Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
18/06/2011

ACTUS DE HONGRIE


En direct de Bruxelles - Toujours plus d'économies - Echos de l'Institut hongrois de Paris - Brèves de Hongrie


En direct de Bruxelles

Cathédrale Saint Michel à Bruxelles, de nuit (c) Luc Viatour
Cathédrale Saint Michel à Bruxelles, de nuit (c) Luc Viatour

actusdehongrie_2.mp3 actusdeHongrie.mp3  (1.67 Mo)


Le 14 juin à 19h avait lieu en la cathédrale saint Michel et sainte Gudule de Bruxelles, une messe pour l'Europe, dans le cadre de la présidence hongroise de l'UE. Elle était présidée par S.Em. le cardinal Péter Erdö, primat de Hongrie qui prononça l'homélie. Elle était concélébrée par S. Exc. Mgr. André-Joseph Léonard, archevêque de de l'archidiocèse de Malines-Bruxelles, S.Exc. Mgr. André Dupuy, nonce apostolique auprès de la Communauté européenne, S.Exc. Mgr. Jean Kockerols, délégué de la conférence épiscopale belge auprès de la COMECE, Commission des épiscopats de la communauté européenne et S.Exc. Mgr. Piotr Mazurkiewicz, secrétaire général de la COMECE. Y étaient conviés Jerzy Buzek président du Parlement européen, LL. MM. le roi et la reine des Belges, les présidents et les membres du Conseil européen, de la présidence hongroise de l'Union européenne, du Parlement européen et de la Commission européenne, les ambassadeurs auprès de l'Union et le corps diplomatique ainsi que tous ceux qui contribuent à l'activité européenne en Belgique. Au même endroit, le même soir à 18h15, l'organiste hongrois Virágh András a donné un concert pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Franz Liszt, au programme Tu es Petrus, Angelus, Consolation, Offertorium du compositeur.
Le 20 juin à 19h, S. E. Zoltán Hernyes, ambassadeur de Hongrie en Belgique et l'association Jenö Hubay assisteront à l'inauguration de la plaque commémorant le compositeur, né Eugen Huber le 15 septembre 1858 à Pest, il mourut à Vienne le 12 mars 1937. Jenö Hubay fut en effet le créateur de la chaire de violon au Conservatoire royal de Bruxelles où il enseigna de 1882 à 1886. Cette plaque sera apposée sur son ancienne demeure, 116, chaussée d'Ixelles. L'événement sera suivi à 20h d'une exposition et d'un concert d'hommage ainsi que d'un cocktail à la Maison hongroise, 123, rue de l'Arbre-Bénit à Ixelles, maison classée sous le nom Hôtel Saintenoy. L'immeuble bâti en 1870 est, depuis 1956, la propriété de la Mission Catholique Hongroise.

Toujours plus d'économies

La Suisse a commencé à restructurer l'ensemble de ses consulats dans le monde. Le Département fédéral des affaires étrangères, DFAE, va en fermer une vingtaine et les regrouper en quelques centres consulaires régionaux. Ce processus de réorganisation commencé en avril dernier, ne concerne nullement les ambassades. Pour Adrian Sollberger, porte-parole du DFAE, "il s'agit d'engager nos ressources limitées de manière plus efficaces". Parmi les principales capitales européennes dont le consulat à disparaît, on note Copenhague, Helsinki, Oslo, Bruxelles, Luxembourg, Budapest, Prague, Sofia. Six nouveaux centres régionaux seront ainsi regroupés en Europe. A Vienne pour l'Autriche, la Slovaquie, la République tchèque, la Hongrie, la Slovénie et la Croatie. A Stockholm pour la Suède, le Danemark, la Finlande et la Norvège. A Pristina pour le Kosovo et l'Albanie. A La Haye pour la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas. A Bucarest pour la Roumanie et la Bulgarie. A Riga pour la Lettonie, l'Estonie et la Lituanie. Les centres consulaires régionaux ont pour la plupart été ou seront rattachés à des ambassades voire des consulats généraux existants. Tous ces centres consulaires sont déjà entrés en fonction sauf celui de Vienne qui entrera en vigueur cet été, selon le DFAE. Un ressortissant national ou étranger habitant par exemple en République tchèque et qui aurait besoin d'un service consulaire helvétique, devra se rendre désormais au centre régional de Vienne. Mais le DFAE rappelle que la plupart de ces services peuvent être satisfaits par la Poste ou le courrier électronique.

Echos de l'Institut hongrois de Paris

Vue du canal Saint-Martin. Tableau du peintre Alfred Sisley,1870, 50 × 65 cm. Actuellement au musée d'Orsay de Paris
Vue du canal Saint-Martin. Tableau du peintre Alfred Sisley,1870, 50 × 65 cm. Actuellement au musée d'Orsay de Paris
Le 16 juin à 19h, a eu lieu le vernissage de FLASHBULB MEMORY, en présence  de Balázs Ablonczy, directeur de l’Institut hongrois de Paris et Borbála Szalai, commissaire de cette exposition qui se tiendra jusqu'au 16 juillet prochain. Empruntant au vocabulaire de la psychologie l'expression "souvenir flash", laquelle désigne la mémoire vivace des circonstances durant lesquelles le sujet a vécu un évènement public important, l’exposition exprime ce terme en langage artistique. L’Europe de l’Est communiste prend vie à travers les souvenirs personnels des artistes tchèques, slovaques, polonais, roumains et hongrois. L’environnement matériel prend le pas sur les événements historiques et les objets quotidiens nous livrent leurs secrets. Parmi les artistes qui exposent, on remarque les Hongrois János Fodor, Rita Koralevics, Péter Szabó et Péter Szalay.
Le 25 juin à 20h, aura lieu un récital de la pianiste Izabella Simon et de la cantatrice Lúcia Megyesi Schwartz dans le cadre de la Saison Liszt. Au programme, Die Loreley, Freudvoll und leidvoll... Les cloches de Genève, Oh, quand je dors... Der Fischerknabe, Consolations (piano) no1 mi majeur, no 2 mi majeur, no 3 ré bémol majeur, Es war ein König in Thule, Kling' leise, mein Lied... Sposalizio (piano), Die drei Zigeuner. Le concert sera présenté par Jean-Yves Clément, commissaire général de l’Année Liszt en France et auteur de "Franz Liszt ou la dispersion magnifique" ouvrage paru cette année aux Editions Actes Sud.
L'Institut hongrois de Paris annonce que Point Éphémère invite le 21 juin à 20h de nombreux artistes participant au Sziget Festival. Il s'agit des Hongrois Folkfree, Cadik Travel Agency, DJ Palotai et le Français Alexkid. Le groupe Folkfree est un mélange orignal de musique du monde et de musique électronique. La singularité de leur son tient à l’utilisation de l’orgue de Barbarie dans leurs folk songs hongroises.Cadik Travel Agency nous propose un live-act chargé en basses qui joue avec les limites de l’électro. Dj Palotai est l’un des DJs les plus en vogue et les plus actifs de Budapest, et ce depuis les premiers pas de la musique électronique en Hongrie. Point Ephémère est un centre de dynamiques artistiques du 10e arrondissement de Paris, 200 Quai de Valmy, sur le Canal St Martin, ouvert le 13 octobre 2004. Sur 1400m2, il comprend entre autres des résidences d’artistes, des salles de spectacles et des studios de répétition.

Brèves de Hongrie

Quelque 10000 manifestants ont défilé le 16 juin dans le centre de Budapest pour protester contre les mesures d'austérité adoptées par le gouvernement du Premier ministre Viktor Orbán. Ce défilé était organisé par les principaux syndicats du pays et pour János Borsik, secrétaire général de l'Alliance des syndicats autonomes, ASZSZ "Nous voulons protester contre un plan qui rend la vie plus difficile pour les employés et réduit les salaires".
Tout le monde connaît Metro, ce quotidien gratuit que l'on trouve dans de nombreux pays, dans la langue locale et qui a été créé en 1995 en Suède. A Budapest, il existe depuis 1998 et tire à plus de 300 000 exemplaires. Devenu "Metropol" ces dernières années, il vient de passer dans les mains de la société hongroise Megapolis Media Inc. pour la somme de 700 000€. Péter Hivatal, directeur du quotidien, indique qu'il s'agit d'attirer de nouveaux partenaires. Cependant, cela ne changera pas le contenu et le journal continuera de paraître sous le titre de "Metropol".
On a appris le décès le 29 mai dernier de Ferenc Mádl qui fut président de la République du 4 août 2000 au 5 août 2005, il succédait alors à Árpád Göncz. Né le 29 janvier 1931 à Bánd près de Veszprém, ce juriste de formation était aussi membre de l'Académie nationale des sciences depuis 1987. Il avait été ministre de la Culture et de l'Education entre le 22 février et le 15 juillet 1994 dans le gouvernement du Premier ministre Jozsef Antall et de son successeur Péter Boross.
Le 28 mai dernier, sur recommandation de la Faculté de génie mécanique, László Kiss, professeur-chercheur du Département des sciences appliquées de l'UQAC, Université du Québec à Chicoutimi, a reçu un doctorat honoris causa de l'Université des Sciences Techniques et Économiques de Budapest, USTEB. Il est à l'UQAC depuis 1989 où ses activités de recherche portent sur la métallurgie de l'aluminium et tout particulièrement sur l'écoulement de phases multiples. Il a par ailleurs acquis une grande expérience des processus de transfert de chaleur et de masse. László Kiss a formé de nombreux candidats à la maîtrise et au doctorat, a dirigé de multiples projets inspirés de préoccupations industrielles et a écrit ou participé à l'écriture de plusieurs publications scientifiques, dont certaines ont obtenu des prix internationaux.


Par (dernière modification le 18/06/2011)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :