Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
21/02/2012

Actus de Monaco


Une visite princière réussie - L'économie n'est pas oubliée - Célébration de la Saint-Maron - Monaco s’implique en Bosnie - Un diplôme très apprécié - Avant Rio 2012 - Dévouement et philatélie - Un piano de grande marque - Travaux


Une visite princière réussie

Une salle de classe visitée à Guié au Burkina Faso. Photo (c) Alain Benainous / All Pix
Une salle de classe visitée à Guié au Burkina Faso. Photo (c) Alain Benainous / All Pix

podcast_actus_de_monaco.mp3 Podcast actus de Monaco.mp3  (367.77 Ko)


La semaine passée, nous évoquions le programme du voyage de S.A.S. Albert II en Afrique de l'Ouest. Avec en dehors des rencontres de personnalités politiques locales, quelques points forts tels que visite du Centre de lutte contre la drépanocytose, du Centre d'infectiologie Charles Mérieux et du Centre de football "Yeleen" pour le Mali. Tout s'est déroulé comme prévu. Le 14 février, la délégation monégasque s'est rendue au Centre Yeelen Olympique à Moribabougou, près de Bamako. Créé par la Coopération internationale monégasque en partenariat avec l'Association Solidarité Bamako, l'Association Kanouté, la Fédération malienne de football et le ministère de la Femme et l'enfant du Mali, il se propose de dispenser à des jeunes de 10 à 20 ans une formation équilibrée entre football de haut niveau et études et de faire du football un vecteur de développement. Le 15, la délégation est allée au Centre Mérieux où le professeur Souleyname Diallo qui en est le directeur, a fait une présentation des activités.101 enfants y sont actuellement formés et 2 sont en stage dans des clubs pro français. La délégation monégasque a également visité le Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose inauguré le 21 janvier 2010, où le professeur Dapa Diallo qui en est le directeur, a présenté les activités du centre et fait un état de la situation de cette maladie génétique qui touche des millions de personnes. Lors de la réunion de travail tenue le 13 janvier et présidée par José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et Soumeylou Boubeye Maiga, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali, les autorités monégasques ont présenté le programme de lutte contre cette maladie avec en particulier l’organisation d’un Atelier sur la drépanocytose avant la fin de l’année 2012.
C'était la première visite officielle S.A.S. Albert II sur "la terre des hommes intègres", le Burkina Faso. Il a été reçu dès son arrivée le 15 février, par le président Blaise Compaoré, au Palais de Kosyam. Hyacinthe Sanou de l'Observateur Paalga, quotidien d'information burkinabé, insiste sur le propos de cette visite, "prolonger les liens amicaux de coopération entre la Principauté et le Burkina, et constater les efforts consentis mutuellement pour faire avancer les projets communs, qui ont pour domaine, entre autres, la santé, l’éducation et l’environnement". Le Prince Albert II s’est ensuite rendu à la Brigade nationale des sapeurs-pompiers et il a visité le Samu social à la Patte d’oie et le village de Ouié dans le département de Dapelogo. Son séjour burkinabé s'est achevé le 17 février par une nouvelle entrevue avec le chef de l’État et la signature de conventions bilatérales.

L'économie n'est pas oubliée

Rappelons qu'une délégation de la Chambre de développement économique avec à sa tête Vincent Lozza, directeur général développement & services aux adhérents, a participé à ce déplacement princier dans les deux pays. Elle se composait d'une quinzaine d'entrepreneurs monégasques qui avaient minutieusement préparé ce voyage depuis le séjour à Monaco, en octobre dernier, d'Amadou Toumani Toure, président de la République malienne et de Sangare Niamoto Ba, ministre de l’Industrie, des investissements et du commerce.
Au Mali, des rencontres économiques ont été organisées le 14 février par la CDE en partenariat avec le CNPM, Conseil national du patronat du Mali, et la CCI, Chambre de commerce et d'industrie, du Mali. Y participaient S.A.S. Albert II, José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et Sangare Niamoto Ba déjà mentionnée. Rencontres qui ont permis de confirmer les possibilités économiques des deux pays. Les rendez-vous Business to Business qui ont suivi, puis l’audience accordée à la délégation de la CDE par le Premier ministre Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, donnèrent aux Monégasques la possibilité de présenter leurs projets. Les résultats sont probants, sur les 9 entreprises participantes, 2 viennent de signer des accords pour une implantation au Mali et 3 sont sur la voie d'une concrétisation prochaine.
A l’occasion de la visite de S.A.S. Albert II au Burkina Faso, les hommes d’affaires locaux et les monégasques se sont rencontrés, le 16 février à Ouagadougoun à la CCI-BF, Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso qui cherche à diversifier ses partenariats. Après une brève présentation de l'organisme, son premier vice-président Lancina Diawara, a souligné combien cette rencontre était opportune pour nouer des relations avec Monaco. Le directeur général de la CCI-BF, Franck Tapsoba, a fait remarquer que le Burkina Faso ouvre sur le grand marché de l’Afrique de l’Ouest dont les exportations comportent surtout or, coton, sésame et karité. Dans le secteur minier, on prévoit 40 tonnes d’or en 2012 contre 31,4 en 2011, si l'on se réfère à Afsétou Sawadogo du quotidien Sidwaya de Ouagadougou. Vincent Lozza conclut ces considérations optimistes par "toute l’Afrique de l’Ouest est une zone au sein de laquelle les sociétés monégasques sont beaucoup représentées, en termes d’investissements".

Célébration de la Saint-Maron

Le dimanche 12 février, soit trois jours après la date officielle de la Saint-Maron, des chants en araméen et en arabe ont résonné dans toute la cathédrale de Monaco, si l'on se réfère à l'édition du 18 février de L'Orient Le Jour, le grand quotidien libanais francophone. D'après les estimations du consulat général du Liban à Marseille, la communauté libanaise s’élèverait à plus de dix mille personnes entre la cité phocéenne et Monaco aussi peut-on imaginer la vénération dont Saint-Maron fait l'objet. D'ailleurs, au Liban, le 9 février est une fête nationale chômée. A Monaco, le chorévêque, Mgr Amine Chahine, responsable de la paroisse Notre-Dame du Liban dans le VIIIe arrondissement de Marseille, a concélébré la messe avec René Giuliano, vicaire général de Monaco. Mgr Chahine a délivré un message d'espoir "Nous sommes dans un temps où nous avons vraiment besoin d’une prière intense... et cela est vrai pour le Liban, vrai pour la Syrie, vrai pour l’Irak, vrai pour Israël et la Palestine, là où cette paix ne sait pas arriver. Nous vivons toujours dans cette espérance et cet espoir qu’un jour, une paix durable s’installera dans cette région". Quant à Tony el-Hayek, président de l’association franco-libanaise de Nice-Côte d’Azur, il a rappelé à la fin de l’office que "le Liban est le seul pays dirigé par un chrétien dans le monde arabe et que les printemps arabes qui se déroulent actuellement dans la région font que quelque part les chrétiens d’Orient se sentent un peu délaissés et en danger". Cet office qui avait été préparé par l’abbé Fadi Jandah, dirigeant de la communauté chrétienne libanaise de la Côte d’Azur et de la Principauté, a rassemblé quelque 500 fidèles venus de Cannes, Vallauris, Antibes, Nice et Monaco. Moustapha el-Solh, consul honoraire du Liban à Monaco assistait au buffet qui clôturait la cérémonie, Libanais et Français ont pu alors partager en toute convivialité la délicieuse cuisine libanaise.

Monaco s’implique en Bosnie

Dans le cadre de son programme de coopération internationale, le Principauté a consacré 116.000 € en 2011 au soutien de trois programmes liés à l’éducation aux risques des mines antipersonnel dans les écoles primaires, à la gestion des risques liés aux mines et au développement socio-économiques de Bosnie-Herzégovine. D'après une étude de 2007 sur l’évaluation de l’impact des mines antipersonnel dans ce pays, 1631 communautés et 920.000 personnes, environ le quart de la population totale, sont affectées par les mines et les restes des explosifs de la guerre. De telles données font de la Bosnie-Herzégovine un des pays les plus menacés. La majorité, 85%, des communautés menacées se situe en zone rurale où la population dépend économiquement de l’accès aux aires contaminées. Les terrains minés de Bosnie-Herzégovine recèlent environ un million de mines et un million de pièces de munitions non explosées ne sont pas encore localisées. 30% seulement des zones suspectées sont marquées. pour aider le pays à résoudre ces questions, Monaco a soutenu des projets dans les localités de Jajce, Gradačac, Stolac et Berkovići. Les organisations locales de la société civile, Orhideja, Prepelica, et l’ONG Handicap International, ont aidé la réalisation des projets de marquages des zones à risques, des déminages humanitaires des zones prioritaires. Ainsi, les risques ont diminué significativement et les zones nettoyées et contrôlées par le BHMAC, Bosnia and Herzegovina mine action center, sont redevenues utilisables par les municipalités. De nouveaux partenaires sélectionnés sont également formés pour la gestion de projet et sont désormais opérationnels.

Un diplôme très apprécié

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
Le 13 février, s'est tenue au Novotel Monte Carlo la cérémonie de remise des diplômes de la 4e promotion du DEES, Diplôme européen d’études supérieures. Elle était organisée par l’IBF, Institut Bancaire de Formation en présence des professionnels, excellents partenaires de cette formation. Ce premier diplôme de formation professionnelle propre à la Principauté de Monaco a été créé grâce au partenariat entre la Direction du Travail, par le biais de la Cellule Emploi-Jeunes, l’Association monégasque des activités financières, AMAF, et l’Institut Bancaire de Formation de Nice, mis en place en 2007. Ceci a permis la création d’un diplôme de niveau Bac+3, DEES, en alternance. Diplôme qui répond aux demandes du secteur bancaire monégasque, une partie de son contenu pédagogique a été élaborée par les professionnels eux-mêmes. Sur les 13 étudiants de cette 4e promotion, 12 ont obtenu leur diplôme et 10 ont trouvé un emploi. Résultats flatteurs confirmant le succès de cette formation auprès des professionnels car depuis 2007, 57 jeunes gens ont ainsi suivi les cours et près de 80% d’entre eux travaillent actuellement dans des banques ou des sociétés de gestion de la place monégasque. La cinquième promotion de ce diplôme est en cours, la formation a commencé à la rentrée 2011-2012, avec 11 étudiants. Le 4 avril prochain aura lieu le 1er Forum de la Formation en Alternance, Rencontre des Métiers de la Banque et de la Finance, qui se déroulera à l’Auditorium Rainier III de 10 à 18 h. Ce sera donc l'occasion de tout savoir sur ce diplôme. Lors de ce forum, les étudiants intéressés pourront échanger avec les professionnels et retirer leur dossier de candidature pour le DEES Banque option place bancaire monégasque.

Avant Rio 2012

Dans le cadre de la préparation de la Conférence des Nations Unies sur le Développement durable, CNUDD - Rio de Janeiro, qui se tiendra du 20 au 22 juin prochain, l’Organisation internationale de la francophonie a tenu un Forum international, les 8 et 9 février à Lyon. Il s’est déroulé sous la présidence d’Abdou Diouf, secrétaire général de la Francophonie, et en présence de nombreuses personnalités internationales de l’espace francophone, notamment Denis Sassou Nguesso, président de la République du Congo, Mahamadou Issofou, président de la République du Niger, Brice Lalonde, coordonnateur exécutif de la CNUDD et Gérard Collomb, maire de la ville de Lyon, sénateur du Rhône. Les pays francophones s'étaient réunis afin d’établir un état des lieux des activités de développement durable depuis les sommets de Rio en 1992 et de Johannesburg en 2002 et d’identifier des pratiques et initiatives pertinentes. Il s'agissait aussi de dégager des convergences au sein de l’espace francophone afin de formuler des recommandations pour la Conférence. A l'occasion de cette rencontre, la Principauté a présenté le "Message de Monaco" sur la nécessité d’une gestion durable des océans, contribution du Gouvernement princier au Processus préparatoire de Rio+20. La délégation monégasque, menée par Sophie Thévenoux, ambassadeur, représentant personnel de Monaco auprès du Conseil permanent de la francophonie, s’est également mobilisée pour que la gestion durable des océans figure au nombre des recommandations formulées par la Francophonie pour la CNUDD.

Dévouement et philatélie

L’OETP, Office des émissions de timbres-poste, mettra en vente le 16 mars prochain, le timbre "75e kermesse de l’Œuvre de soeur Marie". Cette kermesse aura d'ailleurs lieu le vendredi 16 mars prochain, de 12 à 22 h et le samedi 17, de 10 à 19 h à l'Espace Fontvieille, afin de récolter des fonds. Le timbre représente le dessin que Karl Lagerfeld a réalisé spécialement pour l’Œuvre. Ce n'est pas la première fois que le couturier s'intéresse au timbre, en 2004 déjà, il avait dessiné pour la maison Chanel les deux timbre.s de la Saint-Valentin émis par La Poste française. D'un format horizontal, de 41 x 30 mm, le timbre monégasque sera en vente à l’OETP, au Musée des timbres et des monnaies, dans les bureaux de poste et les guichets philatéliques de la Principauté ainsi que dans certains bureaux philatéliques français.
Placée sous la présidence d’honneur de S.A.R. la Princesse de Hanovre, l’Œuvre de sœur Marie est une association monégasque venant en aide aux personnes âgées démunies. Elle a été créée par Doria Delmas, en religion sœur Marie, qui appartenait à la communauté des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul. En 1925, elle arrive à Monaco et est affectée au Foyer Sainte Dévote où on lui confie le service des Pauvres, avec en priorité l'attention aux personnes âgées. Elle s’est attachée à en accroître l’importance et vers 1935, crée la Kermesse afin de recueillir des fonds destinés aux plus démunis. Grâce à ces fonds et avec l’aide de toutes les personnes qui l’entouraient, elle a pu distribuer vêtements et nourriture aux déshérités. Après sa mort en 1969, les bénévoles qui la soutenaient ont continué avec la Mère supérieure à perpétuer le souvenir de cette religieuse au dévouement admirable.

Un piano de grande marque

L'Orchestre Philharmonique de Monte Carlo va disposer d'un nouveau piano que lui a généreusement offert l'Association des amis de l'orchestre philharmonique, AOP. C'est un grand piano de concert Steinway, modèle D, choisi par le pianiste français Philippe Bianconi qui s'était rendu pour cela, le 25 novembre dernier, à la fabrique Steinway de Hamourg, en compagnie de de Chandler Cudlipp, conseiller artistique de l'OPMC. C'est à un autre pianiste français, Jean-Yves Thibaudet, que reviendra l'honneur de l'inaugurer le 26 février lors d'un concert qui aura lieu à 18h, salle Yakov Kreizberg de l'Auditorium Rainier III. Sous la direction du chef costaricien Giancarlo Guerrero. Au programme, Valses nobles et sentimentales de Maurice Ravel, Concerto pour piano n°1 de Franz Liszt et Symphonie n°5 de Sergueï Prokofiev.

Travaux

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
Le service des Travaux publics a fait effectuer des travaux sur l’avenue Albert II à Fontvieille, dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 février, de 21 h 30 à 6 h. Ils reprennent dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 février aux mêmes heures. Ces travaux nécessitent la neutralisation de la voie de circulation de droite afin d'assurer en toute sécurité la livraison des canalisations de gros diamètre dans la tranchée creusée sous le carrefour, entre les avenues Albert II et de Fontvieille. Ces canalisations entre le parvis du Stade Louis II et la centrale de production de chaud et de froid, située boulevard Charles III, à proximité immédiate de l’usine d’incinération, ont pour objectif d’augmenter la production de cette centrale. Elle servira à alimenter en chauffage et climatisation les constructions en cours sur les îlots de l’ancienne voie ferrée, soit le lycée technique et hôtelier, les immeubles d’habitation Rainier III et l'îlot Canton. Ce chantier répond à la mise en œuvre de la technique de la pompe à chaleur à l’eau de mer employée en Principauté depuis les années soixante. Cette eau de est pompée à -110 mètres, profondeur à laquelle la température est constante tout au long de l’année, entre 13° et 14°, puis remontée vers un échangeur thermique qui permet de refroidir un circuit d’eau l’été et de le réchauffer l’hiver. Après transfert de la température de l’eau de mer, celle-ci est rejetée. Ces travaux de pompage en mer ont fait l'objet d'une étude n'ayant révélé aucun impact négatif sur le milieu marin.

A partir du 20 février, la Direction de l’aménagement urbain, en coordination avec l’Automobile Club de Monaco, va entreprendre des travaux sur le circuit du Grand Prix de F1, sa 70e édition se déroulera du 24 au 27 mai prochain. Elle sera précédée cette année par le 8e Grand Prix Historique, du 11 au 13 mai. Ces travaux touchent, d’une part à la réfection de la chaussée, et d’autre part à l’élargissement de la sortie des stands (voir photo). Chaque année, une partie des voies de circulation qui accueillent le circuit du grand prix de Monaco, sont refaites pour offrir aux F1 une bande de roulement conformes normes internationales de la FIA. Cette année, cette réfection de voie sera effectuée depuis la sortie du tunnel Louis II, le quai des États-Unis, jusqu’au virage du bureau de tabac de la darse nord. Une réfection qui touche également, depuis la chicane, l’avenue Kennedy qui sert de voie de dégagement aux Formules1. Ce chantier sera mené en trois temps, à partir du lundi 20 février, les bordures des trottoirs seront descendues à la hauteur de la route côté mer. Entre le 5 et le 16 mars, celles situées côté rocher obligeant à mettre en œuvre une circulation alternée par feux. Enfin, la pose des nouveaux enrobés sera effectuée pendant la nuit des 19, 20, 21 et 22 mars, afin de réduire au minimum la gêne des usagers. Le second chantier tient à l’agrandissement de la zone de sortie des stands, où une jardinière va être supprimée et trois arbres déplacés. Ces travaux permettront aux F1 d’augmenter leur vitesse à la sortie des stands.


Par (dernière modification le 21/02/2012)



Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :