Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
21/05/2013

Actus de Monaco


Déplacements princiers - Conférence des donateurs pour le développement du Mali - Visite chez ATOMS - Sports - Journée internationale de la biodiversité - Grand Prix F1: stationnement gênant - Deux prix littéraires en perspective - Contre les moustiques - Au fil des ans


Déplacements princiers

lucciana.mp3 Lucciana.mp3  (325.69 Ko)


En Corse

La célébration de Sainte Dévote, ce lundi 20 mai à Lucciana, au sud de Bastia, revêtait cette année un caractère exceptionnel que les participants ne seront pas près d'oublier. En effet, elle s'est déroulée en présence de LL.AA.SS. le Prince Albert II de Monaco et son épouse la Princesse Charlène. Dévote, jeune chrétienne, est la sainte patronne de Monaco et de la Corse, elle serait née dans cette localité et aurait été martyrisée au début du IVe siècle. Le couple princier a d'abord assisté à une messe en la cathédrale Santa-Maria-Assunta, appelée aussi la Canonica, édifice roman du XIIe siècle, classé monument historique en 1866 après le voyage que l'écrivain Prosper Mérimée, par ailleurs inspecteur général des Monuments historiques avait effectuée en Corse en 1839. En ce lundi de Pentecôte, l'office était célébré par Mgr Olivier de Germay, évêque d'Ajaccio, en présence de Mgr Bernard Barsi, archevêque de Monaco, et de dizaines de représentants de confréries corses et monégasques. Parmi les centaines de fidèles, on remarquait des personnalités officielles, comme par exemple Paul Giacobbi, président du Conseil exécutif de Corse et député PRG, Parti radical de gauche, de la 2e circonscription de Haute-Corse. Ceux qui n'avaient pu entrer pouvaient suivre la messe qui était retransmise sur écran géant à l'extérieur. Ensuite, le couple princier a participé à une procession autour de la Canonica et a visité la foire artisanale de Lucciana. Inutile de dire que LL.AA.SS. ont été très chaleureusement accueillis. Dans l'après-midi, ils ont allés se recueillir en l'église Saint-Michel, dédiée à sainte Dévote et classée elle aussi sur la liste des édifices protégés par le ministère français de la Culture.
Nous savons que Lucciana et Monaco sont jumelées depuis le samedi 26 septembre 2009. La cérémonie eut lieu en présence de S.A.S. Albert II. Les deux maires, Georges Marsan de Monaco et José Galletti de Lucciana s'étaient engagés par un serment à maintenir des liens permanents entre les deux cités et à favoriser les échanges. Ce jour-là, le Prince avait aussi posé la première pierre d'un musée archéologique devant être construit sur le site de Mariana si riche en vestiges et devant porter à son ouverture en 2016, le nom de son père "Prince-Rainier-III-de-Monaco". On aura noté sans doute qu'à Monaco, la contre-jetée à l'aplomb de l'auditorium Rainier-III s'appelle "Quai Lucciana".

En terres valentinoises

La semaine dernière, nous détaillions le voyage que S.A.S. Albert II devait entreprendre sur les terres de ses ancêtres dans le département français de La Drôme. Il s'est déroulé comme prévu et la presse, tant locale que nationale, l'a évoqué et en a souligné le succès. Arrivé le vendredi 17 mai à 10 h à Chabeuil, il y a été accueilli sur le parvis de la mairie par le maire, Pascal Pertusa et le vice-président du Sénat, président du Conseil général de la Drôme, Didier Guillaume, ainsi que par le député Hervé Mariton et le préfet Pierre-André Durand. il s'est rendu à l'église, après avoir franchi la porte monumentale et a inauguré une place dont le nom rappellera le souvenir de Marie Pelline Grimaldi, demoiselle de Chabeuil, 1708-1726. Cette fille d'Antoine 1er de Monaco était une excellente musicienne particulièrement douée pour le clavecin. François Couperin écrivit pour elle en 1722 une pièce intitulée "La princesse de Chabeuil ou la Muse de Monaco", œuvre figurant au 3e livre du 15e ordre du compositeur. Vers 13 h 50, le Prince est arrivé sur la place Émile-Loubet de Montélimar où il a notamment été accueilli par le maire Franck Reynier. Puis, on se dirigea vers la salle des mariages où était dressé un buffet préparé par les cuisiniers du Saint-Mart’, une table connue du quartier Saint-Martin de la ville. En début d’après-midi, le Prince a visité le château des Adhémar, propriété du Conseil général de la Drôme. A 17 h 30, il était à Buis les Baronnies. Il a dévoilé une plaque sur la Promenade des Princes de Monaco et a visité le centre-ville. Le lendemain, samedi 18 mai, c'était Crest où il était accueilli à 10 h place du Docteur Rozier, avec naturellement une visite de la Tour. Le Prince n'a pas manqué de lancer la 8e édition de la Fête médiévale. Il a quitté la Drôme vers 15h. Une visite très réussie même si le beau temps n'a pas toujours été au rendrez-vous.

Conférence des donateurs pour le développement du Mali

Photo © CDP
Photo © CDP
Elle se tenait le mercredi 15 mai à Bruxelles et José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures y représentait S.A.S. Albert II, il était accompagné de Lionel Schutz, secrétaire général du Département. Cette conférence visait à dégager des priorités d’action pour les Maliens et la Communauté internationale, à fédérer et coordonner l’appui international au développement du Mali pour la période 2013-2014. Elle était organisée sous la présidence de François Hollande, président de la République française, José Manuel Durão Barroso, président de la Commission européenne, et Dioncounda Traoré, président par intérim de la République du Mali depuis le 12 avril 2012. Elle réunissait des délégations de 108 pays dont 13 chefs d’État et de Gouvernement, un grand nombre de ministres des Affaires étrangères et d’éminents représentants d’institutions régionales et Internationales. L'objectif était de répondre au constat partagé par les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux qu’il n’y aura pas de développement au Mali sans sécurité et pas de sécurité sans développement économique et social du pays.
La présentation par les autorités maliennes des axes de développement prioritaires a permis de mettre en avant les programmes de soutien au développement du pays et leur mise en œuvre par les acteurs nationaux et internationaux, gouvernementaux et non-gouvernementaux engagés au Mali. Lors de son allocution, José Badia a souligné l’engagement de la Principauté de Monaco pour le développement du Mali depuis 2006 par le biais de ses actions de coopération bilatérales. Il a rappelé que depuis 2011, la Principauté a mobilisé près de 2 millions d’euros pour marquer sa solidarité et qu’avec l’aide d’urgence, Monaco entend maintenir en 2013 et 2014 le niveau de ses engagements; que Monaco entend participer au plan d’urgence mis en place auprès des populations de déplacés et réfugiés du Mali grâce à des actions concrètes en partenariat avec la Croix-Rouge monégasque et burkinabé, le CICR, et le consulat de Monaco à Bamako qui ont permis d'aider15.000 Maliens en situation de grande vulnérabilité; que Monaco participe à la construction et à l’appui au fonctionnement du centre de Recherche et de lutte contre la drépanocytose, à des actions visant à l’amélioration du diagnostic en milieu hospitalier, ainsi qu’à la formation et l’insertion professionnelle de jeunes ruraux, notamment en soutenant le micro-entreprenariat féminin. Et José Badia d'insister sur l’attachement de la Principauté aux principes de fonctionnement d’un État de droit moderne et de rappeler que Monaco apportera son soutien aux résolutions qui seront présentées à l’O.N.U. en ce sens.
Le conseiller de Gouvernement a également mentionné la nécessité d’une prise en compte régionale des enjeux et a rappelé à cet égard la présence de la Coopération Internationale monégasque au Niger, au Burkina Faso et en Mauritanie. En conclusion, sur la base de 12 priorités identifiées par le Plan pour la relance durable du Mali, PRED, les bailleurs présents se sont engagés à fournir un montant d’assistance au Mali de 3,25 milliards d’euros pour les deux ans à venir.

Visite chez ATOMS

Photo © CDP
Photo © CDP
Le jeudi 16 mai, S.E.M. Michel Roger, ministre d’État a visité les locaux d’ATOMS, qui depuis une trentaine d'années est une entreprise spécialisée dans la conception et la production d’interfaces homme-machine et de systèmes électro-mécaniques complexes. Ceci, dans les domaines ferroviaire, aéronautique, militaire et industriel, soit manipulateurs/pédale de conduite/freinage, poignée d’alarme, joysticks, codeurs, capteurs de position, boutons compte-tours ainsi que des systèmes/cartes électroniques. Elle est implantée en Principauté et installée dans l’immeuble "Le Mercator". Elle emploie 23 collaborateurs (dont 7 ingénieurs et 13 techniciens. Visite qui s'inscrit dans la série de rendez-vous du Gouvernement princier avec les acteurs industriels de la Principauté commencée il y a plusieurs mois. Le ministre d’État était accompagné notamment de Jean Castellini, conseiller de Gouvernement pour les Finances et l’économie et d’Élodie Kheng, adjoint au directeur de l'Expansion économique.
ATOMS est né en 1986 du regroupement de deux sociétés. La S.A.M. M.I.C.R.O, manufacture indépendante de construction radio, créée en 1936 à Monaco par M.Jeanson de la famille Michelin. Laquelle fabriquait des condensateurs électrolytiques et s'allia à la société A.T.O.M.S., Association technique optique mécanique et scientifique, créée en 1946 par M. Bugeaud, ancien ingénieur des montres LIP, M. Caroue ingénieur des usines Citroën, l’un des concepteurs de la célèbre "traction avant" et Henri Chrétien, le célèbre inventeur du cinémascope. Elle fabriquait des appareils photo "6x6 Reflex". Actuellement, ATOMS fait partie du même groupe que la société française MCB INDUSTRIE basée à Château-Gontier, dans le département de la Mayenne, spécialisée dans les composants électriques passifs de haute précision.
Si de nombreuses opérations sont effectuées à Monaco, une partie de l’assemblage manuel à plus faible valeur ajoutée est réalisé dans un atelier de sous-traitance en Tunisie et le contrôle se fait sur le site monégasque avant expédition à la clientèle. Dans laquelle on relève entre autres, la SNCF, la RATP, ALSTOM , BOMBARDIER, THALES, SAGEM, AIRBUS, EADS, DASSAULT, MICHELIN et AREVA.

Sports

Photo courtoisie © Palais Princier
Photo courtoisie © Palais Princier
Au stade Louis II

Le 19 juillet 2013, le Stade Louis II accueillera le champion olympique et détenteur du record de France Renaud Lavillenie. A l’occasion de la 10e étape de l’IAAF Diamond League. Le 13 mai, lors d’une rencontre au stade Louis II avec S.A.S. Albert II, Renaud Lavillenie a officialisé sa participation au meeting Herculis. Comme il l’a confié lors d’une interview, "On se sent bien à Monaco". Actuellement en stage en Principauté avec l’équipe de France de saut à la perche, le triple vainqueur de l’IAAF Diamond League a déjà pris ses marques pour ce rendez-vous, où il sera confronté aux deux autres médaillés des Jeux Olympiques de Londres, Bjorn Otto et Raphael Holzdeppe.

"Monaco-Portofino" à la voile

Les 24 et 25 août prochain aura lieu la deuxième édition de la traversée "Monaco-Portofino". Sportive et amicale, cette course nautique de prestige est ouverte à tous les voiliers d'une longueur supérieure à 8,50 m. Elle doit son existence à la collaboration étroite entre plusieurs entités, l'association "Amitié Gênes-Monaco", le Cercle nautique de Rapallo, l'"International yachting fellowship of Rotarians", lequel réunit des membres du Rotary férus de navigation à voile ou à moteur, et le Yacht Club de Monaco. Le prince Domenico Pallavicino, consul général de Monaco à Gênes, s'est également beaucoup investi dans la mise en œuvre de cette manifestation. Le mardi 7 mai, une présentation officielle de cette traversée avait lieu dans le cadre prestigieux du Château Brown, qui domine la rade de Portofino, en présence des autorités régionales et locales et des représentants de la presse. A cette occasion, Amedeo Solimano, coordonnateur de cette traversée, en a expliqué l'esprit, les objectifs et le déroulement. S.E. Robert Fillon, ambassadeur de Monaco en Italie, et Giorgio D'Alia, maire de Portofino, ont évoqué cette deuxième édition de la traversée, puis ils ont dévoilé et présenté à l'assistance la coupe qui sera remise au vainqueur. De nombreux autres prix récompenseront les participants.

Journée internationale de la biodiversité

Les Nations unies ont désigné le 22 mai comme "Journée internationale de la biodiversité" avec pour but d'encourager la compréhension des enjeux liés à cette biodiversité. En 2013, le thème est "l'eau et la biodiversité", ce qui coïncide avec la désignation par l’ONU de cette année comme "Année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau". A l’occasion de cette journée, la Direction de l’Environnement s’associe avec le parc national du Mercantour pour deux "randonnées-découvertes" de la flore et la faune, au cours de deux sorties accompagnées d’un guide. "Les orchidées" au départ de Saorge et "les petites bêtes" au départ de Sospel, ces deux localités sont accessibles en train. Afin d'effectuer ces sorties dans de bonnes conditions, il suffit de s'inscrire au 04 93 04 73 71, et de prévoir le nécessaire pour une randonnée en toute quiétude. Soit un sac à dos avec un pique-nique pour le repas de midi et de l’eau, de bonnes chaussures de marche, une protection solaire, des lunettes de soleil, des vêtements chauds et un imperméable. Sans oublier évidemment des jumelles et un appareil photo. Le point de rendez-sera communiqué par téléphone au moment de la réservation qui est rappelons-le, obligatoire.
Cliquez ici pour plus d’informations

Grand Prix F1: stationnement gênant

La Direction de la Sûreté publique, chargée de la gestion des mises en fourrière, informe les usagers de la route qu’un service spécialisé fonctionnera du mercredi 22 mai à 20 h au lundi 27 à 10 h, ceci à l'occasion du 71e Grand prix automobile de Monaco. Il procèdera à l’enlèvement des véhicules en infraction, notamment en stationnement gênant, et cela dans le but de permettre le bon déroulement des manifestations. Les contrevenants dont les véhicules auront été enlevés, devront se présenter, pour régler les formalités de restitution, dans le hall d’entrée du Centre administratif, 8, rue Louis-Notari, aux horaires suivants: jeudi 23 mai, de 7 à 20 h, vendredi 24 mai, de 7 à 20 h, samedi 25 mai, de 6 à 20 h, dimanche 26 mai, de 7 à 20 h et lundi 27 mai, de 8 à 10 h. En dehors de ces horaires, les contrevenants se rendront au poste de garde de la Direction de la Sûreté publique, 9, rue Suffren-Reymond à Monaco. Tél: +377 93 15 30 15.

Deux prix littéraires en perspective

Le mardi 14 mai, le Conseil littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco se réunissait au Grand Véfour, le célèbre restaurant parisien du Palais-Royal, afin d'établir la liste des auteurs pouvant prétendre cette année au Prix littéraire. Créé en 1951, il honore un écrivain français de renom pour l’ensemble de son œuvre. Le jury a ainsi retenu pour 2013, Alexakis Vassilis, Hélène Cixous, Alain Mabanckou, Yasmina Reza et Philippe Labro. Ont également été sélectionnés les noms de ceux qui participeront à la Bourse de la Découverte, prix créé en 2001 à l'occasion du 50e anniversaire du Prix Littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco.
La bourse récompense un auteur francophone pour un premier ouvrage de fiction, elle a d'abord été attribuée tous les deux ans, et depuis 2007, elle est annuelle. Cette année, ont été retenus Lilian Auzias pour "Riefenstahl" paru chez Léo Scheer en août 2012, Julia Deck pour "Viviane Élisabeth Fauville" paru aux Éditions de Minuit en septembre 2012, Aurélien Bellanger pour "La théorie de l’information" paru chez Gallimard en août 2012, Yannick Grannec pour "La déesse des petites victoires" paru chez Anne Carrière en août 2012, Alexandre Guyomard avec "Sur la Panaméricaine" paru chez Léo Scheer en octobre 2012 et Thomas Coppey pour "Potentiel du sinistre" paru chez Actes Sud en février dernier. L’ensemble de ces ouvrages sera l'objet du Marathon de lecture qui commencera le mercredi 12 juin prochain à la Médiathèque de Monaco. Le Prix Littéraire et la Bourse de la Découverte seront proclamés le mardi 1er octobre à Monaco.

Contre les moustiques

Les campagnes de démoustication de la direction de l’Aménagement urbain, DAU, sur l'ensemble des jardins publics et galeries techniques de la Principauté sont effectives depuis la mi-avril. La première a eu lieu du 15 au 20 du mois dernier. Une seconde a commencé le lundi 13 mai. Ce traitement préventif contre les moustiques concerne également le moustique tigre. D’avril à octobre, les équipes de la DAU procèdent toutes les trois semaines à des pulvérisations d’un larvicide biologique "Vectobac", dans les espaces et jardins publics, sur les étendues d’eau et aux endroits à risque d'eau stagnante permanente ou temporaire pouvant être le siège d'un développement larvaire du moustique. Ce traitement comporte une bactérie qui va empêcher le développement des larves et l’émergence de toutes les espèces moustiques adultes. Elle agit uniquement sur les moustiques et n’est nullement toxique pour les humains, les animaux domestiques ou la faune aquatique. On utilise ce traitement au cours des campagnes de démoustication, dans la plupart des régions du pourtour méditerranéen. En plus des traitements préventifs, on réalise des campagnes ponctuelles en fonction des observations des agents de la DAU sur le terrain. Jean-Luc Puyo, directeur de l’Aménagement urbain souligne qu'"Il est utile de rappeler que l’eau stagnante reste l’endroit privilégié où se développent les larves. Il est donc important que les particuliers soient attentifs à éviter ces eaux stagnantes que ce soit dans des bidons, seaux, coupelles de pots de fleurs qu'il convient de vider régulièrement". La prévention est importante dans cette lutte contre les moustiques, sachant qu'après l'éclosion, la dispersion du moustique s'effectue sur quelques centaines de mètres autour des lieux de ponte. Pour plus de renseignements: amenagement@gouv.mc

Au fil des ans

10 mai 1929, Serge de Diaghilev quitte définitivement Monaco, il mourra quelques mois plus tard à Venise, le 19 août.

16 mai 1919, légitimation de Charlotte, par adoption de la part de Louis II. Elle fut célébrée à Paris en présence du Prince son père, du président de la République française Raymond Poincaré et de Stéphen Pichon, ministre des Affaires étrangères du cabine Clemenceau.
16 mai 1977, décès à Paris du chef d'orchestre belge Edouard van Remoortel qui était né à Bruxelles le 30 mai 1926. Il dirigea l’Orchestre national de l’Opéra de Monte-Carlo de 1964 à 1970, il effectuera avec lui de célèbres enregistrements pour Philips aux côtés des violonistes Henryk Szeryng et Ivry Gitlis. Citons le "Concerto symphonique N° 4, Op 102" de Henry Charles Litolff avec Gerald Robbins au piano, ou l'"Introduction" et le "Rondo capriccioso" de Camille Saint-Saëns avec Henryk Szeryng au violon.

17 mai 1589, fin du règne de Charles II de Monaco, Carlo Grimaldi, seigneur de Monaco. Il avait commencé le 7 octobre 1581. Ce même 17 mai 1589 commencera le règne d'Hercule Ier de Monaco, Ercole Grimaldi, seigneur de Monaco, il s'achèvera le 29 novembre 1604.
17 mai 1758, naissance d'Honoré IV. Il régna du 30 mai 1814 au 16 février 1819, au lendemain de l'occupation française. Il était le fils d'Honoré III et de Maria Caterina Brignole Sale.
17 mai 1814, fin de l'annexion à la France de la Principauté de Monaco, sous le nom de "Fort-d'Hercule", elle avait commencé le 24 février 1793. Ce 17 mai 1814 commencera l'occupation alliée qui durera un mois.

18 mai 1853, naissance à Bordeaux du ténor Jean-Alexandre Talazac. En 1889, venant de Bruxelles, il arrive à l'Opéra de Monte-Carlo où il chantera "La Favorite" de Donizetti les 12 et 16 mars, "Roméo et Juliette" de Gounod les 19 et 23 mars, et "Le roi d'Ys" de Lalo le 26 mars. Il est mort à Chatou près de Paris le 26 décembre 1892.
18 mai 1901, naissance à Bordeaux du compositeur Henri Sauguet, de son vrai nom Henri-Pierre Poupard. Le 30 avril 1927, fut créé à l'Opéra de Monte-Carlo par les Ballets russes, "La chatte" dont il avait composé la musique. Sur un argument de Boris Kochno, d'après un mythe d'Ésope, chorégraphie de George Balanchine, costumes de Naum Gabo et Antoine Pevsner et direction de Marc-César Scotto. Serge Lifar y interprétait le le jeune homme. Le ballet fut donné le 27 mai suivant au théâtre Sarah-Bernhardt sous la direction de Roger Désormière. On doit aussi à Henri Sauguet la musique de l'opéra "La chartreuse de Parme" dont la création eut lieu le 16 mars 1939 à l'Opéra de Paris. Le livret d'après le roman de Stendhal, était dû à Armand Lunel qui était alors professeur de philosophie au lycée Albert Ier de Monaco où il fit presque toute sa carrière. Sauguet mourut à Paris le 22 juin 1989.

18 mai 1910, naissance ruelle des Gazomètres à la Condamine du préhistorien, écrivain et lexicographe monégasque Louis Barral. Auteur d'un dictionnaire franco-monégasque, il est mort en 1999.
18 mai 1927, naissance à Paris du journaliste et écrivain français François Nourissier mort à Paris le 15 février 20111. Il fut pendant des décennies un membre éminent de l'Académie Goncourt et le Prix littéraire Prince-Pierre-de-Monaco lui fut attribué en 1975.
18 mai 1963, Convention fiscale franco-monégasque, il y était prévu que les personnes physiques de nationalité française, qui transportent à Monaco leur domicile ou leur résidence habituelle - ou qui ne peuvent pas justifier de cinq ans de résidence à Monaco à la date du 13 octobre 1962 - sont assujetties en France à l'impôt français dans les mêmes conditions que si ces personnes avaient leur domicile ou leur résidence en France.


Par (dernière modification le 21/05/2013)



Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :