Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE HONGRIE


Un nouveau président
Fin de partie
Un couple uni par la musique
Bilan d'une folle nuit
Des pièces originales
Nouvelles aériennes
Une étrange pluie


Un nouveau président

Pál Schmitt sera le prochain président de la République de Hongrie et prendra ses fonctions le 6 août. Il a été élu le 29 juin par le Parlement avec 263 voix, battant ainsi le socialiste Andras Balogh qui n'en a reçu que 59. Il y a eu 44 abstentions. On peut supposer que ce combat a été plus feutré que ceux que l'ancien escrimeur, médaille d'or en épée homme par équipe a menés aux Jeux Olympiques d'été de Mexico en 1968 et de Munich en 1972. Pál Schmitt qui est né le 13 mai 1942 à Budapest, fait partie du CIO, Comité international olympique, depuis 1983. Membre du Fidesz depuis 2003, il est député européen en 2004 puis réélu en 2009. Il abandonne ce mandat pour devenir président du Parlement hongrois le 14 mai dernier. Pál Schmitt a annoncé qu'il quitterait le Fidesz avant d'aborder sa nouvelle fonction, elle est honorifique mais il a le pouvoir de refuser de signer une loi et de demander au Parlement qu'il revoie l'examen d'un texte. Il sera le cinquième président de la République hongroise depuis le changement de régime. Il succède à Mátyás Szűrös qui avait exercé la fonction du 18 octobre 1989 au 2 mai 1990. Puis vinrent Árpád Göncz du 4 août 1990 au 4 août 2000 pour deux mandats, Ferenc Mádl du 4 août 2000 au 5 août 2005 et László Sólyom qui terminera le sien le 6 août prochain.

Fin de partie

Macbeth apercevant le spectre de Banco, peinture de Théodore Chassériau (1819-1856)
Macbeth apercevant le spectre de Banco, peinture de Théodore Chassériau (1819-1856)
La saison 2009-2010 de l'Opéra de Budapest s'est brillamment terminée le 28 juin par une soirée de gala à laquelle a participé le baryton américain Thomas Hampson qui triomphe sur les plus grandes scènes européennes. Il était entouré de chanteurs hongrois dont la réputation a depuis longtemps dépassé les frontières du pays, Ildikó Komlósi, Gyöngyi Lukács, Erika Miklósa et László Polgár. Tous étaient placés sous la direction du chef János Kovács. Au programme figuraient des oeuvres de Bernstein, Bizet, Tchaikovsky, Delibes, Lehár, Massenet, Rossini, Johan Strauss et Verdi. Thomas Hampson a chanté des airs de Simon Boccanegra et Macbeth de ce dernier compositeur.

Un couple uni par la musique

ACTUS DE HONGRIE
Le Prix du Festival de Zurich, manifestation qui se déroule cette année du 18 juin au 11 juillet, a été attribué pour la quatrième fois. Il a couronné l'oeuvre du compositeur György Kurtág né dans une famille hongroise, le 19 février 1926 à Lugoj, ville du Banat en Roumanie. Le prix d'une valeur de 50000 francs suisses, quelque dix millions de forints, est financé par la Fondation Bär-Kaelin. Il a été remis au compositeur hongrois le 20 juin au cours d'un concert donné en matinée dans petite salle du Tonhalle de Zurich. György Kurtág a interprété des extraits de son oeuvre pour piano "Játékok" avec sa femme Marta.  Le couple est inséparable depuis plus de 60 ans. La ville de Lugoj a aussi vu naître le 20 octobre 1882 Blaskó Béla Ferenc Dezső qui, sous le nom de Béla Lugosi, fit une carrière cinématographique américaine et triompha dans le rôle de Deacula. Y est né également le 13 septembre 1908 Győrgy Dobó. Devenu Georges Devereux dans les années 30, ce fut un célèbre psychanalyste.

Bilan d'une folle nuit

La nuit des musées qui a eu lieu le 19 juin dernier a attiré un grand nombre de visiteurs, particulièrement à Budapest et Debrecen. On en a enregistré près de 20000 à la Galerie nationale hongroise du château. Gyorgy Kovasznai, peintre de l'époque communiste dont l'oeuvre n'avait jamais pu être exposée dans son intégralité et Fortunato Depero, peintre futuriste italien, ont été l'objet de cet engouement. De son côté, le musée d'ethnographie a accueilli quelque 17000 personnes venues voir la trentaine de pièces exceptionnelles de l'exposition "Faces Concealed in Gold - Gold Masks from Asia", notamment 24 masques en or et trois en argent provenant de la collection du diplomate hongrois István Zelnik consacrée à l'art du sud-est asiatique. L'exposition commencée le 12 mars s'est terminée le 20 juin avant de se poursuivre à Szeged et Debrecen. Durant cette longue soirée du 19 juin, le musée d'ethnographie a dispensé un riche programme de danses traditionnelles javanaises, un concert et du théâtre indonésien wang. A Debrecen, les deux musées principaux de la ville ont accueilli chacun quelque 7000 visiteurs. Ils ont vu notamment Les cochons noirs de Gauguin au MODEM et au musée Déri les masques en argile de 5500 ans, découverts lors de la construction de l'autoroute en 2001/2002.

Des pièces originales

La dixième édition de "Bartok + Europe 2010" s'est ouverte le 9 juin à Miskolc. Le festival s'est poursuivi jusqu'au 20 juin avec soixante-cinq représenttaions d'opéra et de ballet et des concerts. Il a commencé avec une nouvelle symphonie de Janos Vajda dédiée à sa ville natale Miskolc et interprétée par l'Orchestre philharmonique de Pécs. Pour célébrer le 200e anniversaire de la naissance de Ferenc Erkel, l'Opéra hongrois de Cluj-Napoca en Roumanie a présenté une version moderne de son unique opéra-comique Sarolt dont la première eut lieu le 26 juin 1862 à Budapest. On a pu y voir aussi Wallenberg, opéra composé par l'Estonien Erkki-Sven Tuur, sur un livret de l'Allemand Lutz Hübner. La première de cette commande de l'Opéra de Dortmund a eu lieu le 5 mai 2001 dans cet établissement avec une mise en scène Philipp Kochheim. La première estonienne a été donnée le 1er juin 2007 à l'Opéra national de Tallinn. On connaît l'histoire de Raoul Wallenberg, ce diplomate suédois qui sauva des juifs hongrois à Budapest durant la Seconde Guerre, il fut arrêté le 17 janvier 1945 par les Soviétiques sans qu'on sache vraiment ce qu'il est devenu. Daphne de Richard Strauss qui n'avait plus été représenté à Budapest depuis la saison 1941-42, l'a été avec la soprano hongroise Andrea Rost. La Croix-rouge a collecté des dons destinés à venir en aide aux victimes des récentes inondations qui ont ravagé le nord-est de la Hongrie.

Nouvelles aériennes

Rue de la vieille ville de Plovdiv, photo du Néerlandais Jeroen Kransen, prise le 18 mai 2006
Rue de la vieille ville de Plovdiv, photo du Néerlandais Jeroen Kransen, prise le 18 mai 2006
A partir d'octobre prochain, Qatar Airways va ouvrir six nouvelles destinations, en Europe et en Asie, il s'agit de Bruxelles, Bucarest, Budapest, Nice, Phuket et Hanoi. Eles seront établies progressivement. Il y aura quatre vols hebdomadaires vers Bucarest, puis le vol continuera vers Budapest, à partir du 17 janvier. Ce vol Doha-Bucarest-Budapest fait partie du plan d'expansion ambitieux que la compagnie du Qatar a lancé depuis plusieurs mois.
La compagnie aérienne low cost Ryanair lorgne vers la Bulgarie et l’aéroport de Plovdiv fait tout pour être choisi. Le pays est conscient de l'intérêt qu'il présente pour la compagnie irlandaise depuis qu'elle a annoncé son départ des aéroports de Budapest et Prague à l’automne prochain. L'aéroport qui dispose d'un terminal passager tout neuf, est situé à 12 km au sud-est de Plovdiv, ville qui occupe une situation centrale en Bulgarie, à 150 kilomètres de Sofia. Les autorités nationales sont elles aussi très intéressées et n'ont pas hésité à diviser par deux le prix des taxes à l’aéroport de Plovdiv pour deux ans depuis mai dernier. Quant aux autorités locales, elles font remarquer que le coût de traitement des passagers y est trois fois moins cher que celui de l’aéroport de Sofia.

Une étrange pluie

Les habitants d'un petit village situé dans les environs de Budapest ont été singulièrement surpris ces jours derniers en découvrant au petit matin, que des centaines de grenouilles avaient envahi les rues de leur localité pendant la nuit. Une seule explication paraît-il, elle serait d'origine météorologique. Une tempête s'est abattue sur le village et le lac voisin, emportant dans les airs les grenouilles qui s'y trouvaient. Les batraciens volants sont retombées un peu plus loin... Espèrons qu'un écrivain sera inspiré par ce phénomène et donnera ainsi une suite à la pièce d'Aristophane "Les grenouilles" créée à Athènes en 405 avant J.C. Il est fait allusion aux pluies de grenouilles depuis fort longtemps, on les remarque surtout en été après des périodes de sécheresse lorsque surviennent des pluies d'orages.

02/07/2010


Tags : actus, Hongrie


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :