Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Jeudi 30 Octobre 2014
13:15
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

Actualités culturelles de Monaco

22/06/2012
Lu par 1825 visiteurs web

Livres à l'honneur - "Chicago" sur la scène monégasque - "La peste" à Monaco - Expositions - Danse - Musiques


Livres à l'honneur

Cliquez sur l'affiche pour accéder au site
Cliquez sur l'affiche pour accéder au site

actus_monaco_10.mp3 Actus_Monaco.mp3  (951.14 Ko)

Le samedi 23 juin, de 11 h à 18 h, la "1e Rencontre littéraire à Monaco", due à l'initiative de la Librairie Numérique de Monaco - créée par Yvette Gazza-Cellario d'après l'idée originale et le concept d'Eva Esztergar rédactrice en chef du Podcast Journal -, se tiendra à la salle Marcel Kroenlein du Jardin exotique. Yvette Gazza-Cellario, à la tête de la LNM qui compte déjà plus de 550 ouvrages, s'explique sur le sens de cette manifestation placée sous le haut patronage de S.A.S. Albert II: "Monaco rayonne dans beaucoup de domaines sauf dans le livre. C'est pourquoi nous avons décidé, mon équipe et moi, de combler cette lacune et d'organiser une première rencontre littéraire". De nombreuses personnalités assisteront à l'inauguration de cette grande fête du livre, dont notamment Jacques Boisson, secrétaire d’État représentant S.A.S. le Prince Albert II en déplacement, Michel Roger, ministre d’État de Monaco, Paul Masseron, conseiller du Gouvernement pour l'Intérieur, Isabelle Bonnal, directeur de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports, Guillaume Rose, directeur de l'Office de tourisme de Monaco, Gérard Spinelli, Xavier Beck et Stéphane Cherki, maires, respectivement de Beausoleil, Cap d'Ail, et Eze, Jean-Pierre Dreno, procureur général de la Principauté de Monaco, Yvette Lambin Berti, ambassadeur permanent auprès de l'UNESCO, Béatrice Novaretti, conservateur de la Bibliothèque Louis Notari de Monaco, Jean-Jacques Ignaccio, procureur adjoint du Tribunal de Monaco et Pierre Cellario, proviseur du Lycée Albert 1er de Monaco. Seront présents une trentaine d'auteurs de la région de Toulon à Monaco qui tous ont accepté de faire partie désormais de la librairie numérique. Avec entre d'autres le journaliste-écrivain monégasque Bernard Spindler qui présentera son livre "Cocteau Marais: un si joli mensonge", paru aux éditions du Rocher. Séances de dédicaces et conférences alterneront. Il ne faut donc pas manquer ce rendez-vous, Yvette Gazza-Cellario assure d'ailleurs que "cette journée dédiée au livre sera un moment littéraire, mais aussi chaleureux et convivial".

Chicago sur la scène monégasque

Actualités culturelles de Monaco

Pour cinq représentations, jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 juin à 20 h 30, mais aussi samedi 23 et dimanche 24 juin à 15 h, "Chicago", le célèbre comédie musicale est sur la scène du Grimaldi Forum. Inspirée de la pièce de théâtre de Maurine Dallas Watkins, elle-même basée sur des faits réels qui se sont déroulés en 1924, avec une musique de John Kander et des paroles de Fred Ebb, a reçu entre autres six Tony Awards, deux Oliver Awards et un Grammy Award. Elle a attiré des millions de spectateurs dans le monde entier, désireux d'en savoir davantage sur les aventures de la jeune choriste qui assassine son amant et qui après maintes péripéties, réussira à échapper à la prison avec l'aide d'un avocat et deviendra une star du show-biz.

La peste à Monaco

Jeudi 14 juin, était clôturé le 52e Festival de télévision de Monte-Carlo qui avait commencé le 10, les stars internationales du petit écran s'y étaient côtoyées et les différents jurys avaient dévoilé leur palmarès. Dans ce cadre, Francis Huster a rencontré des élèves de seconde et de première du Lycée Albert-Ier. Au programme de cette réunion, la diffusion de la captation de "La peste", qu'il a adaptée du roman d'Albert Camus paru en 1947, où l'auteur décrit l'épidémie qui sévit en 1941 à Oran et dans laquelle on ne peut que voir un symbole puissant. S'ensuivit un échange avec l'acteur et aussi metteur en scène de la pièce. Elle lui a valu de multiples récompenses, Prix du Brigadier en 1990 pour l'adaptation, la mise en scène et l'interprétation. Et la même année, deux Molière, du comédien et du théâtre privé. La pièce avait été donnée pour la première fois en 1989 au théâtre parisien de la Porte-saint-Martin. Francis Huster la redonnera en 1995 au théâtre Marigny, puis au théâtre de Nice. Il la reprend en 2011 au théâtre des Mathurins. C'est là d'ailleurs qu'avait eu lieu le 24 juin 1944 la première de la pièce "Le malentendu" d'Albert Camus, dans une mise en scène de Marcel Herrand.
Outre ces représentations en France, l'acteur est parti en tournée avec "La peste", il a fêté la 700e à l'Alliance française de New York le 2 mars 2011 et s'est aussi produit à Boston et Washington. A partir d'octobre 2011, il a entrepris une tournée en Europe.

Expositions

Depuis le 15 juin jusqu’au 25 novembre, le NMNM, Nouveau Musée National de Monaco, présente au rez-de-chaussée de la Villa Sauber un ensemble d'œuvres majeures de Van Dongen faisant partie de ses collections. "Kees Van Dongen, L’Atelier" offre ainsi une vision plus intimiste que celle présentée par les grandes rétrospectives qui ont eu lieu ces dernières années. On n'en saisit que mieux l'univers de l’artiste, de Montmartre à Montparnasse. Van Dongen, vécut à Monaco de 1949 jusqu'à sa mort le 28 mai 1968. Il était né Cornelis Théodorus Marie van Dongen le 26 janvier 1877 à Delfshaven aux Pays-Bas. Entre 2004 et 2008, la Principauté a acquis nombre de ses œuvres auprès de sa famille. L'exposition a pu être réalisée grâce au soutien du Gouvernement princier, de l’Association des Amis du Nouveau Musée National de Monaco et de UBS S.A.
Au premier étage de la villa, il est possible de voir la restauration d’un panoramique, une huile sur toile monumentale réalisée par le peintre marseillais Jean-Baptiste Olive, 31 juillet 1848-1936, pour le pavillon de Monaco à l'Exposition universelle de Paris qui s'est tenue du 14 avril au12 novembre 1900. Marouflée sur panneaux de bois, elle fut installée dans le hall du Sporting d'été. Lors de la restructuration complète de ce dernier, au moment des fêtes du Jubilé de Rainier III en 1999, le panoramique a été découpé en 13 panneaux puis déposé dans les locaux de stockage de la Société des Bains de mer. C'est donc une renaissance.

Le Vista Palace Beach de Roquebrune Cap Martin organise du 5 au 15 juillet, une exposition de photographies. Ce lieu, au carrefour de trois pays, Italie, Monaco et France,  a semblé le site idéal pour accueillir cet événement exceptionnel ayant pour thème Monaco Capri: les deux perles de la Méditerranée. "Stars d’antan à Capri", a déjà fait l'objet d'une exposition à Milan avant le Vista Palace Hôtel de Roquebrune 05 Juillet au 10 Juillet, puis la plage privée de ce dernier du 11 au 15 Juillet, où les photographies seront visibles sur des panneaux. Photographies de personnalités disparues comme Grace Kelly.
 En guise de vernissage, une soirée de gala caritative aura lieu le 5 juillet, avec musique, danses traditionnelles de Capri et défilés de mode de collections. Au cours de cette soirée, une collecte de fonds sera organisée en faveur des victimes du tremblement de terre d’Emilie Romagne, sous l'égide de l’ambassade d’Italie à Monaco, du COMITES, Comitati degli Italiani residenti all'estero et l’AIIM, Associazione degli Imprenditori Italiani del Principato di Monaco.

Depuis le 13 juin et jusqu'au 30 juin, la Galerie Carré Doré présente "Icônes immortelles", hommages à quatre femmes qui ont marqué leur temps par leur beauté, leur élégance ou leur grâce. Marilyn Monroe qui reste 50 ans après sa mort "une des plus grandes actrices américaines", Mona Lisa "la peinture la plus célèbre au monde", Grace Kelly, "muse inoubliable de Hitchcock, princesse de Monaco", Kate Middleton "la nouvelle icône, tout droit venue de Grande Bretagne".
Ces portraits ont été exécutés par huit artistes d’art contemporain venus d'horizons divers, de renommée internationale, le Marseillais Christophe Fort, les Italiens Daniele Fortuna et Roberta Diazzi, le Chinois Jin Bo, les Russes Ludmilla Radchenko et Zorikto Dorzhiev, le Brésilien Marcos Marin et la Britannique Sonia Hensler. Souvent influencés par l'art traditionnel de leur pays ou parfois s'inspirant d'illustres contemporains tels Andy Warhol, Roy Lichtenstein ou Vasarely.

Danse

Les 28 et 29 juin, à 20 h, les élèves de l’Académie de danse Princesse Grace présenteront "Les belles au bois dormant" à la Salle Garnier de Monte-Carlo. Ce spectacle mettra en valeur l’apprentissage reçu tout au long de cette année et Luca Masala, directeur de l’Académie, a choisi de présenter à cette occasion des extraits de trois chorégraphies sur un même sujet, "La belle au bois dormant", inspirée de Charles Perrault ou des frères Grimm. Celle de Marius Petipa représentée pour la première fois le 15 janvier 1890 au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, sur une musique de Piotr Ilitch Tchaïkovski; "La belle" de Jean-Christophe Maillot, créée en 2001 par le directeur des Ballets de Monte-Carlo et "La belle au bois dormant" du Suédois Mats Ek créée en 1999 aux Grands Ballets canadiens de Montréal.

Musiques

Les 1er et 2 septembre prochain à 20 h, l'Orchestre philharmonique de Saint-Petersbourg qui va bientôt fêter son 140 e anniversaire, sera à l'Auditorium Rainier III, pour deux concerts sous la direction de Yuri Temirkanov son directeur musical depuis 1988. Manifestations organisées par l'Association les Amis de l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo qui répondent à la tournée de l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo à Saint-Petersbourg en juin 2011.
Au programme du 1er septembre, "Concerto pour piano n°1, op. 23", de Piotr Ilitch Tchaïkovski avec le pianiste Denis Matsuev et Petrouchka d'Igor Stravinsky. Ce concert sera suivi d'un cocktail dînatoire en présence des artistes. Le 2 septembre, on entendra l'"Ouverture la Grande Pâque Russe, op. 36", de Nikolai Rimsky-Korsakov; "Variations Rococo" de Tchaïkovski avec le violoncelliste Dimitri Maslenikov ainsi que la "Symphonie n° 5, op. 64", du même compositeur.

Comme chaque été, la Cour d'honneur du Palais princier de Monaco accueillera l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo pour des concerts prestigieux qui auront tous lieu 21 h 30:
jeudi 12 juillet, direction de Krzysztof Urbanski avec le pianiste Jean-Yves Thibaudet, au programme Bernstein, Gershwin et Dvořák
dimanche 15 juillet, direction de Pinchas Zukerman, au programme Mozart et Tchaïkovski
mercredi 18 juillet, direction Jesús López Cobos, avec le harpiste Xavier de Maistre, au programme Massenet, Rodrigo et Franck
dimanche 29 juillet, même programme
jeudi 2 août, direction de Christian Zacharias, au programme Beethoven
dimanche 5 août, direction de Lawrence Foster avec Ute Lemper qui chantera Kurt Weill, Edith Piaf, Jacques Brel, Eric Satie et George Gershwin.


Consultez également nos pages dans l'agenda interactif de Monaco


Par — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1825 fois — Contenu mis à jour le 23/06/2012




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 105











Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents