Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
14/02/2012

Actus de Monaco


Le Prince en Afrique de l’Ouest - Echos diplomatiques - Premières propositions du CSA - Une visite papale qui n'aura pas lieu - Une action généreuse - Le CHPG se distingue - Protection des requins - La gymnastique à l'honneur - Quelques anniversaires


Le Prince en Afrique de l’Ouest

Amadou Toumani Touré lors de sa visite à Monaco en 2011. Photo (c) Gaëtan Luci / Palais princier
Amadou Toumani Touré lors de sa visite à Monaco en 2011. Photo (c) Gaëtan Luci / Palais princier
Du 13 au 15 février, S.A.S. Albert II effectue une visite d’État au Mali. Puis du 15 au 17 février, une visite officielle au Burkina Faso. Dès son arrivée à Bamako, il a rencontré Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, nommée Premier ministre le 3 avril dernier, et Dioncounda Traoré, président de l’Assemblée Nationale depuis le 3 septembre 2007. Le Prince s’entretient ensuite avec Amadou Toumani Touré qui est président de la République depuis le 8 juin 2002. Ce dernier avait effectué un déplacement officiel en Principauté les 30 et 31 octobre dernier (voir photo). Les 14 et 15 février S.A.S. le Prince visitera le Centre de lutte contre la drépanocytose, maladie héréditaire qui se caractérise par l'altération de l"hémoglobine. Au Mali, elle touche environ 12% de la population totale qui s'élève à quelque 14 millions d'habitants. Puis, le Centre de football "Yeleen" qui se propose de faire du football un vecteur de développement et d’éducation et le Centre d'infectiologie Charles Mérieux. Ces trois structures sont cofinancées par la Coopération internationale monégasque qui intervient au Mali depuis 6 ans, principalement dans les secteurs de la santé et de l’éducation. Plus de 16.000 personnes bénéficient directement de ces projets. Le Prince inaugurera également le Consulat honoraire de Monaco au Mali.
A Ouagadougou, S.A.S. Albert II sera accueilli par Beyon Luc-Adolphe Tiao, Premier Ministre du Burkina Faso depuis le 18 avril dernier, puis, il aura une réunion de travail avec Blaise Compaoré, président du Burkina Faso réélu le 21 novembre 2010. Il sera reçu de nouveau au Palais présidentiel le 17 février. Durant son séjour au Burkina Faso, le Prince visitera la Brigade nationale des sapeurs-pompiers et le Samu social ainsi que le village de Guié dans lequel des actions sont menées par la Fondation Prince Albert II de Monaco, Mission Enfance et la Coopération internationale de Monaco.
Une délégation de la Chambre de développement économique participera au déplacement du Souverain dans ces deux pays. Une quinzaine d'entrepreneurs monégasques en feront partie, hommes et femmes d'affaires qui, pour la plupart, travaillent déjà avec ces régions et y retournent avec la CDE pour développer leurs activités. D'autres sont déjà présents sur le continent africain, mais pas encore au Mali et au Burkina-Faso, ils profitent de ce déplacement officiel pour nouer des contacts ciblés. Parmi les entreprises participant à cette mission, on relève Ascoma Jutheau & Husson, BSI Monaco, Es-Ko, Mercure International of Monaco, Monaco Logistique, Monaco Resources Group, Monaco Telecom, Savent Bokers et Sonema. Quelques projets très avancés pourraient aboutir à cette occasion. L'Afrique est le premier continent partenaire de Monaco en ce qui concerne l’exportation, en dehors de l'Europe, avec plus de 100 millions d’euros en 2010.

Echos diplomatiques

Le 9 février, trois ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires ont remis successivement leurs lettres de créance à S.A.S. Albert II, au Palais princier. Il s'agit de S.E. Ursula Plassnik, de la République d’Autriche, accompagnée de Georg Weiner, consul général honoraire d’Autriche à Monaco et Peter König, consul honoraire; S.E. Chi Dung Duong, de la République socialiste du Vietnam, accompagné de Toan Thang Dinh, ministre conseiller à l’ambassade; S.E. Anne Dorte Riggelsen, du Royaume du Danemark, accompagnée de Knud Steffen Gam, consul général honoraire de ce pays à Monaco. Les trois cérémonies se sont déroulées en présence de Jacques Boisson, secrétaire d’État, Georges Lisimachio, chef de Cabinet de S.A.S. le Prince et de José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures.
Le Prince Albert II tient à intensifier les relations entre son pays et le Vietnam, il l'a manifesté lors de la présentation des lettres de créances de S.E. Chi Dung Duong. Il n'a pas manqué de rappeler l'excellent souvenir qu'il gardait de son séjour au Vietnam lors du Sommet de la francophonie qui s'était tenu à Hanoi en 1997. Il a redit combien il appréciait les progrès réalisés par ce pays et affirmé son soutien pour les échanges d'informations et l'élargissement de la coopération dans divers domaines, particulièrement l'environnement marin et la francophonie. S.E Duong Chi Dung a transmis au Prince l'invitation du Président de la République Truong Tan Sang à venir effectuer une visite au Vietnam. Le diplomate a par ailleurs eu une entrevue avec José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et il a rencontré divers officiels de la Principauté afin de renforcer les relations d'amitié et de coopération.
Le soir de ce même jour, une réception était organisée à l’Hôtel Hermitage en l’honneur de la nomination, le 27 octobre dernier, de Marc Devito, consul honoraire du Canada à Monaco, en présence de Liliane Brochu qui l'avait précédé à ce poste, de S.E. Marc Lortie, ambassadeur du Canada à Monaco, de S.E. Michel Roger entouré de José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et de Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur. Marc Devito a rappelé qu’il y avait actuellement, près de 180 résidents canadiens en Principauté de Monaco.

Premières propositions du CSA

Photo (c) Charles Franch, CDP
Photo (c) Charles Franch, CDP
Le 8 février, le Conseil Stratégique pour l’Attractivité - CSA, créé par Ordonnance souveraine en juin 2011 dans le but d'améliorer l’attractivité, augmenter les recettes de l’État, maîtriser les dépenses publiques et leurs orientations stratégiques - a présenté, après quatre mois de travail, ses premières propositions. Ainsi, Aleco Keusseoglou, Président de la Commission "Destination Monaco", a résumé les propositions de sa Commission au Gouvernement Princier et au Conseil National.
Les présentations ont été suivies d’un échange entre les Présidents de Commission, les journalistes et les membres du CSA.

Une visite papale qui n'aura pas lieu

On a appris le 6 février, que le Saint-Siège venait de confirmer, par voie interne, que le voyage du Pape à Monaco, dont la date n'avait pas été fixée, n'était pas envisageable "pour le moment". Il semble que le Vatican cherche désormais à alléger le programme du Souverain Pontife, qui aura 85 ans le 16 avril prochain. Il faut dire que quelques voyages figurent déjà à son agenda de l'année, par exemple Mexique et Cuba fin mars, Irlande en juin. Benoît XVI avait répondu favorablement à l’invitation du prince Albert et de Monseigneur Barsi pour une visite en Principauté en 2012. Et elle était très attendue, en effet aucun pape n'est venu en Principauté depuis Paul III en 1538. A cette occasion, en tant "qu’ambassadeur de la paix" entre le roi de France François Ier et l'empereur Charles Quint, il avait invité les deux monarques à signer le 18 juin 1538, une trêve appelée la "Paix de Nice" devant mettre fin à la huitième guerre d’Italie. François Ier y gagnait les deux tiers du Piémont, à Charles Quint était attribué le reste de cette principauté ainsi que la totalité du duché de Milan.

Une action généreuse

Le 7 février, dans les locaux de l’AMADE Mondiale, Angelika Diekmann, initiatrice du mouvement Menschen in Europa, partenaire du Verlagsgruppe Passau, a remis un chèque de 475.000 € à S.A.R. la Princesse de Hanovre. Somme recueillie à l’initiative de ce groupe de presse afin de soutenir les actions de l’AMADE au Burundi. La Princesse de Hanovre avait reçu le Prix Menschen in Europa 2011 le 12 décembre dernier, au Mediacenter de Passau, distinction remise chaque année par le Verlagsgruppe pour récompenser une personnalité publique qui s'engage et s'investit sur la scène internationale. Le trophée lui avait été remis par Karl Lagerfeld, lui-même lauréat en 2009. Ce chèque clôture une campagne d’information et de sensibilisation menée depuis novembre dernier par le groupe de presse auprès de ses millions de lecteurs allemands. L’objectif était d'attirer l’attention sur les efforts de l’AMADE, Association mondiale des amis de l'enfance, et de ses partenaires en faveur des orphelins et enfants vulnérables du Burundi. Les fonds récoltés soutenir ces activités durant les deux prochaines années. Rappelons que grâce au soutien conjoint de l’AMADE mondiale, de la Coopération monégasque et de Fight Aids Monaco, AMADE Burundi peut aider près de 30.000 personnes, dont plus de 10.000 orphelins. L'accès à l’éducation et aux soins médicaux, la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, la micro-finance et l'aide à l’autonomisation financière des familles, sont les principaux objectifs de ce programme, la phase 2 s’étendra jusqu’en 2014.
Créée en 1963 à l’initiative de la Princesse Grace, et présidée depuis 1993 par S.A.R. la Princesse Caroline de Hanovre, l’AMADE mondiale œuvre pour le bien-être et la protection des enfants du monde à travers un réseau de 11 antennes nationales. La Princesse a été nommée ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO en 2003. L'AMADE Mondiale est dotée du statut consultatif auprès de l'UNICEF, de l'UNESCO et du Conseil économique et social des Nations Unies, ainsi que du statut participatif auprès du Conseil de l'Europe.

Le CHPG se distingue

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
Le 7 février, Stéphane Valeri, conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé, accompagné de Virginie Cotta, directeur général du Département, André Garino, président du Conseil d’administration, Patrick Bini, directeur du CHPG et du docteur Melandri, chef du service des urgences, ont reçu, à l’hôpital, les membres de la Commission qualité de vie du conseil stratégique pour l’attractivité, CSA, présidée par Robert Calcagno. Après une présentation des structures de soins de la Principauté par le conseiller, un échange fructueux a eu lieu sur l’organisation de l’hôpital et notamment son service vitrine des urgences, qui a été longuement visité par la Commission. Ledit service bénéficie de ratios de personnel et d’équipements techniques bien supérieurs à ceux des hôpitaux publics européens. Le temps moyen de prise en charge est de 1 h 40, inférieur à l’objectif de 2 h fixé pour les services d’urgences des pays voisins. Cependant, Stéphane Valeri et les dirigeants du CHPG sont parfaitement conscients des améliorations qui peuvent toujours être apportées. Aussi sont-ils très à l’écoute pour des progrès pouvant encore être réalisés. Dans un souci constant d'améliorer la qualité du service rendu au patient, le Gouvernement et la Direction du CHPG, ont décidé récemment de mettre en place des hôtesses multilingues au service des urgences pour améliorer l'accueil. Tous les efforts sont faits pour mieux informer les patients et leur famille, notamment lorsque un afflux important de malades entraîne des délais d’attente et de prise en charge supérieurs à la moyenne.
Comme cela avait été annoncé à l’occasion des vœux au personnel du CHPG, le 10 janvier dernier, par le conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé, deux navettes viennent d’être mises en place pour les employés de l'établissement entre la gare, plusieurs parkings de la Principauté et l’hôpital. Ainsi, la rotation de ces deux navettes aux heures d’affluence des personnels, le matin de 6 h à 9 h et le soir de 19 h 30 à 22 h 30, permettra-t-elle de garantir un acheminement rapide sur leur lieu de travail, estimé à 10 minutes.
Cette mesure en faveur du personnel sera complétée dans les prochains jours par le transfert de 30 abonnés salariés du Parking public CHPG-1 vers le parking en voie d’achèvement dit "TAMARIS", situé juste en face. Ceci permettra de libérer autant de places au bénéfice des usagers, patients et visiteurs, du CHPG, afin d’en améliorer l’accessibilité.
Après la déconstruction des immeubles HBM de l’avenue Pasteur, un parking de 48 places, réservé au personnel du CHPG, a été ouvert le 13 février. Cette opération a pour but de libérer des places de stationnement dans le parking supérieur du CHPG pour les visiteurs. Rappelons à cette occasion que, sur la partie ouest de la parcelle, les travaux de construction des 63 logements domaniaux, certifiés "Haute qualité environnementale", avancent conformément au planning.

Protection des requins

Le 7 février, un espace spécialement dédié aux requins a été inauguré au Musée océanographique par S.E. Johnson Toribiong, Président de la République des Palaos à l’occasion de la visite officielle qu'il a effectuée en Principauté du 5 au 8 de ce mois (voir notre article précédent). Il était accompagné de Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de Gouvernement au Département de l’Équipement, de l’environnement et de l’urbanisme, et de Robert Calcagno, directeur général de l’institution. Très impliqués dans la protection des requins, les Palaos ont interdit leur pêche sur l’ensemble de leur ZEE, Zone économique exclusive, qui représente plus de 600.000 km2. La sauvegarde des requins n'est pas superflue, on sait qu'il sont très menacés, plus de 30 % des espèces sont en danger d’extinction, chaque année, plus de 100 millions de requins sont pêchés dans les océans. Le Musée océanographique de Monaco fidèle à son rôle de médiateur entre scientifiques et grand public, organise des actions de sensibilisation. En 2011 par exemple, les aquariums ont accueilli cinq bébés requins pointes-noires et deux adultes qui sont ainsi venus compléter les différentes espèces de requins déjà représentées. C'est la première étape d’un plan d’actions de sensibilisation plus ambitieux qui va amener l’Institut océanographique à programmer une grande exposition sur les requins, la publication d’un livre grand public sur ce prédateur en danger et l’organisation d’un cycle de conférences autour de la protection de ces espèces, élément essentiel de la biodiversité.
En vidéo, découverte de la zone de protection des requins au Palaos.

La gymnastique à l'honneur

Actus de Monaco
Le 19 février, à partir de 15 heures aura lieu dans la Salle Gaston Médecin du Stade Louis II, le Gala international de gymnastique Princesse Grace. Il est placé sous le haut patronage de S.A.S. Albert II. Le public découvrira un spectacle inédit alliant une véritable compétition de gymnastique masculine à des démonstrations d’acrogym, de gymnastique rythmique, artistique et de trampoline. Des délégations venues de Grande-Bretagne, d’Italie, de Belgique, de France seront ainsi présentes aux côtés de celle de Monaco. On y verra des personnalités prestigieuses de la gymnastique, entre autres le Français Yann Cucherat, capitaine de l’équipe de France, pré-sélectionnée olympique pour les Jeux de Londres 2012, vainqueur de la Coupe du monde, champion du monde.

Quelques anniversaires

Le 12 février 1935 s'éteignait à Monte-Carlo où il avait choisi de se retirer en 1920, celui que l'on appelait "roi des cuisiniers, cuisinier des rois" et qui fut le premier des grands cuisiniers modernes dont il est la référence. Georges Auguste Escoffier, naquit à Villeneuve-Loubet le 28 octobre 1846. En 1884, il est engagé comme chef de cuisine au Grand Hôtel de Monte-Carlo, dirigé par l'illustre César Ritz et propriété du couple Jungbluth que les conséquences de la guerre de 1870 avaient éloigné d'Alsace. Parmi ses nombreuses créations, on connaît surtout celle qu'il réalisa en 1894 dans les cuisines du Savoy de Londres, la pêche Melba, pour la cantatrice australienne Nellie Melba qui venait de triompher à Covent Garden dans le rôle d'Elsa du Lohengrin de Richard Wagner. Il consacra sa retraite monégasque à la rédaction d'articles, de recettes culinaires ainsi que de souvenirs. Il n'hésita pas à coopérer avec Julius Maggi pour mettre au point le célèbre bouillon Kub, annonçant ces grands cuisiniers actuels qui collaborent avec plus ou moins de bonheur avec des marques de l'industrie agro-alimentaire. Il est enterré à Villeneuve-Loubet où sa maison natale a été transformée en 1966 en Musée de l’art culinaire, elle abrite aussi la Fondation Auguste Escoffier qui a pour objectif de perpétuer son souvenir et son œuvre. L'établissement a été restauré en 2003-2004, avant de recevoir le Prix du Patrimoine Historique en 2005. Les "Souvenirs culinaires" d'Auguste Escoffier ont été réédités au Mercure de France, en novembre dernier. "L'aide mémoire culinaire" l'avait été aux Éditions Flammarion à l'occasion du cent-soixantième anniversaire de sa naissance avec une préface de Michel Escoffier, son arrière-petit-fils. A celui qui déclarait "La bonne cuisine est la base du véritable bonheur" ou "La bonne cuisine, c’est quand les choses ont le goût de ce qu’elles sont", l'OETP, Office des émissions de timbres-poste de la Principauté, avait célébré à sa façon le 160e anniversaire de sa naissance en émettant le 1er décembre 2006, un timbre de 0,85 €, de 3 × 4 cm dessiné par Andrew Vacari et gravé par Yves Beaujard.

Cette période du mois de février nous rappelle aussi que quelques opéras de Jules Massenet dont on célèbre cette année le centième anniversaire de la mort, furent créés ce mois-là à l'Opéra de Monte-Carlo. "Le Jongleur de Notre-Dame", le 18 février 1902, "Chérubin", le 14 février 1905, "Thérèse", le 7 février 1907, "Roma", le 17 février 1912, "Don Quichotte", le 19 février 1910 et "Cléopâtre", le 23 février 1914. Cette dernière création était posthume, le compositeur étant mort le 13 août 1912 à Paris. Voir notre article précédent



Par (dernière modification le 14/02/2012)



Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :