Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
17/03/2010

ACTUS DE HONGRIE


Des qualités reconnues
Au secours de la Grèce
Une Europe de l'enseignement supérieur
Un excellent voisinage


Des qualités reconnues

ACTUS DE HONGRIE
Le Guide Michelin Main Cities of Europe 2010 qui est en vente le 17 mars, accueille pour la première fois la Hongrie. Budapest y figure grâce au restaurant «Costes» qui reçoit une étoile à la grande satisfaction de Károly Gerendai, l'heureux propriétaire de cet établissement de Raday utca dans le IXe arrondissement de la capitale. Il ne manque pas d'y associer son nouveau chef l'Argentin Nicolas Delgado, qui a remplacé le Portugais Miguel Vieira. C'est la deuxième fois que l'Europe centrale est récompensée, la première c'était avec le restaurant Allegro de l'Hôtel Four Seasons à Prague qui avait été distingué en 2008. Le guide qui en est à sa 29e édition, comprend 44 villes de 20 pays. Dans cette partie de l'Europe, on notera aussi une nouvelle venue, Salzbourg, dont le restaurant Carpe Diem vient également de recevoir une étoile. Par ailleurs, Vienne qui a de nombreux restaurants déjà récompensés, en a un de plus, Novelli, qui a une étoile.
Depuis 1955, le guide décerne une distinction appelée "Bib Gourmand", on retrouve là en abrégé le célèbre Bibendum de la publicité de la marque de pneus. Sont ainsi distingués les restaurants offrant un excellent rapport qualité/prix. A Budapest il y en a quatre qui vont en bénéficier, 21 N, Arcade Bistro, Bock Bisztro et Csalogany 26.

Au secours de la Grèce

Le Premier ministre grec Georges Papandreou était le 16 mars à Budapest, il a rencontré son homologue hongrois Gordon Bajnai et assisté à une réunion du Parti socialiste hongrois. Lors de sa conférence de presse, il a évoqué la solidarité européenne envers son pays. Pour lui, les difficultés de la mise en route d'un plan d'aide sont imputables aux institutions de l'UE. Réflexions qui lui ont été inspirées par les réunions auxquelles il a assisté le jour même à Bruxelles, avec l'Eurogroupe et le Conseil Ecofin. Il a répété que la Grèce avait besoin de la solidarité de l'Europe pour combattre les spéculations financières et qu'il fallait à l'UE un Fonds monétaire européen "pour promouvoir la croissance économique et la compétitivité". Lors de cette conférence de presse commune, Gordon Bajnai a ajouté que "le gouvernement grec va dans la bonne direction pour sortir de la crise financière". Le Premier ministre hongrois sait que la politique d'austérité peut être efficace, son gouvernement a remis le pays sur la voie de la croissance, ce que Bruxelles n'a pas manqué de reconnaître.

Une Europe de l'enseignement supérieur

Le processus de Bologne qui a 10 ans, a célébré cet anniversaire par une réunion des ministres de l'Éducation à Budapest et Vienne les 11 et 12 mars. C'était aussi l'occasion de faire un bilan au vu des résultats obtenus et de parler de l'avenir du processus. Il rassemble près de cinquante pays et a pour objectif entre autres de faciliter la mobilité des étudiants et d'offrir un enseignement de qualité pour tous, en somme il s'agit de créer un espace européen de l'enseignement supérieur. Chaque pays a fait évoluer le processus afin de l'adapter au mieux à son enseignement supérieur, dans un souci de concertation et d'harmonisation. La mesure la plus remarquable du processus est l'adoption d'une organisation commune des études de licence, master et doctorat. Grâce au processus, il y a actuellement une reconnaissance des diplômes et des périodes d'études en Europe.

Un excellent voisinage

Le président de la République hongroise László Sólyom vient d'effectuer une visite privée de quelques jours en Voïvodine et il en a profité pour célébrer avec la communauté hongroise le 162e anniversaire de la révolution de 1848. Il a aussi rencontré le président de Serbie, Boris Tadić à Novi Sad, les deux hommes ont insisté sur le niveau très élevé de la coopération bilatérale, ce qui a permis aux deux pays de mieux affronter la crise. Les deux présidents sont convenus que le 27 janvier prochain, Boris Tadić rendrait visite à la communauté serbe de Hongrie, le jour de la Saint-Sava. Ils se sont également entretenus de l’éducation des enfants qui doit bénéficier des mesures des deux États, il s’agit avec elle de protéger l’identité culturelle et celle de chaque communauté ethnique. Le président Sólyom a déclaré que la communauté hongroise de la province serbe de Voïvodine contribuait à rapprocher la Serbie de l’UE et il a répété que la Hongrie ferait le maximum pour que l’acceptation de la candidature de la Serbie à l’adhésion à l’UE soit le plus rapidement possible inscrite à l’ordre du jour.

En vidéo: le drapeau hongrois est hissé à l'occasion du 162e anniversaire de la révolution de 1848


Par (dernière modification le 17/03/2010)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :