Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Colette Dehalle

ACTUS DE MONACO


Noël approche, les festivités se préparent, les sapins s'illuminent et on choisit les cadeaux. Il ne faut pas pour cela oublier les questions qui préoccupent le monde, tels la protection de l'environnement ou l'accueil de ceux qui souffrent. La semaine écoulée à Monaco a montré ces différents aspects.


Noël approche

Photo (c) DR
Photo (c) DR
Le 2 décembre, S.A.S. le Prince Albert II et le maire Georges Marsan, accompagnés du Conseil Communal et de représentants des principales autorités de la Principauté, ont inauguré le Village de Noël 2010. Il se tient sur le Port Hercule, jusqu’au 2 janvier prochain, avec pour thème «La Féerie Casse-Noisette». Le décor rappelle les contes qui ont toujours ravi l’enfance. Des Casse-Noisette géants et automatisés dressés au-dessus d’une forêt de 200 sapins et dominant de grandes bulles transparentes peuplées de poupées, rennes et autres ours polaires, font la joie de tous, petits et grands. Sans compter les illuminations particulièrement nombreuses et brillantes cette année. Et naturellement, les traditionnels chalets. Le petit train et le carrousel du XIXe siècle sont à leur place et la patinoire se prépare à accueillir à dates fixes kart et tournoi de hockey, ainsi qu’un spectacle de grande qualité avec le Cirque de Chine sur glace le 18 décembre. Au milieu du Village se dresse également le Château des Délices où le public pourra visiter l’exposition de costumes et décors des Ballets de Monte-Carlo, «Casse-Noisette Circus» tous les jours de 14h à 20h – entrée libre et gratuite. Tout cela jusqu’au 2 janvier. Le vendredi 31 décembre, une grande soirée musicale animée par 3 DJs, avec entrée libre et gratuite, sera proposée sur le Port Hercule pour fêter le réveillon de la St Sylvestre, de 21h à 2h du matin. Un feu d’artifice sera tiré à minuit pour célébrer la nouvelle année.

Questions d'environnement

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
La Conférence des Nations unies sur le changement climatique, qui s'est tenue dans la station balnéaire de Cancún, au sud-est du Mexique, du 29 novembre au 10 décembre a terminé ses travaux. Il semblerait que les résultats soient meilleurs que ceux enregistrés à Copenhague l'an dernier. Elle réunissait les représentants de 194 pays qui devaient prendre des décisions concrètes, notamment sur les modalités de renouvellement des accords de Kyoto à propos de l’émission de gaz à effet de serre, lesquels viennent à échéance en 2012. Rappelons que la délégation monégasque composée de membres de la Direction de l’Environnement et de la Direction de la Coopération internationale, était dirigée par Gilles Tonelli, conseiller de Gouvernement pour l’Equipement, l’environnement et l’urbanisme. Les représentants de la Principauté étaient bin décidés à faire entendre leur voix si l'on en juge par les propos de Gilles Tonelli, "Nous réaffirmerons à Cancún les engagements formulés par Son Altesse Sérénissime le Prince Souverain à la tribune du Sommet de Copenhague en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre de la Principauté et confirmerons le soutien plein et entier de notre pays aux décisions et aux actions qui seront mises en œuvre lors de cette conférence".

Plus près de nous, la Principauté de Monaco a accueilli du 8 au 10 décembre, à l'hôtel Novotel, un colloque international organisé par l’UNESCO, «Ethique environnementale, biodiversité et changement climatique». Car si l'on a pris conscience de l’importance des facteurs environnementaux sur la qualité de la vie humaine, il faut bien reconnaître que l’éthique de l’environnement est une discipline encore peu connue. C'est pourquoi la Principauté dont l'engagement est bien connu pour ce qui est de la promotion du développement durable, a souhaité favoriser la prise en compte des enjeux éthiques dans les réflexions internationales. Les réflexions des 34 experts venus de 18 pays sont utiles après la conférence qui s'est tenue à Nagoya du 18 au 29 octobre dernier et celle qui vient de s'achever à Cancún.

La F1 aussi s'intéresse à la protection de l'environnement et on ne peut douter de son engagement. World Motor Sport Council, WMSC, autrement dit le Conseil Mondial de la FIA, Fédération Internationale de l'Automobile, était réuni à Monaco et s'est dit partisan d'équiper les monoplaces de F1 de moteurs qui, à partir de 2013, consommeront 35 % d'essence en moins et disposeront, notamment, de système de contrôle et de récupération d’énergie. Les nouveaux moteurs seraient des quatre cylindres de 1,6l de cylindrée, à injection directe, avec une vitesse de rotation de 12000 tours/min.

Accident mortel dans le Mercantour

Michel Roger, ministre d'Etat, accompagné de Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur, s'est rendu le 9 décembre dans les locaux de la société Héli Air Monaco. Il a exprimé en son nom et en celui du Gouvernement Princier, sa profonde émotion et sa sympathie à la direction et au personnel très éprouvés par la disparition de leur collaborateur Franck Malchaux, un pilote très apprécié. Celui-ci était aux commandes de l’appareil de type écureuil qui s'est écrasé près du hameau de Piène Haute, au sud de la commune de Breil-sur-Roya. Puis le ministre d'Etat s’est entretenu avec Jacques Covetto, PDG d'Héli Air Monaco, en présence d'Henri Bayol, chef du service de l’Aviation civile. L'appareil appartenant à la société Héli Air Monaco, transportait un géologue du conseil général des Alpes-Maritimes et une personne spécialisée dans les interventions en milieu périlleux de la société HC Méditerranée, basée à Drap. Il y avait eu un éboulement entre la frontière italienne et Breil et les deux hommes étaient chargés d'inspecter la falaise d’où s’était détaché un bloc de roche tombé sur la RD6204.

Un Monégasque de talent

Photo courtoisie
Photo courtoisie
L’Académie de Musique et de Théâtre Fondation Prince Rainier III de Monaco qui est gérée par la Mairie de Monaco, peut être fière de l'enseignement qu'elle dispense et des élèves qu'elle forme. L'un d'entre eux, Florian Coutet, a obtenu le 1er Prix de tuba et le Prix spécial du 15e Concours International d’Interprétation de Brno, Brno International Performer’s Compétition, qui s’est déroulé du 28 septembre au 2 octobre dernier dans cette ville tchèque. Par ailleurs, au sein de son quintette de cuivre «Smart is Brass», il a remporté le 3e prix au concours international de Munich, le 1er prix n’ayant pas été attribué. Le jury de Brno était composé de tubistes internationaux, 28 candidats venus du monde entier ont participé à la première épreuve éliminatoire, 4 se sont retrouvés à la finale dont Florian Coutet.
Natif de Monaco, il a commencé ses études musicales à l’Académie de Musique Rainier III en 1990 dans la classe de piano de Marcelle Dedieu-Vidal, puis les a poursuivies à Euphonium de 1999 à 2001 en trombone et tuba sous la direction de Jean-Yves Monier. De 2001 à 2003, il étudie la musicologie à la faculté de Lille III et parallèlement, il se perfectionne auprès d’Hervé Brisse, tuba solo de l’Orchestre national de Lille, et fréquente l’Ecole nationale de musique de Roubaix où il obtient en juin 2003 un diplôme d’Etudes musicales ainsi qu'un diplôme d’Etudes universitaires générales, DEUG, à Lille III. A la rentrée suivante, il est admis dans la classe d’Euphonium du CNSM, Conservatoire national supérieur de musique, de Lyon et obtient en juin 2007 un DNSEM, Diplôme National Supérieur d'Etudes Musicales, d’Euphonium avec mention TB. Son rêve étant depuis l’âge de 16 ans de devenir «musicien d’orchestre», il est de nouveau admis en septembre 2007 dans la classe de tuba du même CNSM de Lyon. En mai 2010, il obtient le master de tuba mention B, et opte pour la musique de chambre avec le Quintette de cuivres «Smart is Brass».
Pourvu de nombreux prix, il est régulièrement invité par de grands orchestres français tels l'Orchestre français des jeunes, l'Orchestre national de Lille ou celui de Montpellier et naturellement l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo entre autres. Depuis l’été 2009, il est tuba solo de l’Orchestre du Festival de Verbier en Suisse. Il a joué sous la direction de chefs les plus prestigieux Mstislav Rostropovitch, Charles Dutoit, Kurt Masur, Valery Gergiev, James Conlon, Emmanuel Krivine ou Jean-Claude Casadesus notamment.

Le luxe au prix de l'occasion

C'était possible du 10 au 12 décembre au Grimaldi Forum. Là, durant ces trois jours, de 10 à 19h, avec entrée libre, on pouvait au «Monaco Motortrade» organisé par la Chambre Syndicale Monégasque de l'Automobile, non seulement voir mais aussi acheter quelque 120 véhicules d'occasion des plus grandes marques, Bentley, Ferrari, Jaguar, Rolls Royce entre autres ! Elles étaient proposées par une dizaine de concessionnaires et revendeurs monégasques. Une belle occasion en cette période de fin d'année pour songer à un petit cadeau...

Le miel sur le toit

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
La nouvelle a de quoi surprendre, une ruche sera installée ce 14 décembre sur le toit terrasse du Musée des Timbres et des Monnaies situé à Fontvieille. Ceci dans le cadre d'un partenariat de la Principauté avec l’UNAF, Union Nationale de l’Apiculture Française et la Charte «l'abeille, sentinelle de l’environnement», cette dernière visant à intégrer l'abeille dans l'espace urbain. Au printemps prochain, on en installera cinq autres. Personne n'ignore maintenant le rôle important que jouent les abeilles dans la pollinisation de plus de 80 % des végétaux qui nous entourent. Cette action sauvegarde plus de 20000 espèces menacées et 40 % de l’alimentation humaine quotidienne. Depuis 1995, les apiculteurs français ont enregistré la disparition de près de 30 % des colonies d’abeilles et ce constat, a amené dès 2005, l’UNAF, créée en 1946, à lancer cette campagne de sensibilisation «l’abeille, sentinelle de l’environnement» pour que l’opinion publique prenne conscience de la situation. Un nombre croissant de collectivités et d’Institutions publiques ainsi que d'entreprises privées ont adhéré à cette démarche. En ce qui concerne Monaco, le suivi sera assuré par l’UNAF, assistée d’une équipe de la section Jardins de la Direction de l’Aménagement Urbain. Pour ceux qui seraient surpris de voir les abeilles dans nos villes, rappelons qu'une grande quantité d'entre elles logent déjà sur les toits du Palais Garnier et de l'Opéra Bastille à Paris, non qu'elles soient particulièrement mélomanes ou que la musique favorise la mellification, mais parce que la ville devient le dernier endroit où elles sont à l'abri des pesticides qui les déciment à la campagne.
Dans certaines boutiques de luxe on trouve le "Miel de l'Opéra", il est d'ailleurs très cher mais il est d'excellente qualité. De nombreux autres bâtiments de prestige ont aussi leurs ruches, le château de Versailles, l'Opéra de Lille ou le Grand Palais pour ne citer qu'eux.

Un réconfort généreux

On connaît la Maison de Vie, sise à deux kilomètres de Carpentras, dans le Vaucluse, créée à l’initiative de S.A.S. la Princesse Stéphanie. Cet établissement non médicalisé, offre aux personnes atteintes du Vih un hébergement individuel de court séjour, de 1 à 3 semaines, pour leur permettre de se reposer, de reprendre des forces et de sortir de l’isolement. Sa conception est celle d'une grande maison de famille où chacun contribue au bon fonctionnement de l'ensemble. Elle dispose de 8 chambres individuelles et de 10 studios, un double réfectoire, un double salon, une salle polyvalente, une infirmerie ainsi qu’une blanchisserie. Une équipe de professionnels et de bénévoles propose des activités de détente et de bien-être à chaque résident qui est écouté et réconforté. La Maison de Vie sera d'ailleurs ouverte pendant la période de Noël et des fêtes de fin d’année aux personnes seules vivant avec le Vih, elles pourront venir y passer un moment agréable en cette période où la solitude et l’isolement sont plus fortement ressentis et surtout par ceux qui sont malades. Précisons que toute personne vivant avec le Vih et résidant en région Paca, seule ou accompagnée d’un proche, peut s’inscrire à un séjour pour un coût modeste tenant compte de la situation sociale et familiale. Pour toute information : lamaisondevie@gmail.com ou tél. 0033 (0)4 90 30 47 09. Et pour une demande de dossier d’admission par courriel : inscription.maisondevie@gmail.com

Voir la vidéo de l'inauguration

Une arrivée remarquée

Il y a 12 ans qu'aucun cargo n'était entré dans le port de Monaco. Un de ces derniers soirs, le 7 décembre, le Hollum, navire de 118 mètres appartenant à un armateur allemand, y est arrivé pour décharger une cargaison destinée au renouvellement des appontements accueillant les yachts. A l'aide de ses deux grues, le Hollum a déchargé 9 pontons de 30 tonnes et 2 autres de 50 tonnes. La manœuvre devait normalement avoir lieu au mouillage, devant le Rocher, mais les éléments assez déchaînés l'ont obligé à s'abriter dans le port. Cette modification imprévue a demandé des manœuvres délicates, il fallait que le déchargement du Hollum s'effectue sans perturber les mouvements des autres paquebots. C'est pourquoi il s'est fait à partir de 21h et s'est terminé à 5h du matin le 8 décembre. Ceco afin que le Hollum puisse repartir sans gêner l'arrivée du Pacific Princess. C'était un travail bien orchestré par Catalano Shipping Services.

13/12/2010


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :