Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
19/02/2013

Actus de Monaco


Déplacement princier en Haïti - Commission franco-monégasque de Sécurité sociale - Éléphantes lyonnaises défendues par la Princesse Stéphanie - Un peu de glamour - Bilan mitigé - JPEE au Luxembourg - Informations pratiques - Au fil des ans


Déplacement princier en Haïti

Photo (c) Stephan Salomon
Photo (c) Stephan Salomon

actusmc_1.mp3 Prince-Albert-Haiti.mp3  (297.37 Ko)


S.A.S. Albert II de Monaco a effectué vendredi 15 février 2013, une visite en République d'Haïti. Il s'est entretenu avec le président Michel Martelly et a inauguré un établissement scolaire qui portera son nom, l'école maternelle et élémentaire "Prince Albert II de Monaco", sise dans un des quartiers les plus défavorisés de Port-au-Prince. Elle a été financée par Monaco Collectif Haïti, association humanitaire monégasque créée au lendemain du séisme meurtrier qui a touché l'île le 12 janvier 2010. Monaco Collectif Haïti était représenté par Philippe Narmino, secrétaire général de la Croix-Rouge monégasque, était également présent Jérôme Froissart, directeur de la Coopération internationale du Département des Relations extérieures, qui assure le soutien de Monaco Collectif Haïti. Cette école qui a ouvert ses portes en octobre dernier et accueille quelque 160 enfants, a pour objectif d'en scolariser 290. Plus d'un million d'euros ont été recueillis par Monaco Collectif Haïti pour sa construction et son financement jusqu'en 2015. Pour l’année scolaire 2011-2012, en attendant l’achèvement des travaux de l’établissement, le Gouvernement princier avait financé la scolarisation de ces enfants dans des locaux provisoires.
Le Prince s'est ensuite entretenu avec le Dr Jean-William Pape, qui dirige des centres Gheskio, précurseurs en matière de recherche et de lutte contre le sida, ainsi que de l'aide aux malades atteints du VIH. Il a eu également des réunions de travail avec Michaëlle Jean qui fut gouverneur général du Canada de septembre 2005 à septembre 2010, elle est actuellement envoyée spéciale de l’UNESCO pour la reconstruction du patrimoine haïtien et l'éducation. Puis avec Chantal Moreno, représentante de l’Organisation internationale de la francophonie. Le Prince a ensuite visité les locaux de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation en Haïti, MINUSTAH.

Commission franco-monégasque de Sécurité sociale

La Commission mixte franco-monégasque de Sécurité sociale s’est réunie, le 18 février, au ministère français de la Santé à Paris. La délégation monégasque était conduite par Stéphane Valeri, conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé. Étaient présents notamment, Jean-Jacques Campana, directeur des Caisses sociales, Patrick Bini, directeur du Centre Hospitalier Princesse Grace et S.E. Sophie Thevenoux, ambassadeur de Monaco en France. La délégation française avait à sa tête Thomas Fatome, directeur de la Sécurité sociale et Christiane Labalme, chef de la division des Affaires communautaires et internationales de la Direction de la Sécurité sociale du ministère français de la Santé, accompagnés, notamment, de représentants du ministère des Affaires étrangères, de S.E. Hugues Moret, ambassadeur de France à Monaco, Stéphane Mantion, direction générale de l’Offre de Soins du ministère de la Santé et Martine Riffard-Voilque, directrice à l’Agence régionale de Santé PACA.
Parmi les nombreux sujets abordés au cours de cette réunion, concernant à la fois les questions de santé et de travail, figuraient, notamment, un point sur le dossier du passage à la tarification à l’activité, T2A, un échange sur l’avant-projet de loi sur le télétravail et un point sur les cartes de professionnels de santé. En ce qui concerne la T2A, la délégation française a confirmé son accord pour laisser le temps nécessaire aux structures de soins monégasques afin qu'elles s’adaptent à ce nouveau mode de gestion, avant de l’appliquer, à compter de 2017, pour les assurés sociaux français soignés en Principauté. La délégation monégasque a souhaité, outre une enveloppe financière compensatoire pour les missions d’intérêt général exercées, pour la région voisine, par le CHPG, engager le débat sur une dotation destinée à réduire l’écart entre le financement au prix de journée actuellement appliqué et la T2A.
A propos de l’important dossier du télétravail, qui pourrait permettre aux entreprises monégasques de se développer, surmontant ainsi le manque d’espace et le coût élevé des loyers en Principauté, la délégation monégasque a confirmé sa demande de pouvoir, par dérogation aux règles européennes, affilier les futurs télétravailleurs résidant en France aux Caisses sociales monégasques. La dernière proposition française fera l’objet, dans les toutes prochaines semaines, d’un examen approfondi par le Gouvernement monégasque.
Enfin, un arrangement administratif a été discuté, pour permettre aux professionnels de santé de la Principauté, de se voir délivrer la Carte française correspondante, pour qu’ils puissent notamment bénéficier de l’automatisation du traitement des feuilles de soins qu’ils délivrent pour leurs patients assurés sociaux français. Un rendez-vous entre les instances ordinales des deux pays doit être pris avec l’appui des deux gouvernements, pour permettre à ce dossier d’aboutir. Les discussions se sont déroulées dans un climat de concertation favorable au renforcement de la coopération entre les deux pays.

Éléphantes lyonnaises défendues par la Princesse Stéphanie

Baby et Népal, les deux quadragénaires hébergées au parc de la Tête d'Or à Lyon, refont parler d'elles. Le sursis de 40 jours qui leur avait été accordé par le ministère français de l'Agriculture pour permettre de décider du sort des deux pachydermes, se terminait dimanche 17 février. Selon le ministre français de l'Agriculture Stéphane Le Foll, elles vont subir de nouveaux tests. Ce dernier s'est entretenu au ministère avec la Princesse Stéphanie de Monaco que l'on sait très impliquée dans cette affaire. Baby et Népal sont fortement soupçonnées d'être porteuses du bacille de la tuberculose. C'est pourquoi en décembre dernier, le préfet du Rhône avait signé un arrêté demandant leur euthanasie. Le 21 décembre, le tribunal administratif de Lyon confirmait cette décision provoquant une vive émotion dans la population. Puis ce fut le sursis. Barbara Dufour, professeur à l'école nationale vétérinaire d'Alfort souligne que les éléphants sont particulièrement exposées à la tuberculose. Java, leur congénère, qui avait côtoyé pendant six ans les deux éléphantes incriminées, est morte en août dernier. Si pour certains animaux, tels les bovins, la maladie d'un sujet entraîne l'abattage du troupeau, il n'en est pas de même pour les éléphants où rien n'a été prévu. D'où sans doute cet cette incertitude qui dure depuis des mois quant au sort des deux éléphantes. Le Conseil d’État examine mercredi 20 février le pourvoi du cirque Pinder, qui demande la suspension de l'euthanasie des deux animaux confiés au zoo de Lyon. 

Un peu de glamour

(c) SBM
(c) SBM
On sait que chaque année le Bal de la Rose est l’événement mondain qui ouvre la saison et le 23 mars prochain, à partir de 20 h, le tout-Monaco se retrouvera Salle des Étoiles du Sporting d'été de Monaco. Le Bal de la Rose a été créé en 1954 par la Princesse Grace de Monaco et il est organisé par la Société des Bains de Mer. Donné au profit de la Fondation Princesse Grace, œuvre internationale de bienfaisance créée en 1964 par LL.AA.SS. le Prince Rainier III de Monaco et la Princesse Grace de Monaco, il a permis de récolter 350.000€ l'an dernier. Cette année, à l'occasion des 150 ans de la Société des Bains de Mer, c'est Karl Lagerfeld qui en sera le grand ordonnateur avec le Bal de la Rose du Rocher, thème qui n'a pas encore vraiment été révélé. Mais on pense qu'il s'agira d'une atmosphère plutôt 1900 qui permettra de faire revivre les heures glorieuses de la SBM. S.A.R. la Princesse de Hanovre, présidente de la Fondation Princesse Grace et amie du couturier lui a confié la tâche d'en faire un moment exceptionnel. Pour lequel la cravate noire et la robe du soir seront de rigueur. Il en coûtera 750€ par personne.

Bilan mitigé

Pour son 150e anniversaire, on ne peut pas dire que la Société des Bains de Mer de Monaco ait de quoi être entièrement satisfaite de son chiffre d'affaires. Pour son troisième trimestre comptable, du 1er octobre au 31 décembre, il s'élève à 81 millions d'euros, en croissance donc de 10%. Cette évolution favorable du chiffre d'affaires consolidé provient surtout de la progression des activités hôtelières. Pour la période concernée, le chiffre d'affaires de ce secteur s'établit ainsi à 37,2 millions d'euros contre 28,1 millions précédemment. En revanche, le secteur des jeux avec ses recettes de 35,1 millions d'euros, enregistre un recul de 17,6%, ce résultat est imputable aux mauvaises performances des jeux de table, les appareils automatiques pour leur part affichent une progression de 7,6% de leurs recettes. Enfin, pour le secteur locatif, on note une progression de 29% du chiffre d'affaires, ce qui est dû à l'ouverture en début d'exercice de la résidence de grand standing "Le Balmoral". Si l'on ajoute les neuf premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires du groupe s'élève à 346,5 millions d'euros, en hausse de 10,6%. La Société estime que la baisse des recettes du secteur des jeux ne lui permet pas de présenter une amélioration suffisante de ses résultats. Ces difficultés et une conjoncture économique internationale toujours incertaine conduisent le groupe à prévoir un exercice 2012-13 encore particulièrement difficile avec un résultat opérationnel en déficit.

JPEE au Luxembourg

Jacques Rogge, président du Comité international olympique et S.A.S. Albert II de Monaco y assisteront. La XVe édition des Jeux des petits États d'Europe se déroulera en effet du 27 mai au 1er juin au Luxembourg. Les JPEE voient s'affronter tous les deux ans depuis 1985, les sportifs des petits États du continent européen, Andorre, Chypre, l'Islande, le Liechtenstein, le Luxembourg, Malte, Monaco, le Monténégro et Saint-Marin. Chacun de ces pays a moins d'un million d'habitants et est membre des Comités olympiques européens. Lors de leur IIe édition, les JPEE se sont tenus à Monaco du 14 au 17 mai 1987 et avaient réuni 458 sportifs dans 8 disciplines.

Informations pratiques

Photo (c) DEEU
Photo (c) DEEU
Le parking des Tamaris est en service

Depuis l’ouverture du Centre Rainier III, le 12 février, le parking des Tamaris, d’une capacité de 48 places et dont l’accès est situé dans le sens montant du bd Pasteur en face du CHPG (voir photo) est désormais réservé aux visiteurs du Centre Hospitalier, au même titre que le parking CHPG 1 d’une capacité de 200 places.

La rue des Orchidées est ouverte

La partie de la rue des Orchidées comprise entre le giratoire du boulevard de France et la place des Moulins est ouverte à la circulation automobile pendant les vacances scolaires. Depuis le vendredi 15 février à 18 h jusqu’au lundi 4 mars à 7 h. Cette ouverture de voie a pour objectif de faciliter les flux des véhicules dans le quartier de l’Annonciade, hors périodes scolaires.

Pose d’enrobés

La Direction de l’Aménagement urbain va procéder à la réfection des enrobés avenue des Castelans dans les deux sens de circulation autour des giratoires avenue Marquet / avenue des Castelans et avenue Albert II / avenue des Castelans. Pour le giratoire avenue Marquet / avenue des Castelans, la chaussée sera rabotée dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 février de 20 h à 6 h. Une voie de circulation sera maintenue en permanence sur la zone. Les enrobés seront posés dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 février à partir de 21 h 20, heure de passage du dernier autobus. Ces travaux nécessiteront la fermeture de la voie sur le chantier et de la rue de l’Industrie. L’avenue de Fontvieille sera fermée dans le sens descendant depuis le giratoire Canton jusqu’à l’avenue Albert II. La partie de l’avenue de Fontvieille entre l’avenue Albert II et la rue du Gabian sera barrée. Les usagers souhaitant accéder à l’avenue Marquet devront emprunter l’avenue des Papalins, puis l’avenue des Guelfes et l’avenue du Port où un alternat de circulation sera mis en place. Les accès P1 et P2 au Parking du stade seront fermés.
Pour le giratoire avenue Albert II / avenue des Castelans, les opérations de rabotage se dérouleront dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 février de 20 h à 6 h et la pose des enrobés le jeudi 21 au vendredi 22 février de 21 h à 6 h. Cette voie, ainsi que l’avenue de Fontvieille, seront fermées pendant la durée des travaux la seconde nuit. Pendant la seconde et la troisième nuit de travaux, les véhicules se rendant rue du Gabian ouest, devront emprunter le tunnel sous le Rocher pour accéder à Fontvieille.

Au fil des ans

10 février 2005, décès à Bordeaux du romancier et éditeur français Jean Cayrol, né dans la même ville le 6 juin 1911. En 1968, le prix littéraire Prince-Pierre-de-Monaco lui avait été attribué.

12 février 1935, décès à Monte-Carlo où il s'était retiré en 1920, du "roi des cuisiniers, cuisinier des rois", Georges Auguste Escoffier. Né à Villeneuve-Loubet le 28 octobre 1846, il avait été engagé comme chef de cuisine au Grand Hôtel de Monte-Carlo, dirigé par César Ritz. Il avait mis à profit cette retraite pour rédiger divers écrits concernant la cuisine. Un musée lui a été consacré dans sa ville natale.

13 février 1909, première à l'Opéra de Monte-Carlo du drame lyrique en un acte "Le vieil aigle", poème et musique de Raoul Gunsbourg, d'après une légende de Gorki. Chaliapine y tenait le rôle du Khan Asvab. L'instrumentation était due à Léon Jéhin qui naturellement dirigeait l'orchestre.

14 février 1884, naissance à Lapalisse, dans le département français de l'Allier, d'Émile Bourdon. Cet organiste et compositeur décédé à Monaco le 11 juillet 1974, fut titulaire des grandes orgues de la cathédrale de Monaco de 1922 à 1968. Parallèlement, il fut professeur d'orgue à l'Académie de Musique Fondation Prince Rainier III jusqu'en 1968.
14 février 1899, naissance à Sušak, faubourg de Fiume, l'actuelle Rijeka en Croatie, du chef d'orchestre Lovro von Matačić. Il fut directeur musical de l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo de 1972 à 1979. Il est mort le 4 janvier 1985 à Zagreb.
14 février 1901, Maurice Léger qui avait été recruté en 1899 par la Société des bains de mer de Monte-Carlo, dépose une demande de brevet pour un "hélicoptère ou appareil volant dirigeable plus lourd que l'air mû par des hélices". Sorti de l'École Centrale des Arts et manufactures en 1896, il était né à Belle-Île-en-Mer le 14 décembre 1873 et il est mort à Paris le 27 juillet 1948.
14 février 1905, création à l'Opéra de Monte-Carlo de "Chérubin", comédie chantée en trois actes de Jules Massenet, sur un livret de Francis de Croisset et Henri Cain, décors de Visconti et mise en scène de Raoul Gunsbourg. Dans le rôle-titre Mary Garden qui avait été la créatrice du rôle de Mélisande dans l'opéra de Debussy. Lina Cavalieri était l'Ensoleillad et Blanche Deschamps-Jéhin, épouse du chef d'orchestre, était la Baronne. Léon Jéhin dirigeait l'orchestre.
14 février 1908, naissance à Levallois-Perret d'Alice Gauthier. Sous le nom de Lys Gauty, elle fit une carrière de chanteuse. Elle avait abandonné la scène vers 1953, dirigea un cabaret dans la région de Nice et fonda une école de chant. Plus tard, elle dirigea une agence immobilière à Monte-Carlo où elle mourut le 2 janvier 1994.
14 février 1922, décès à Budapest de Mary Victoria Hamilton qui avait été la première épouse du Prince Albert Ier. Ils s'étaient mariés le 21 septembre 1869, au château de Marchais, dans le département français de l'Aisne. Elle était née le 11 décembre 1850 à Londres. Le 2 juin 1880, elle épousait à Budapest le comte hongrois Tasziló Festetics de Tolna dont elle eut quatre enfants.
14 février 1928, mort à Monaco du chef Léon Jéhin dont le nom reste attaché à l'orchestre de l'Opéra de Monte-Carlo auquel il se consacra de 1889 jusqu'à sa mort. Il y dirigea les créations d’œuvres de Massenet, Bizet, Saint-Saëns et Franck. Il était né le 17 juillet 1853 à Spa en Belgique.
15 février 2011, décès à Paris du romancier François Nourissier qui était né dans la même ville le 18 mai 1927. En 1975, le prix littéraire Prince-Pierre-de-Monaco lui avait été attribué.

15 février 1793, Monaco est réuni à la France sous le nom de Fort Hercule.
15 février 1858, naissance à Wiśniowczyk en Galicie de Prakseda Marcelina Kochańska, qui sous le nom de Marcella Sembrich devait faire une grande carrière de coloratura soprano. On la retrouve à l'Opéra de Monte-Carlo le 8 mars 1894 pour la première de "Hulda" de César Franck. Elle est morte le 11 janvier 1935 à New York.
15 février 1908, création à l'Opéra de Monte-Carlo du ballet "Espada", musique de Jules Massenet. sur un argument de René Maugars.

16 février 1863, la princesse Florestine Gabrielle Antoinette Grimaldi épousait dans la chapelle palatine de Monaco le duc Frédéric de Wurtemberg-Urach. Née le 2 octobre 1833 à Fontenay-aux-Roses, près de Paris, et décédée le 24 avril 1897 à Stuttgart, capitale du royaume de Wurtemberg, elle était la fille du prince souverain Florestan Ier qui régna de 1841 à 1856, et de son épouse Caroline Gibert de Lametz. Elle était la sœur de Charles III.
16 février 1984, à l’occasion de la visite officielle du Président de la République française, François Mitterrand, un échange de lettres franco-monégasque fixe les limites des eaux territoriales monégasques.

17 février 1912, création à l'Opéra de Monte-Carlo de "Roma", opéra tragique en cinq actes de Jules Massenet, sur un livret d'Henri Cain, d'après "Rome vaincue" de Alexandre Parodi.
17 février 1966, création de la Fondation Prince Pierre. L'objectif était de favoriser la culture, notamment par l’attribution de bourses littéraires, musicales et artistiques.
17 février 1996, décès à Angers du romancier Hervé Bazin, il était né dans la même ville le 17 avril 1911. En 1957, il avait reçu le prix littéraire Prince-Pierre-de-Monaco.

18 février 1893, première à l'Opéra de Monte-Carlo, de l'adaptation scénique de la "Damnation de Faust" d'Hector Berlioz par Raoul Gunsbourg. Jusqu'alors l’œuvre n'avait été interprétée qu'en en oratorio. Rose Caron était Marguerite; lors de la reprise à Monte-Carlo, en mars 1902, le rôle était tenu par Nellie Melba.
18 février 1902, création à l'Opéra de Monte-Carlo du miracle en trois actes de Jules Massenet "Le jongleur de Notre-Dame", sur un livret de Maurice Léna. Léon Jéhin dirigeait l'orchestre.
18 février 1904, création à l'Opéra de Monte-Carlo de "Hélène", drame lyrique en un acte de Camille Saint-Saëns composé en 1903 sur un livret qu'il avait écrit. Dans le rôle-titre on y remarquait Nellie Melba sous la direction de Léon Jéhin. L’œuvre fut reprise à l'Opéra-Comique de Paris le 18 janvier 1905.
18 février 1995, décès à Nice du peintre Léon Louis Charles Roux. Il était né le 15 juillet 1899 à Nevers. De 1936 à 1963, il dirigea la scénographie de l'Opéra de Monte-Carlo où il réalisa d'innombrables créations. Il réalisa également des décors imposants pour le Stade Louis II, notamment à l'occasion de l'avènement au trône du Prince Rainier III de Monaco. On lui doit aussi le rideau de scène de la Salle Garnier lors de la représentation donnée en l'honneur du mariage du Prince Rainier III et de la Princesse Grace.

19 février 1910, création à l'Opéra de Monte-Carlo de "Don Quichotte", comédie héroïque en cinq actes de Jules Massenet. Sur un livret d’Henri Cain, d'après "Le Chevalier de la longue figure", comédie de Jacques Le Lorrain, inspirée du roman de Cervantès. Le rôle de Dulcinée était tenu par Lucy Arbell, l'interprète préférée de Massenet et celui de don Quichotte par Féodor Chaliapine. La mise en scène était de Raoul Gunsbourg, les décors de Visconti et Léon Jéhin dirigeait l'orchestre.
19 février 1924, invité par le Prince Pierre de Monaco, Paul Valéry prononce à Monte-Carlo une conférence intitulée "Situation de Baudelaire". On trouve le texte de cette conférence dans le tome I des Œuvres de Paul Valéry, dans la collection de la Pléiade, pages 598 à 613.


Par (dernière modification le 19/02/2013)



Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :