Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE HONGRIE


Un oracle moderne
Un suspense qui touche à sa fin
La maison de Habsbourg-Lorraine est en deuil (voir l'édition d'Autriche)


Un oracle moderne

Jadis, on s'en allait consulter la Pythie à Delphes et on écoutait les avis qu'elle donnait depuis son trépied. De nos jours, on s'en va à Davos, cette station enneigée des Grisons qui réunit chaque hiver au Forum économique mondial fondé en 1971, ce qu'il est convenu d'appeler l'élite de la finance, de l'économie et de la politique. Cette année encore, on y a consulté George Soros qui ne vaticinait pas sur un trépied mais à l'hôtel Seehof, un des plus anciens palaces de Davos, où il avait organisé un déjeuner. Né György Schwartz le 12 août 1930 à Budapest, il quitta la Hongrie en 1946 pour se rendre en Grande-Bretagne où il étudia l'économie puis aux Etats-Unis où il a bâti une fortune colossale dont il consacre une grande partie à la philanthropie. Il est actuellement président du Soros Fund Management et de Open Society Institute. A travers sa fondation il investit des centaines de millions de dollars dans de nombreux pays, notamment d'Europe de l'Est, dans différents domaines, tels la santé, la justice, l'éducation, le développement d'une presse indépendante. Les propos qu'il a tenus lors de ce déjeuner, frugal d'après les commentaires de certains participants, ne sont pas particulièrement optimistes. "Nous ne sommes pas sortis du bois", a-t-il lâché en introduction avant de continuer par "Il y a un vrai risque de rechute en 2011". Pour lui, la bulle qui a explosé en 2008 a été en partie revigorée par les mesures de sauvetage de l'économie mondiale, les causes de la crise n'ont pas été traitées en profondeur. "À marchés financiers mondialisés, il faut des règles mondiales, sinon, c'est la catastrophe assurée. Je le disais bien avant la crise. Et nous n'y sommes toujours pas". 

Un suspense qui touche à sa fin

Nous voilà enfin rassurés, le tournage de Bel Ami aura bien lieu et le premier coup de manivelle sera donné ce dimanche 7 février. A Londres et Budapest, dans cette dernière ville les formalités sont plus simples et c'est surtout moins onéreux. Rien ne se passera donc à Paris au grand dam de tous ceux qui pensaient apercevoir leurs acteurs favoris. Robert Pattinson y incarnera cet arriviste impénitent qu'est Georges Duroy, alias Bel-Ami, le héros du roman de Maupassant, adapté par Rachel Bennette.
Aux côtés de Pattinson, on trouvera Kristin Scott Thomas, Christina Ricci qui incarnera Clotilde de Marelle, Uma Thurman qui sera Madeleine Forestier, femme du meilleur ami de Duroy, trois femmes qui ont favorisé la carrière du héros. Ils seront dirigés par le metteur en scène britannique Declan Donnellan et le film est produit par Uberto Pasolini qui n'a aucun lien avec Pier Paolo mais est au contraire neveu de Lucchino Visconti. Sa sortie dans les salles est prévue pour 2011.

07/02/2010




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :