Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
02/12/2010

A LA GLOIRE DE SAINT FRANCOIS D'ASSISE


S'il est une exposition qu'il ne faut pas manquer à Marseille en ce moment, c'est bien celle, extraordinaire, qui se tient depuis le 2 octobre dernier dans les salons du Palais des Arts. Elle est organisée en collaboration avec la Fondation Regards de Provence, dont c'est la 35e exposition en ce lieu.


Lac d'Orta vu du Sacro Monte. Photo (c) CD
Lac d'Orta vu du Sacro Monte. Photo (c) CD
Intitulée «Les trésors cachés du Sacro Monte di Orta», elle donne aux visiteurs un excellent aperçu de ce que sont les fresques et les sculptures exécutées dans un ensemble de vingt chapelles dominant le lac d'Orta. Au nord du Piémont, dans la province de Novare à quelque distance du lac Majeur et au cœur d'un superbe paysage boisé qui fait partie de la Riserva naturale speciale del Sacro Monte di Orta, cet ensemble est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2003.

Dans la chapelle IX. Photo (c) CD
Dans la chapelle IX. Photo (c) CD
Cette année-là, l'Unesco a distingué neuf ensembles de ce type, sept au Piémont, Varallo, Crea, Orta, Oropa, Ghiffa, Domodossola et Valperga, et deux en Lombardie, Ossuccio et Varese. Pour ce qui est d'Orta, objet de l'exposition, le photographe marseillais Christian Ramade a pris une série de photos superbes qui rendent vraiment compte de ce que l'on peut voir sur place. Il a en outre reconstitué à la perfection deux chapelles qui ajoutent au charme et confèrent un certain mystère à la présentation. A Orta, les peintures murales et les statues en terre cuite polychrome, grandeur nature et d'un réalisme saisissant, sont vues à travers des grilles ouvragées.

Toutes racontent différents épisodes de la vie de Saint François d’Assise, dont l'humble vie a toujours inspiré les artistes et touché les croyants. Les premiers travaux ont commencé en 1590 et se sont poursuivis jusqu'en 1630 sous le signe du maniérisme, puis jusqu'à la fin du XVIIe avec le triomphe du style baroque, ils continueront jusqu'en 1757. Les chapelles, toutes différentes, sont situées sur un itinéraire en spirale au long de sentiers ombragés. Il y a en outre un charmant petit jardin, appelé des simples, avec de multiples plantes aromatiques, tout près se trouve un centre d'information fort bien documenté. A l'origine, on avait prévu 33 chapelles, nombre correspondant à l'âge du Christ, seules vingt ont été réalisées. Deux faits expliquent de telles représentations, d'une part la difficulté qu'il y avait alors à se rendre en terre Sainte à cause de la présence musulmane. Et ensuite la décision qu'avait prise en 1535 le concile de Trente, de recourir à l'imagerie pour lutter contre la propagation de la réforme luthérienne.

Dans la chapelle XII. Photo (c) CD
Dans la chapelle XII. Photo (c) CD
Une fois que l'on a admiré ces photographies, on n'a qu'une envie, se rendre à Orta pour voir ce qu'il en est vraiment sur place. C'est absolument surprenant et nous ne pouvons qu'encourager les lecteurs et les visiteurs de l'exposition à s'y rendre dès qu'ils le pourront. Nous nous tenons d'ailleurs à leur disposition pour leur apporter quelques indications pratiques qui pourraient leur être utiles.
Parmi les illustres visiteurs qui fréquentèrent les rives du lac d'Orta on compte Nietzsche qui y séjourna quelques jours au début du mois de mai 1882, en compagnie de son ami Paul Rée et de Lou Salomé. Peu après il commençait à écrire Ainsi parlait Zarathoustra.


Chapelle XV
Chapelle XV
A l'occasion de cette exposition un très beau catalogue «Les trésors cachés du Sacro Monte di Orta» reprend ces photographies dont certaines panoramiques. Avec des commentaires du critique d’art Jean Arrouye et Fra Angélo Felice Manzini, responsable du site. Il est vendu au prix de 45€.
L'exposition qui sera ensuite présentée à Orta et à Turin en 2011, se tient jusqu'au 16 janvier 2011 du Palais des Arts. 1 place Carli, 13001 Marseille
Tous les jours de 10h à 18h, fermeture les 25 décembre et 1er janvier
Tarif normal : 4,50 € Tarifs réduits : 3,50 € - 2,30 € - 1,50 €
Visite commentée de l’exposition, hors groupes, les mardi, jeudi, samedi et dimanche à 15h
Visite commentée sur rendez-vous, les lundi, mercredi et vendredi, 2 € / personne
Tél. : 04 91 42 51 50



Par (dernière modification le 02/12/2010)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :