Podcast Journal

Podcast Journal

 
Facebook
Twitter
YouTube Channel
 

Mozart aux enchères  19/06/2018

Mozart aux enchères
Mercredi 20 juin 2018, le commissaire-priseur de la maison Ader-Nordmann va mettre aux enchères à Paris la première version d'un air connu des "Noces de Figaro" de Mozart ainsi qu'une sérénade de jeunesse du compositeur. Ces manuscrits font partie des très nombreuses pièces saisies chez Aristophil, cette société française coupable d’escroquerie aux dépens de petits épargnants. Il s’agit donc de la première version d'une scène du dernier acte des "Nozze di Figaro" datant de 1786, estimé entre 400.000 et 500.000€. Le second manuscrit est un fragment d'une sérénade de jeunesse de Mozart, composée en juillet-août 1773 à Vienne, le compositeur est alors âgé de 27 ans.
La société Aristophil créée en 1990, avait proposé à quelque 18.000 épargnants d’acheter en indivision des manuscrits rares, elle leur promettait des taux d'intérêt très élevés à la revente. Cette escroquerie a coûté 850 millions d'euros à ces épargnants, certains y ont laissé toutes leurs économies et attendent depuis deux ans la mise en vente de la collection. Gérard Lhéritier, président fondateur d'Aristophil, a été mis en examen en 2015 pour escroquerie en bande organisée et pratique commerciale trompeuse. Ce qui a entraîné aussi la fermeture du Musée des lettres et manuscrits fondé en 2004 dans le VIIe arrondissement de Paris par le même Gérard Lhéritier. En septembre 2011, il avait ouvert un autre Musée des lettres et manuscrits à Bruxelles, près de la Grand-Place, ce musée bruxellois a aussi fermé ses portes en décembre 2014.







Recherche

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      



Facebook