Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
28/02/2012

Actus de Monaco


De nouveaux ambassadeurs - Carnet rose - Heureux pays - Entente avec un pays fabuleux - Préservons les arbres - Une nomination - Travaux, séisme et infos divers


De nouveaux ambassadeurs

Photo (c) Charles Franch / CDP
Photo (c) Charles Franch / CDP
Ils étaient trois à remettre leurs lettres de créance à S.A.S. le Prince Albert II, au Palais princier, mardi 21 février. Successivement, S.E. Ichiro Komatsu, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon, accompagné d'Edmond Pastor, consul général honoraire de l'Empire du soleil levant à Monaco. Puis, S.E. Nina Sajic, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Bosnie-Herzegovine, accompagnée de Donatella Campioni de Filippo, consul honoraire de ce pays. Et finalement, S.E. Rachad Farah, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Djibouti, accompagné d'Alain Gastaud qui en est le consul honoraire. Chacune de ces cérémonies s’est déroulée en présence de Jacques Boisson, secrétaire d’État, Georges Lisimachio, chef de Cabinet de S.A.S. le Prince et de José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures.
A l'occasion du déjeuner donné par le Département des Relations Extérieures, il a été évoqué les relations diplomatiques, culturelles et économiques que la Principauté pourrait développer avec ces trois pays.

Sur la photo, de gauche à droite: Dr. Alain Gastaud, Consul honoraire de Djibouti à Monaco, Mizuki Chigira deuxième secrétaire de l’Ambassade du Japon, Tazuko Farah, épouse de l’Ambassadeur de Djibouti, Emina Merdan, Conseiller à l'Ambassade de Bosnie-Herzégovine, S.E. Rachad Farah, Ambassadeur de la République de Djibouti, S.E. Ichiro Komatsu, Ambassadeur du Japon, José Badia, Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures, S.E. Patrick Médecin, Ambassadeur de Monaco au Japon, S.E. Nina Sajic, Ambassadeur de Bosnie-Herzégovine, Anne-Marie Boisbouvier, Conseiller au Cabinet de S.A.S. le Prince Souverain, Marie-Catherine Caruso-Ravera, Directeur des Relations Diplomatiques et Consulaires, Vincent Lozza, Directeur Général Développement & Services aux Adhérents de la CDE, Donatella Campioni de Filippo, Consul honoraire de Bosnie-Herzégovine à Monaco, Jérôme Froissart, Directeur de la Coopération Internationale de Monaco.

Carnet rose

LL.AA.SS. Albert II et la princesse Charlène ont appris avec joie la naissance d'une petite fille au foyer de la princesse Victoria, fille du roi Carl XVI Gustaf et de la reine Silvia de Suède. Telle est la teneur du message qu’ils ont adressé à ces derniers ainsi qu'aux heureux parents. Ils y ont exprimé leurs chaleureuses félicitations et ils ont ajouté que la population de la Principauté s'associait à la liesse du peuple suédois. Sans oublier évidemment l'expression de leurs vœux fervents de bonheur pour la jeune princesse née le 23 février, à 4h26. Estelle Silvia Ewa Mary, duchesse d'Östergötland sera appelée à monter un jour sur le trône de Suède. Rappelons que le mariage de S.A.R. la princesse héritière Victoria Ingrid Alice Désirée Bernadotte, duchesse de Västergötland avait eu lieu le 19 juin 2010. Elle épousait ce jour-là Daniel Westling devenu S.A.R. le prince Daniel, duc de Västergötland. S.A.S. le prince Albert II et celle qui devait devenir la princesse Charlène assistaient aux cérémonies.

Heureux pays

Mardi 21 février au matin, le ministre d’État s’est exprimé en direct sur Radio Monaco, dans l'émission "Face à la presse" au cours de laquelle un acteur de la vie politique locale est régulièrement invité. Répondant pendant une heure aux questions, Michel Roger a longuement parlé de la situation économique, politique et sociale de la Principauté ainsi que des perspectives du pays. Il a notamment déclaré "Nous sommes certainement le seul pays de la zone euro à ne pas avoir de dette. Nous avons entrepris une politique de retour à l’équilibre budgétaire qui devrait être comblé en 2014. Je crois que si nous n’avons pas de chute brutale de recettes, nous allons y arriver sans problème. Aujourd’hui, et c’est une nouvelle extraordinaire par rapport à l’environnement, l’État monégasque ne dépense pas plus qu’il n’a de recettes dans son fonctionnement courant. On verra les résultats de nos efforts au budget rectificatif 2012. A fin février, on peut dire que les recettes prévues sont là".

Entente avec un pays fabuleux

Dans le cadre d’un Ambassador’s Lunch consacré au Kazakhstan, 90 acteurs économiques monégasques étaient rassemblés le 23 février au Yacht Club à l'initiative de la CDE, Chambre de développement économique. Il s'agissait pour eux d'étudier les possibilités de relations entre la Principauté et ce pays riche de pétrole, manganèse, chrome, potassium et uranium dont il est le premier producteur mondial. Sans compter les immenses ressources agricoles. Depuis son indépendance en 1991, le Kazakhstan, 2.717.300 km2 et quelque 16 millions d'habitants, a fait des réformes économiques destinées à attirer les investisseurs étrangers. Outre la valorisation de son sous-sol, il diversifie son économie et a su créer de nouvelles activités à forte valeur ajoutée. Dans son discours de bienvenue, le président de la CDE a évoqué le Kazakhstan comme "un pays mythique..., qui, à en croire l’affluence exceptionnelle à cette rencontre, attire fortement les entrepreneurs de Monaco".

Pays mythique à bien des égards d'ailleurs puisque l'on apprenait il y a peu, que survivaient dans des vallées du Kazakhstan, des pommiers qui n'avaient jamais eu besoin de pesticides et qui donnaient des récoltes abondantes de fruits délicieux si l'on en croit la biologiste française Catherine Peix. Elle a réalisé un film "L’origine de la pomme ou le jardin d’Éden retrouvé", déjà diffusé sur la chaîne Arte en mai dernier. Un spécimen de ces pommiers, le "malus sieversii", apparu il y a 65 millions d’années et considéré comme l’ancêtre de toutes les variétés de pommes, a été planté le 2 février, dans les jardins de l'école du Breuil, l'école d'horticulture de la ville de Paris, située dans le bois de Vincennes. A noter qu'une exposition "A la découverte des pommiers sauvages du Kazakhstan" se tient jusqu'au 5 mars au Chai du parc de Bercy, dans le XIIe arrondissement de Paris.

Le 23 février, ces représentants d’entreprises monégasques, négoce, banque, finance, expertise-conseil, tourisme, industrie, immobilier et construction notamment, étaient venus rencontrer S.E. Nurlan Danenov, ambassadeur du Kazakhstan à Monaco. Le message que leur ont adressé ce diplomate mais aussi son conseiller économique Anuarbek Akhmetov et le consul du Kazakhstan à Monaco Vladimir Semenikhin était clair "c’est le moment de venir, le pays est très jeune et offre d’immenses perspectives aux investisseurs". Ce qui ne veut pas dire qu'il a été épargné par la crise financière qui sévit dans le monde entier, cependant on note en 2011 une croissance de 7,5% et un PIB par habitant de plus de 11.000 $. C'est l’État le plus riche d’Asie centrale avec des es réserves bancaires qui dépassent les 11 milliards de $, et il s’apprête à investir massivement dans le développement des PME. C'est pourquoi il s'intéresse au tissu entrepreneurial monégasque si varié. La CDE pourrait bientôt programmer une mission au Kazakhstan, pour accompagner le développement des entreprises monégasques dans le pays et présenter l’attractivité économique de la Principauté aux nombreux investisseurs potentiels kazakhs.

Préservons les arbres

On connaît l'importance que le Gouvernement princier accorde à la préservation de la biodiversité dans le cadre de sa politique de développement durable. Aussi la Direction de l’aménagement urbain a-t-elle mis en place une nouvelle politique visant à préserver les arbres de toutes essences et certains végétaux tels les palmiers. Au cours de l’année 2011 et au début de 2012, ce travail s’est traduit par la publication d’une Ordonnance souveraine et d'arrêtés ministériels fixant des mesures de protection. Préfacée par S.A.S. Albert II, une brochure, intitulée le "Code de l’arbre Monaco", explique le contenu et l’objectif de ces textes. En 17 pages, il traite de la place de l’arbre dans la ville, son importance, ses vertus et recense également le patrimoine arboricole de la Principauté. Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de Gouvernement pour l’Équipement, l’environnement et l’urbanisme en précise la teneur "Ce texte présente les mesures de préservation ainsi que les conditions de plantation et de renouvellement des arbres. Parmi les mesures phares, je mentionnerai celle rappelant qu’aucune suppression n’est possible sans autorisation de la Direction de l’aménagement urbain et celle relative à la protection des zones racinaires notamment en cas de chantier". Dans sa préface, le Prince souligne que "dans l’espace urbain de la Principauté, les arbres qui jalonnent nos rues et nos places sont autant de ponctuations d’une nature généreuse et fragile, autant de repères auxquels nous sommes, toutes et tous, attachés. Ces îlots privilégiés que sont nos espaces verts, qui couvrent plus de 20% du territoire monégasque, doivent être préservés, entretenus, soignés. En effet, que serait notre pays sans ces lieux de respiration, propices à la réflexion, à la détente, qui contribuent à la qualité de vie de notre cité? Quel serait notre horizon quotidien sans ces parterres de fleurs, de plantes et ces essences d’arbre?"

Une nomination

Abdellah Karroum qui en avait rejoint le Conseil artistique en 2006, vient de se voir confier la direction artistique du Prix d’art contemporain de la Fondation Prince Pierre de Monaco. Cette nomination coïncide avec des changements au sein de l'organisation du prix. Sa dotation passe à 40.000 EUR et deux prix annexes ont été créés. Chaque année, la Fondation récompensera également un texte sur l'art ainsi qu'un chercheur dans le cadre d'une aide aux conférences et au partage des savoirs. Abdellah Karroum est une figure éminente du monde artistique, directeur artistique indépendant, il a été commissaire associé de plusieurs biennales d'art contemporain. Il a fondé en 2002 à Rabat "L'appartement 22", lieu d'expositions et de résidences d'artistes. Il est cette année un des commissaires qui organisent la Triennale de Paris qui se tiendra à partir du 20 avril prochain au Palais de Tokyo dont ce sera la date de réouverture après des mois de de grands travaux de rénovation.

Travaux, séisme, infos divers

Illustration (c) CDP
Illustration (c) CDP
L’ancienne voie ferrée disparaît progressivement pour laisser place à un programme de 68 logements, une crèche et des locaux d’activité dont les travaux préparatoires nécessitent pendant les vacances d’hiver - du samedi 25 février au vendredi 9 mars 2012 inclus - la fermeture du boulevard Charles III dans le sens entrant depuis le giratoire Wurtemberg vers le giratoire Canton.

Dimanche 26 février, à 23h38, un séisme de magnitude 4,8 sur l’échelle de Richter a été ressenti dans plusieurs quartiers de Monaco: une première secousse suivie une heure plus tard par une de magnitude 3,7 et une autre à 8h12 d’une magnitude de 3,3. L'épicentre était situé à une centaine de kilomètres, entre Embrun et Barcelonnette.

Ce mercredi 29 février à 12h précises, le Service des Bâtiments Domaniaux va tester le système de sirènes d’alerte à la population. "Ce système se déclenche automatiquement le premier mercredi de chaque mois à midi. Cet essai qui a lieu le dernier mercredi de février va permettre de tester le nouveau système de gestion automatisée", a indiqué Claude Boffa, Chef du Service des Bâtiments Domaniaux.


Par (dernière modification le 28/02/2012)



Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :