Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Samedi 25 Octobre 2014
1:51
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

Actus de Monaco

29/05/2012
Lu par 2305 visiteurs web

Le couple princier et le Grand prix - Autour du Grand prix automobile de Monaco - Diverses expositions et pour tous les goûts - Un rendez-vous immanquable - Un moment chez Thémis - Au fil des souvenirs


Le couple princier et le Grand prix

Photo (c) Eric Mathon / Palais princier
Photo (c) Eric Mathon / Palais princier

podcast_gp.mp3 Podcast GP.mp3  (405.32 Ko)

On notera que le 24 mai, lors des essais libres, LL.AA.SS. le prince Albert et la princesse Charlène ont rencontré les équipes de la Croix-Rouge monégasque, dont le souverain est président. Ces équipes sont chargées d'assurer la sécurité durant ces longues journées automobiles. Cette visite s'est effectuée à la faveur d'une éclaircie. Le temps pluvieux a d'ailleurs obligé les écuries à décider d'effectuer de meilleurs réglages.
Le 25 mai, le couple princier est allé à la rencontre de personnes handicapées dans le paddock du Grand Prix de Monaco. Grâce au Prince, l'accès au Grand Prix et à ses coulisses est totalement gratuit pour les personnes handicapées et leurs accompagnants.
Le couple a également assisté à un match de foot entre une équipe All Star dirigée par le Souverain en personne et une autre composée de pilotes de Formule 1, avec pour capitaine Michael Schumacher. Les bénéfices récoltés sont allés à la fondation de la princesse Charlène.
Le 25 mai, le couple princier s'est rendu au Méridien Beach Plaza Hotel pour l'Amber Lounge Fashion Show (voir photo), le gala annuel qui accueille au moment du Festival de Cannes, des stars du cinéma et de la mode, des têtes couronnées et des pilotes de F1. Le but est de récolter des fonds pour différentes associations dont Special Olympics.
Le 27 mai, au Sporting Club de Monte-Carlo, le prince Albert et la princesse Charlène de Monaco donnaient un dîner de gala clôturant le Grand Prix de Monaco 2012. Mark Webber, le vainqueur de la course et Ann Neal, son épouse et manager, étaient leurs invités d'honneur. Parmi les autres convives on remarquait la comtesse Sophie de Wessex, épouse du prince Edward, dernier enfant d'Elizabeth II, ainsi que le prince Charles et la princesse Camilla de Bourbon-Siciles. Le monde du cinéma était représenté par le réalisateur américain George Lucas, le producteur britannique Guy East et l'acteur Ron Howard et celui de la course automobile par Sir Jackie Stewart triple champion du monde écossais de F1 et le pilote belge bien connu Jacky Ickx.

Autour du Grand prix automobile de Monaco

Mark Webber (à gauche) et son épouse (à droite), avec le directeur du Columbus (au milieu), l'hôtel où ils étaient logés durant le Grand prix. Photo courtoisie (c) DR
Mark Webber (à gauche) et son épouse (à droite), avec le directeur du Columbus (au milieu), l'hôtel où ils étaient logés durant le Grand prix. Photo courtoisie (c) DR
Sa 70 e édition s'est déroulée du 24 au 27 mai et c'est l'Australien Mark Alan Webber sur Red Bull-Renault qui l'a remportée, franchissant les 260.520 km en 1 h 46, soit une moyenne de 147,312 km/h. Il devance ainsi l'Allemand Nico Rosberg sur Mercedes et l'Espagnol Fernando Alonso sur Ferrari. Celui-ci est premier du Championnat du monde des pilotes avec 76 points. Mark Webber âgé de 35 ans est le 6e vainqueur différent en six courses depuis le début de la saison 2012, c'est un record absolu depuis la création du Championnat du monde de F1 en 1950.
Le Grand Prix de Monaco est certainement une des plus anciennes courses automobiles et aussi une des plus prestigieuses, il date de 1929 où il bénéficia du parrainage du Prince Louis II de Monaco. Le Grand Prix de Monaco est organisé par l'Automobile Club de Monaco, ACM, qui existait en Principauté depuis le 26 août 1890 sous le nom de Sport Vélocipédique de Monaco, nom qu'il portera jusqu'au 29 mars 1925. La première course a été remportée le 14 avril 1929 par le pilote français William Grover-Williams âgé de 26 ans qui avait passé son enfance à Monaco, au volant d'une Bugatti 35B de couleur verte. Jusqu'en 1955, le Grand Prix de Monaco a subi quelques éclipses dont celle de la Seconde Guerre mondiale. Depuis lors, la course a lieu chaque année.
Inutile de dire que le circuit a été fermé à la circulation du 24 mai à 7 h jusqu'au 27 à 19 h, avec cependant la possibilité de circuler chaque jour à partir de 19 h jusqu'au lendemain 7 h. Et les services de la fourrière avaient décidé de ne pas chômer durant ces périodes de fermeture. La Direction de la Sûreté publique dont elle dépend avait informé les usagers de la route que tout véhicule en stationnement gênant serait enlevé. Durant ces mêmes horaires, on pouvait récupérer son bien en réglant les formalités de restitution, dans le hall d’entrée du Centre administratif ou au Poste de garde de la Direction de la Sûreté publique.

Le 24 mai, un spectateur britannique est tombé d'une tribune après l'effondrement d'un plancher en bois pour une raison actuellement en cours d'analyse. L'Automobile Club de Monaco a fait savoir le lendemain que son état était satisfaisant, malgré un bras et un fémur cassés. Cet homme placé dans la tribune K2, sur le port de Monaco, juste avant les fameux S de la piscine, est tombé juste au moment où allaient commencer les premiers essais de F1. A vrai dire, il y a eu deux victimes de cet effondrement, mais "l'un a réussi à se rattraper et l'autre a chuté au sol". L'ACM a indiqué que le blessé, immédiatement pris en charge par les équipes médicales, a été conduit au CHPG. Il a d'ailleurs ajouté "Par mesure de précaution, l'ACM et les autorités monégasques ont pris toutes les mesures utiles pour faire à nouveau vérifier la sécurité des installations accueillant du public".

Il faut aussi signaler que le 24 mai, à 21h45, on a trouvé une mallette qui avait été abandonnée Quai Antoine 1er, à proximité des paddocks. Comme le veut la procédure en semblables circonstances, son contenu a été analysé par le service spécialisé de la Direction de la Sûreté Publique. En réalité, elle avait été oubliée par son propriétaire et ne contenait que des outils...

Diverses expositions et pour tous les goûts

Du 21 mai au 21 septembre prochain, le Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco qui fut fondé en 1902 par le prince Albert Ier de Monaco, propose une exposition itinérante "Premiers nomades de Haute-Asie, Voyage au cœur des steppes mongole et sibérienne". Elle présente le résultat des investigations menées par l’équipe scientifique conjointe Monaco-Mongolie sur les premiers nomades de Haute-Asie, ceci au cours de six missions archéologiques menées sous l’égide de l’UNESCO au centre de la Mongolie. Ces peuples nomades se trouvent dans des aires géographiques comprenant des parties des territoires actuels de la Mongolie, du Kazakhstan, de la Fédération de Russie et de la Chine. Depuis 2006, le travail du Musée d’Anthropologie préhistorique de Monaco et de l’Institut d’Archéologie de l’Académie des Sciences de Mongolie est effectué sur le site de Tsatsyn Ereg. L'objectif est de mettre en valeur le patrimoine mongol. Six sites sont en cours de restauration, cinq complexes funéraires et un monastère, ils seront intégrés par la suite à un circuit touristique culturel. Le public pourra voir le résultat de ces investigations grâce à des armes et d’ornements ou des fac-similés de gravures rupestres ou de "pierres à cerfs", qui sont des mégalithes datant de la fin du IIe et du début du Ier millénaires avant Jésus-Christ. L’inauguration a eu lieu le 21 mai dans le cadre des manifestations de la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement instaurée par l’ONU. Par la suite, cette exposition sera prêtée à d’autres organismes afin de promouvoir les activités scientifiques de la Principauté de Monaco. Rappelons que les missions archéologiques et l’exposition sont financées par le Gouvernement Princier par le biais de la Direction de la Coopération internationale.

Le Nouveau Musée National de Monaco en coopération avec le Castello di Rivoli propose une vaste exposition consacrée à l’artiste allemand Thomas Schütte, un des plus grands sculpteurs contemporains, né à Oldenbourg en 1954. C'est donc un événement que présente ce partenariat entre les deux établissements. Le Castello di Rivoli se trouve sur une colline dans les environs de Turin, cette fortification ancienne, remaniée à plusieurs reprises, a appartenu à la famille de Savoie, qui l'utilisait comme résidence secondaire. Depuis 1984, cet établissement est l'un des plus grands musées italiens d’art contemporain. Cette exposition se divise en deux parties, la première, "Frauen", Femmes, permet au public de découvrir 18 sculptures monumentales de corps de femmes et une cinquantaine d'aquarelles dans la célèbre "Manica Lunga" du castello de Rivoli, ancienne pinacothèque des Savoie, rénovée, du 22 mai au 23 septembre prochain. La deuxième partie de l’exposition sera installée à la Villa Paloma de Monaco, du 7 juillet au 11 novembre prochain. Thomas Schütte y exposera ses 20 "One man houses", projet architectural de maisons individuelles, constitué de maquettes en bois au 1/10e. Il y aura aussi un ensemble d’œuvres récentes et inédites qui traitent différents thèmes favoris de l’artiste, comme les bunkers et les temples.

Depuis le 12 mai et jusqu'au 15 octobre prochain, c'est l’artiste anglais Marc Quinn, né le 8 janvier 1964 à Londres, qui est à l'honneur au Musée océanographique de Monaco avec "The littoral zone". Cela devient une habitude dans ce musée d'accueillir des oeuvres d'artistes contemporains depuis l'exposition qui avait été consacrée à Damien Hirst, "Cornucopia" du 2 avril au 30 septembre 2010. On se souvient que par ailleurs, du 12 Avril au 30 Septembre 2011, on avait pu voir "Oceanomania : Souvenirs des mers mystérieuses", un projet de Mark Dion en partenariat avec la Villa Paloma.
A l'occasion de cette exposition consacrée à Marc Quinn, de nombreuses œuvres, peintures, sculptures monumentales et installations sont visibles dans les salles du Musée, sur le parvis, et sur la terrasse panoramique, à quelques pas de l'endroit où sont hébergées les sept magnifiques tortues sillonnées originaires du Mali. "The littoral zone" propose un dialogue renouvelé et inédit entre Art et Science sans frontière, entre Terre et Mer. Depuis le 12 mai jusqu'au 15 octobre prochain.

Un rendez-vous immanquable

Le congrès GYN de Monaco, organisé sous le haut patronage de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et dont le président est Michael Mueller, se tiendra les 31 mai, 1er et 2 juin, à l'hôtel Fairmont de Monte-Carlo. La gynécologie-obstétrique se spécialise de plus en plus et il est donc primordial que les connaissances soient régulièrement remises à jour. Aussi les organisateurs du congrès GYN de Monaco s'efforcent-ils, chaque année de définir et traiter les sujets qui sont d’actualité dans cette discipline. Seront réunis à cet effet d'excellents orateurs reconnus au niveau national et international, et le programme de cette année est particulièrement réussi et intéressant. Durant ces trois jours, les participants de GYN 2012 auront la possibilité d’entendre parler des nouveautés aussi bien en obstétrique qu’en gynécologie et en endocrinologie.

Un moment chez Thémis

Mardi dernier, le tribunal correctionnel de Monaco condamnait à deux ans de prison, l'un des sept malfaiteurs qui avaient participé au vol perpétré sans arme ni violence le 19 avril 2010, vers midi, au Crédit foncier de Monaco, en face du port Hercule. 103.400 € avaient été dérobés à cette occasion. Cette bande composée de Sud-Américains dont deux femmes, s'adonnait au vol à la tire et subitement manifesta d'autres ambitions. Par ruse, ils avaient attiré le caissier du Crédit foncier hors de l'endroit où il se tenait et n'ont eu qu'à se glisser derrière les guichets et se servir. Ils repartirent aisément mais un employé réussit à les rattraper et à retenir une des femmes, Martha Elena Hoyos, une Colombienne de 52 ans. Les autres s'enfuirent et leur véhicule sera retrouvé un peu plus tard sur le boulevard du Larvotto. Après 6 mois de détention provisoire, Martha Elena comparut le 26 octobre suivant devant le tribunal correctionnel de Monaco. Pour "complicité active" selon les termes du procureur. Le tribunal l’a condamnée à un an de prison ferme et 110.000 € de dommages et intérêts à verser à la banque. En réalité, cette bande que l'on imaginait agir en amateur, était recherchée par Interpol. La dame Hoyos était elle-même fort connue de la police. Pour en revenir à l'accusé qui comparaissait ces jours derniers, il s'agit d'Alfonso Cuellar Gaitan, un Colombien de 53 ans qui s'est dépeint à la barre comme un "pauvre bougre innocent", agriculteur de son état et père de famille nombreuse que la misère régnant dans son pays, avait poussé au vol. Cet homme qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international, avait été interpellé en Argentine où il effectuait 15 mois de prison avant d'être extradé vers la Principauté.

On se souvient sans doute de l'agression dont fut victime Jean-Louis Campora, président du Conseil national de 1993 à 2003 et président de l'AS Monaco de 1976 à 2003, dans sa villa de Roquebrune-Cap-Martin, le 17 décembre 2009 à 23 h 30, alors qu'il revenait d'un match au stade Louis-II et d'un dîner au restaurant. Trois hommes, accusés de ce forfait, ont été condamnés mercredi dernier à des peines de deux ans et demi à cinq ans de prison ferme par la cour d'assises des Alpes-Maritimes. Il s'agit de Patrice Coradini, 27 ans, le vigile employé de la victime, qui avait permis à ses deux comparses de pénétrer dans la villa qui écope de cinq ans, dont un avec sursis. Franck Launoy, 41 ans, condamné à cinq ans d'emprisonnement. Quant à Moana Ventre, 24 ans, il écope de trois ans, dont six mois avec sursis. Les malfaiteurs avaient fouillé la maison sans rien trouver, ils se sont contentés des cartes bancaires et ont ligoté Jean-Louis Campora avec une nappe, celui-ci parvint à se libérer et à donner l'alerte.

Au fil des souvenirs

10 mai 1866, naissance à Grodno en Biélorussie du décorateur et créateur de costumes des Ballets russes Lev Samoïlovitch Rosenberg, dit Léon Bakst. Il est mort à Paris le 27 décembre 1924.

16 mai 1919, Charlotte Louise Juliette de Monaco est créée princesse de Monaco, Altesse Sérénissime, et duchesse de Valentinois par collation à Paris, du prince Albert Ier son grand-père. Ces titres furent confirmés par ordonnance souveraine en date du 20 mai 1919. Le 18 mars 1920 elle épousera civilement et le lendemain religieusement, le comte Pierre de Polignac, petit-cousin par alliance de Winaretta Singer, princesse Edmond de Polignac qui fut un des grands mécènes de l'époque, notamment pour les Ballets russes.

16 mai 1920, naissance à Saint-Mandé de Marie-Louise Jeanne Nicolle Mourer, plus connue sous son nom d'actrice, Martine Carol. Elle aborda d'abord le théâtre avant de faire une carrière cinématographique dont on peut retenir les succès de Caroline chérie et Lola Montés par exemple. Le 6 février 1967, à 2 h 30 du matin, elle était retrouvée morte par son son quatrième mari, l'homme d'affaires anglais Thomas Eland, dans la chambre qu'elle occupait à l'hôtel de Paris à Monte-Carlo. Elle est inhumée au cimetière du Grand Jas à Cannes.

16 mai 2000, Bernard Barsi est nommé archevêque de Monaco par Jean-Paul II, il était précédemment vicaire général auprès du nouvel évêque de Nice, Mgr Bonfils. Il succède ainsi à Mgr Joseph Sardou qui occupait ce poste depuis le 31 mai 1985 et était atteint par la limite d'âge. Bernard Barsi devait recevoir la consécration épiscopale le 8 octobre suivant.

17 mai 1589, mort de Charles II, seigneur de Monaco depuis le 7 octobre 1581. Il était le fils aîné d'Honoré Ier, 1522-1581, et Isabella Grimaldi.

17 mai 1589, début du règne du seigneur de Monaco Hercule Ier. Il était né en 1562 et fut assassiné le 29 novembre 1604.

17 mai 1758, naissance d'Honoré IV. Fils d'Honoré III de Monaco, 1720-1795, et de Maria Caterina Brignole Sale, 1737-1813, il fut prince souverain de Monaco du 30 mai 1814 au 16 février 1819, après la période d'occupation française de 1793 à 1814. Il est mort le 16 février 1819.

17 mai 1814, fin de l'annexion de Monaco par la France, sous le nom de Fort-d'Hercule, elle avait commencé le 24 février 1793.

17 mai 1814, début de l'occupation alliée qui se terminera le 17 juin suivant.

18 mai 1963, la Convention fiscale franco-monégasque prévoit que les personnes physiques de nationalité française, qui transportent à Monaco leur domicile ou leur résidence habituelle - ou qui ne peuvent pas justifier de cinq ans de résidence à Monaco à la date du 13 octobre 1962 - sont assujetties en France à l'impôt français dans les mêmes conditions que si elles y avaient leur domicile ou leur résidence.

19 mai 1909, création au Châtelet de Paris du divertissement en un acte Le festin, musique de Rimski-Korsakov, Glinka, Tchaïkovski, Glazounov et Moussorgski, chorégraphie de Fokine. Reprise à Monte-Carlo le 21 avril 1924.

23 mai 1917, naissance à Moscou de Tatiana Riabouchinska, décédée le 24 août 2000 à Los Angeles. Elle fit partie de ces trois très jeunes danseuses découvertes par George Balanchine, on la retrouve aux Ballets Russes de Monte Carlo dans les années 1930.

24 mai 1886, naissance au Tréport, dans le département français de Seine-Maritime, du chef d'orchestre Paul Paray, De 1928 à 1933, il dirige l'orchestre de l'Opéra de Monte-Carlo. Il y revient de 1941 à 1944 et y crée sa Symphonie d'archets et orchestre ainsi qu'une douzaine de mélodies pour voix et piano déjà composées en 1921. De février à avril 1966, il conduit l'Orchestre National de l'Opéra de Monte-Carlo pour une première et grande tournée de quarante-trois concerts à travers les États-Unis et le Canada. Il conduit périodiquement cet orchestre, notamment à Paris, en octobre 1976, pour le 30e anniversaire de la fondation de l'Unesco. Il meurt le 10 octobre 1979 à Monaco.

26 mai 1885, naissance à Santiago du Chili de Jorge Cuevas Bartholin, dit le marquis de Cuevas. Il s'installe à Monte-Carlo en 1947 où, grâce à l'argent de son épouse, Margaret Rockfeller, et à son ami Raymundo Larrain, il fonde sa première compagnie, le Ballet International. Celui-ci et le Nouveau Ballet de Monte-Carlo fusionnent la même année pour devenir le Grand Ballet de Monte-Carlo. Il est décédé à Cannes le 22 février 1961.

28 mai 1993, admission de la Principauté de Monaco en qualité de 183e membre à l’Organisation des Nations unies.

29 mai 1996, mort à Santa Monica, de Tamara Toumanova. Une de ces très jeunes danseuses découvertes par George Balanchine qui la fit engager en 1933 aux Ballets russes de Monte-Carlo du colonel de Basil. Elle était né le 2 mars 1919 à Tioumen en Sibérie de l'Ouest.

30 mai 1905, le docteur Jules Richard, directeur du Musée océanographique, fait au Prince Albert Ier un compte-rendu de son voyage à bord de la maquette de l'hélicoptère conçu par Maurice Léger. Ces expériences font l'objet d'une communication à l'Académie des sciences par le Prince le 15 mai, puis par Léger le 5 juin.
30 mai 1926, naissance à Bruxelles du chef d'orchestre belge Edouard van Remoortel. Il dirigea l'orchestre philharmonique de Monte-Carlo de 1965 à 1967. Il est mort à Paris le 16 mai 1977.

31 mai 1923, naissance au palais de Monaco de Rainier Louis Henri Maxence Bertrand Grimaldi. Il fut le premier prince, depuis Honoré IV, en 1758, à naître en Principauté.

31 mai 1944, le prince Rainier de Monaco atteint sa majorité. La veille, sa mère, la princesse héréditaire Charlotte de Monaco, duchesse de Valentinois, avait renoncé à ses droits de succession.


Par — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 2305 fois — Contenu mis à jour le 29/05/2012



Tags : actus, Monaco

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 105











Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents