Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE MONACO ET DE LA REGION


La rentrée a eu lieu et l'année commence sous les meilleurs auspices. La pêche au thon rouge pourrait bien être interdite. Quant à la Principauté elle est en bonne voie pour sortir de cette liste grise qui fait tant fantasmer !


Une bonne nouvelle. La Principauté n'y est d'ailleurs pas pour rien, cela fait des années en effet que le Prince et la Fondation Prince Albert II de Monaco attirent l'attention sur la disparition du thon rouge si on en poursuit la pêche. Les restaurateurs l'ont depuis un certain temps, banni de leur carte. La Commission européenne a annoncé ces jours-ci qu'elle envisageait une interdiction mondiale du commerce du thon rouge, elle concernerait surtout la pêche en Méditerranée et dans le Golfe du Mexique. Le commissaire à l’Environnement Stavros Dimas insiste sur le fait que "les scientifiques disent qu’une action urgente est nécessaire pour préserver l’une des créatures les plus emblématiques des océans". Pour François Chartier, chargé de campagne Océans pour Greenpeace, "le thon rouge est en péril aujourd’hui en grande partie à cause de l’emballement du commerce international, notamment à destination du marché asiatique du sushi". Cette mesure évidemment, ne serait pas du goût des pêcheurs ni du Japon, où le thon rouge est particulièrement prisé. Environ 80% des thons rouges capturés en Méditerranée sont exportés à prix d’or vers l'empire du soleil levant pour être transformés en sushis ou sashimis, ce qui a représenté en 2007 environ 30 000 tonnes. Évidemment tout n'est pas réglé, la proposition de Bruxelles doit dans un premier temps être soumise aux États membres de l’Union européenne lors d’une première réunion le 21 septembre. Pour devenir la position officielle de l’UE, elle devra d'abord être soutenue par une majorité d’entre eux puis être défendue ensuite lors de l’assemblée des 175 pays membres de la CITES, Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, dont le Japon fait partie. On sait déjà que l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas sont d'accord pour l'interdiction totale, il n'en est pas de même pour la France qui redoute la colère des pêcheurs, ils refusent d'admettre que le thon rouge soit une espèce menacée. Quant à l’Espagne, premier exportateur de thon rouge méditerranéen, elle ne voit pas cette proposition d'un très bon œil.

En début de semaine, Franck Biancheri, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et les Affaires économiques et financières Internationales au côté de l'Américain Neal Wolin, secrétaire adjoint du Trésor ont signé à Washington, un accord de coopération en matière fiscale, accord de type TIEA, Tax Information Exchange Agreement. Pour Wolin, cela illustre les "efforts persistants pour mettre fin à l'usage des comptes bancaires à l'étranger comme moyen d'évasion fiscale". En ce qui concerne Monaco, une quinzaine de jours avant la réunion du G20 les 24 et 25 septembre à Pittsburgh, c'est un nouveau progrès dans ses efforts pour sortir de la liste grise, ce qui sera effectif une fois signés les douze accords bilatéraux et officialisés par l’OCDE. Les textes seront alors intégrés dans le droit monégasque par Ordonnance souveraine et complétés par les dispositions pratiques d’application. Trois autres traités, avec l'Autriche, Andorre et le Qatar, doivent être signés avant la réunion de Pittsburgh.

Inauguration du nouvel appareil endoscopique par S.A.R. la Princesse de Hanovre  (c) Charles Franch / Palais Princier
Inauguration du nouvel appareil endoscopique par S.A.R. la Princesse de Hanovre (c) Charles Franch / Palais Princier
Au service d'endoscopie digestive du CHPG, le Dr Rémi Dumas, chef de service, a expliqué à la princesse Caroline de Hanovre le fonctionnement de l'endomicroscope, un système d'imagerie microscopique qu'on peut introduire dans un endoscope, muni d'une sonde de 2,8 mm de diamètre, pour examiner la muqueuse digestive, urologique ou respiratoire afin de détecter des zones de cancérisation superficielles et précoces. Cet appareil permet aussi de les traiter en temps réel. C'est grâce à un don du GEMLUC, Groupement des Entreprises Monégasques dans la Lutte contre le Cancer, que l'hôpital de Monaco a pu s'équiper d'un tel appareil pourvu d'une haute technologie. Sous la présidence d'honneur de S.A.R. la Princesse Caroline de Hanovre, cette ONG distribue depuis octobre 1973 des subventions sous forme de bourses d'études pour de jeunes médecins désireux de se spécialiser dans la recherche et les soins contre le cancer et de subsides pour l'achat de matériels de soins et de prévention contre cette maladie. Elle ne ménage pas non plus son soutien à des associations locales venant en aide aux malades du cancer. Rappelons l'exposition GEMLUCART qui s'ouvrira à l'Auditorium Rainier III le jeudi 22 octobre et le dîner de Gala, "Soirée de l'Espoir", il aura lieu le 14 octobre salon Méditerranée de l'hôtel Méridien Beach Plaza en présence de la Princesse de Hanovre qui le présidera (enregistrer l'évènement dans votre agenda en cliquant ici).

Netgem a annoncé le lancement prochain d'un nouveau service de télévision interactive par Monaco Telecom. Il s'agira notamment d'intégrer autour des services de TV numériques traditionnels, la vidéo à la demande, un Mediacenter, l'enregistrement numérique, une webradio, la TV Internet locale et un portail d'information. Pour Martin Péronnet, directeur général de Monaco Telecom. "Netgem a bien compris notre souhait de créer des services innovants pour nos clients". Ces innovations sont présentées par Netgem au salon IBC qui se tient à Amsterdam jusqu'au 15 septembre 2009.

La rentrée s'est bien effectuée, 5 837 élèves et 446 enseignants ont repris le chemin de leurs établissements. Yvette Lambin-Berti, directrice de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports a révélé certaines nouveautés. En particulier une heure supplémentaire de conversation avec une assistante de langue anglaise, elle vient compléter la mise en place de l'enseignement de l’anglais renforcé pour les classes de 6e, 5e et 3e. On note aussi au lycée Albert Ier la création d’une option théâtre avec 3 heures hebdomadaires. Cet enseignement dispensé à partir de la seconde permet de présenter cette discipline optionnelle au baccalauréat avec coefficient 2. Les travaux au collège Charles III se sont poursuivis tout l'été, pour un coût de 4 millions d'euros, actuellement les élèves peuvent étrenner leur nouveau préau couvert de 1 260 m2 dédié à la récréation et au sport. Il leur faudra cependant attendre la rentrée des vacances de la Toussaint pour prendre possession de l'étage supplémentaire qui a été édifié.

En voyant que de nombreux établissements scolaires de France voisine ont fermé pour cause de grippe A/H1 N1, parents et élèves monégasques peuvent se demander ce qu'il se passerait dans ce cas en Principauté. Aussi Jean-Pierre Campana pour les Affaires sociales et la santé ainsi que Paul Masseron pour l'Intérieur ont-ils exposé les mesures mises en place par le gouvernement et assuré qu'une surveillance épidémiologique est en place. Par ailleurs, les chefs d’établissements publics et privés ont reçu des instructions visant à ne pas être pris au dépourvu en cas de pandémie et à appliquer des principes de prévention. D'autre part, si la situation épidémiologique s’aggravait, au moins 3 cas avérés dans la même classe et dans la même semaine, des mesures adaptées seraient prises qui pourraient aller jusqu’à la fermeture de l’établissement. Une décision au cas par cas. Dans cette éventualité, la continuité pédagogique serait maintenue par voie électronique ou postale.

La très belle exposition "Moscou, splendeurs des Romanov" vient de fermer ses portes au Grimaldi Forum Monaco, plus de 50 000 visiteurs ont pu en apprécier la richesse. Quant à "Étonne-moi" Serge Diaghilev et les ballets russes, actuellement au NMNM, il faut se dépêcher d'aller la (re)voir avant sa clôture le 27 septembre. Elle partira ensuite pour la Fondation Ekaterina de Moscou où elle se tiendra du 27 octobre au 25 janvier 2010.
Les expositions qui se tiennent à Monaco ont toujours beaucoup de succès, rappelons "Les années Grace Kelly, Princesse de Monaco" avec 135 000 visiteurs. Succès qui ne s'est pas démenti à l’Hôtel de Ville de Paris avec 75 000 visiteurs durant l’été 2008, à la Fondation Ekaterina de Moscou avec 65 000 visiteurs en automne 2008. Elle sera du 16 octobre 2009 au 28 février 2010 au Palazzo Ruspoli de Rome, le Prince Albert assistera à son inauguration.

Une autre manière d'oublier les réalités de la rentrée est de se rendre au restaurant Elsa du Monte Carlo Beach, rouvert au printemps dernier. Sous la houlette du chef Jean-Claude Brugel, il offre tous les fleurons de la cuisine des côtes française et italienne tel le "pavé de loup doré au four, purée de céleri boule, coulis de poivrons rouges" ou les "filets de sole Olga selon la Belle Otero". En outre, en cette saison, il propose toute une série de mets caractéristiques de l'automne "terrine de faisan et pistaches, confit de raisins, poire martin-sec aux baies rouges", "velouté de châtaignes, salpicon de cèpes en cappuccino" ou "salade de champignons des bois en marinade d’aromates". Un agréable moment en perspective !

14/09/2009


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :