Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
09/11/2009

ACTUS DE MONACO ET DE LA REGION


Création d'un haut conseil de la magistrature, grande braderie sous le chapiteau de Fontvieille, ont rythmé quelques autres événements de la semaine.


SAS le Prince Albert II de Monaco s'est vu remettre le titre de docteur honoris causa de l'Université de Nice Sophia Antipolis. Photo (c) Palais Princier
SAS le Prince Albert II de Monaco s'est vu remettre le titre de docteur honoris causa de l'Université de Nice Sophia Antipolis. Photo (c) Palais Princier
Le Conseil national réuni en séance publique le 4 novembre a adopté à l'unanimité le texte renforçant le statut et l'indépendance des magistrats et créant un haut conseil de la profession, il s'agit du projet de loi n° 779. Il couronne plusieurs années de travaux.Le ministre d'Etat, Jean-Paul Proust s'en est félicité, pour lui c'est un "heureux aboutissement pour élaborer un statut particulièrement nécessaire à une profession qui est au cœur même de l'état de droit". L'image de la Principauté en est améliorée.

Le 29 octobre, au Palais Princier, S.E. Charles Hammerman Ivkin, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des Etats-Unis d’Amérique auprès de la Principauté de Monaco a remis ses lettres de créance. Il était accompagné pour la circonstance de Kathleen A. Riley, consul général des Etats-Unis d’Amérique à Monaco. A l’issue de la cérémonie, S.A.S. le Prince a reçu l’ambassadeur dans le Salon de Famille pour une audience. Monaco et les Etats-Unis d’Amérique entretiennent officiellement des relations diplomatiques depuis le 14 novembre 2006. Si des liens familiaux, historiques, culturels et économiques unissent les deux pays, il ne faut pas oublier que des divergences sérieuses existent à propos de questions essentielles telles que la protection de l’environnement, la promotion d’un développement durable et l’action humanitaire. Toutefois, depuis la nouvelle orientation donnée au gouvernement américain par le président Obama, ces différents points pourraient être développés avec la Principauté. Il faut noter qu'en matière d’environnement, les Etats-Unis souscrivent, tout comme Monaco, à la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, CITES, et ce depuis sa ratification en 1974, de même qu'à la Convention de RAMSAR sur les zones humides et à la Convention de Vienne pour la protection de la couche d'ozone stratosphérique.

Le 6 novembre, SAS le Prince Albert II de Monaco s'est vu remettre le titre de docteur honoris causa de l'Université de Nice Sophia Antipolis par son président Albert Marouani. La cérémonie officielle s'est déroulée dans l’amphithéâtre du Château de Valrose. En ouvrant la séance, le président a rappelé les raisons qui avaient motivé l'octroi de ce titre, notamment l’engagement du Prince pour les progrès de la recherche scientifique ainsi que son investissement personnel dans le domaine de l’environnement et du développement durable. Le discours de clôture a été prononcé par Christian Nique, recteur de l'académie de Nice. Voir photo ci-dessus

"Les Bonnes Affaires de Monaco"
connues naguère sous le nom de "La Braderie de Monaco" et organisées du 6 au 8 novembre,par l’Union des Commerçants et Artisans de Monaco, se sont tenues sur 2 900 m2, à l'abri du chapiteau de Fontvieille. Pour la 13e fois, étaient présentes une quarantaine de boutiques qui proposaient entre autres accessoires griffés, vêtements de grands noms du prêt à porter, pour enfants également. On y trouvait aussi un large choix d’articles de sport, de décoration, de maroquinerie ainsi que des jouets, des bijoux. L'ensemble à des prix défiant toute concurrence. Ce qui n'est pas désagréable en attendant les vrais soldes d'hiver ou tout simplement si à six semaines de Noël, on est déjà à court d'idées de cadeaux.

ACTUS DE MONACO ET DE LA REGION
Le Prince Albert II de Monaco est attendu au Mozambique où il effectuera un séjour du 11 au 13 novembre dans le cadre d'un programme scientifique intitulé "La Planète revisitée". Il sera accompagné de Bertrand-Pierre Galey, directeur général du Muséum national d'Histoire naturelle de Paris et Bernard Fautrier, vice-président et chef du cabinet de la Fondation du Prince Albert II de Monaco. Un communiqué des organisateurs de la manifestation indique qu'"Un programme de grande envergure va débuter le 6 novembre au nord-est du Mozambique, dans la province du Cabo Delgado, avec notamment la collaboration de l'Institut de recherche agronomique du Mozambique". Ce pays abrite l'un des dix écosystèmes les plus menacés d'Afrique avec des forêts qui n'ont jamais fait l'objet d'études scientifiques. D'une superficie de 801 590 km² et peuplé de près de 22 millions d'habitants, c'est un des plus pauvres du monde. Indépendant depuis le 25 juin 1975, il a connu une guerre civile et une longue guérilla qui l'ont ruiné. Sous la direction du Muséum d'histoire naturelle, une cinquantaine de chercheurs doivent conduire durant cinq semaines des recherches sur plusieurs sites des forêts sèches côtières du Mozambique, avec le soutien de la Fondation Albert II. Cette dernière avait déjà contribué pour près de 700 000 euros au financement de l'expédition scientifique "Mozambique-Madagascar 2009-2010".

Après les déclarations infondées de Robert Eringer que certaine presse s'est plu à relater, parfois avec délectation, le Palais Princier tient à faire part de son indignation face aux nombreuses assertions mensongères et diffamatoires formulées à l’égard de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco. Elles salissent son image et le renom de la Principauté. Aussi le Palais Princier et le gouvernement tiennent-ils à faire savoir respectivement que d'une part, une procédure judiciaire est à ce jour en cours aux Etats-Unis à l’encontre de Robert Eringer et d'autre part, au sein des services de l'Etat monégasque, aucune structure portant le nom de M.I.S. Monaco Intelligence Service, n'a jamais existé.

Depuis le 7 novembre et jusqu'au 8 février prochain se tient au Musée national Marc Chagall de Nice une exposition d'œuvres de Céleste Boursier-Mougenot se situant dans un univers musical et comprenant notamment oiseaux guitaristes, chaises-piano, porcelaines tintinnabulantes. De nombreuses inventions sonores sont aussi au programme et sont comme une sorte d'aboutissement des multiples recherches de cette artiste.



Par (dernière modification le 09/11/2009)



Tags : actus, Monaco


1.Posté par chaton le 09/11/2009 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hé bien tu sais quoi albie ? Moi je te crois , allez bisous albie et bon voyage en Mozambique

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :