’énormes quantités de Californie pour sa fabrication des nougats et des autres produits comportant des amandes.
Cet arbre, naguère presque absent du paysage andalou, est maintenant planté sur de bonnes terres irriguées et remplace le tournesol ou le blé. Les agriculteurs en font d’ailleurs un complément de l'olivier, les mêmes secoueurs mécaniques servant pour les deux récoltes. Dans la vallée du Guadalquivir, de grands vergers d'amandiers remplacent de plus en plus les champs de céréales beaucoup moins rentables. Ces grandes plantations vont permettre à l'Espagne de proposer aux industriels "de grands lots homogènes d'une seule variété", les petits cultivateurs ayant eux une production disparate. A une époque où il n’est question que de réchauffement climatique, lequel s’ajoute à la sécheresse chronique de l’Espagne, les "amandiculteurs" espagnols savent qu'ils doivent éviter de développer une culture réclamant beaucoup d’eau. D'ailleurs, une sonde de température et d'humidité perfectionnée, permet de doser l'irrigation.










Recherche

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Facebook