Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
16/07/2013

Actus de Monaco


Monaco et le monde - Message du Gouvernement princier - Une prestigieuse collection célèbre un peintre de génie - Monaco au quotidien - Vie scolaire - Au cirque - Notre chronique éléphantine tire à sa fin - Une histoire d'amour qui se termine chez Thémis - Au fil des ans


Monaco et le monde

S.E. M. Michel Roger et Algirdas Semeta. Photo © Charly Gallo / CDP
S.E. M. Michel Roger et Algirdas Semeta. Photo © Charly Gallo / CDP

actusmc_5.mp3 actus-monaco.mp3  (380.33 Ko)


Visite officielle du Commissaire européen à l'Union douanière

Le 12 juillet, Algirdas Semeta, commissaire chargé de la fiscalité, a rencontré S.E. Michel Roger ministre d’État de la Principauté, qui était accompagné de José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et Jean Castelli, conseiller de Gouvernement pour les Finances et l’économie. A l’occasion de cette entrevue, le ministre d’État a rappelé les efforts entrepris par la Principauté depuis 2009 en matière de transparence fiscale et d’échange d’informations, notamment dans le cadre de l’OCDE. Il a également souligné que Monaco n’est pas opposé au renforcement de la coopération avec l’Union européenne, dans le cadre d’une renégociation de la directive sur la fiscalité de l’épargne. Il a toutefois insisté sur la nécessité d’une égalité de traitement. La Principauté est disposée à envisager l’échange automatique d’informations avec l’Union européenne dans la mesure où celui-ci deviendrait le nouveau standard international, et recueillerait la plus large adhésion possible. La Principauté portera une attention toute particulière à l’obtention de contreparties de la part de l’Union européenne, permettant notamment l’ouverture du marché européen aux produits de gestion de droit monégasque. Une réunion technique pour permettre d’avancer sur les modalités de la négociation souhaitée par l’Union européenne devrait avoir lieu fin juillet.

Réunion tripartite Monaco - Saint Marin - Andorre

Le Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures, José Badia et son homologue Andorran, S.E. M. Gilbert Saboya, ont accepté l'invitation de S.E. M. Pasquale Valentini, Ministre des Affaires Étrangères de Saint Marin, et ont participé aujourd'hui à une réunion de travail - dans le cadre du dialogue ouvert depuis 2010 entre la Commission européenne et les petits États -, au Palais du Gouvernement de Saint Marin. Le Conseiller de Gouvernement pour les Relations Extérieures était accompagné à cette occasion de S.E. M. Gilles Tonelli, Ambassadeur de la Principauté de Monaco auprès de l'Union Européenne et Élisabeth Lantéri Minet, Directeur des Affaires Internationales.

Mission en Mauritanie

Du 18 au 21 juin, une délégation monégasque menée par le lieutenant-colonel Tony Varo, chef de corps des sapeurs-pompiers de Monaco, accompagné de l’adjudant-chef Alain Sacany, adjoint des services techniques des sapeurs-pompiers de Monaco, et d’Andrea Colombo-Pastorelli, responsable des programmes en Mauritanie pour la Coopération monégasque, s’est rendue en République Islamique de Mauritanie. Avec pour but de réaliser une mission de suivi et d’évaluation des projets soutenus par le Gouvernement princier dans le domaine de la protection civile. Lors de cette visite, la délégation a visité le poste de secours de Tevragh Zeina, construit et équipé par les financements du Gouvernement princier avec l’appui technique de la société monégasque ES-KO S.A.M. Ce poste de secours a permis à la Direction générale de la protection civile mauritanienne d’étendre son rayon d’intervention au sein de cette commune de Nouakchott d’environ 300.000 habitants. Cette caserne vient après la construction, en 2010, du Poste de secours de Toujounine, toujours avec le soutien du Gouvernement princier. Rappelons que la Coopération monégasque est la seule à intervenir dans le domaine de la Protection civile au sein de l’agglomération de Nouakchott, laquelle compte 2 millions d’habitants. Au-delà de la construction de casernes, le Gouvernement princier soutient la Direction générale de la protection civile mauritanienne par des dotations en équipements de lutte contre les incendies, avec des ambulances, des véhicules d’intervention, et des matériels sanitaires. Par ailleurs, des missions d’expertises techniques et des formations de personnel sont effectuées en Mauritanie par le corps des sapeurs pompiers de Monaco.

Expo Milano 2015

Le 2 juillet, S.E. Robert Fillon, ambassadeur de la Principauté de Monaco en Italie depuis le 22 octobre dernier et par ailleurs commissaire général du Pavillon de Monaco à l'Expo Milano 2015, et Giuseppe Sala, commissaire général de la société Expo 2015, ont signé le contrat de participation à cette prochaine exposition universelle. Elle se tiendra à Milan du 1er mai au 31 octobre 2015 et aura pour thème "Nourrir la planète, énergie pour la vie". Sur 129 pays ayant confirmé leur participation, 59 ont déjà signé leur contrat. Ils devront notamment développer leur interprétation de ce thème choisi. Le Pavillon de Monaco montrera l'importance de la coopération monégasque comme instrument d'une répartition plus équitable de la richesse et tentera de prouver que la gouvernance responsable est possible grâce à la recherche et à l'innovation durable.

Message du Gouvernement princier

"J’ai appris avec grande tristesse la terrible catastrophe ferroviaire qui a frappé hier soir la France en gare de Brétigny-sur-Orge. Mes pensées vont tout d’abord aux victimes, aux blessés, à leurs familles et à leurs proches, mais aussi à tous ceux qui, avec abnégation et courage, œuvrent sur place aux opérations de secours. Au nom du Gouvernement Princier, des liens historiques et amicaux qui unissent nos deux pays, ainsi que de tous les habitants de la Principauté de Monaco, je vous prie d’accepter, Monsieur le Premier Ministre, mes condoléances les plus sincères et d’assurer le peuple français de mon plus profond soutien dans ces heures si cruelles".
Telle est la teneur du message que S.E. Michel Roger, ministre d’État de la Principauté de Monaco a adressé au Premier ministre français après le tragique accident de chemin de fer qui s'est produit le 12 juillet courant en gare de Brétigny-sur-Orge, à une trentaine de km au sud de Paris, dans le département de l’Essonne. Il a causé la mort de 6 personnes et en a blessé de nombreuses autres dont deux grièvement.

Une prestigieuse collection célèbre un peintre de génie

Visite subjective en vidéo par Eva Esztergar


L'exposition "Monaco fête Picasso" va permettre aux visiteurs qui ne manqueront pas de se presser cet été au Grimaldi Forum, de se plonger dans la vie de ce peintre qui suscite toujours la curiosité. Même si l'on croit n'avoir plus rien à découvrir de lui avec toutes les expositions qui lui sont consacrées périodiquement et particulièrement en cette année de 40e anniversaire de sa mort.
Celle du Grimaldi Forum se compose de deux volets, le premier "Picasso Côte d'Azur" traite des séjours que l'artiste y effectua entre 1920 et 1946, soit la date de son premier séjour à Juan-les-Pins et celle de l'année où il réalise les œuvres qui vont constituer la collection du musée Picasso à Antibes. C'est ce que précise Jean-Louis Andral, conservateur de ce dernier établissement. Les œuvres exposées proviennent de collections privées et d'institutions comme le Centre Pompidou ou le musée Guggenheim de New York.
L'autre volet de l'exposition présente une centaine de tableaux provenant de la collection Nahmad. Ils ont été réalisés entre 1901 à 1972. C'est "quasiment une rétrospective, permettant au visiteur qui ne connaît pas bien son œuvre de la découvrir sous toutes ses facettes", indique Jean-Louis Andral. Dans les années 1960, les frères Ezra et David Nahmad ont commencé à rassembler d'innombrables œuvres, principalement des impressionnistes, ils y ajoutent Joan Miró et surtout Picasso dont ils possèdent aujourd'hui plus de 200 tableaux. C'est dans ce trésor que les commissaires d'exposition ont puisé pour choisir les pièces qui leur ont paru les plus significatives. "Une expérience épuisante tellement toutes ces œuvres sont puissantes!", avoue Marylin McCully, historienne de l'art spécialiste de Picasso et co-commissaire d'exposition.
Tous les thèmes traités par le peintre sont représentés.


"Monaco fête Picasso" au Grimaldi Forum de Monaco depuis le 12 juillet jusqu'au 15 septembre prochain.
Billetterie Grimaldi Forum

Monaco au quotidien

Photo © CN
Photo © CN
Le Club allemand international au Conseil national

Le mardi 9 juillet, une visite du Conseil national était organisée dans le cadre des manifestations culturelles proposées aux membres du Club allemand international, qui compte 250 membres de 28 différents pays et célèbre cette année son 40e anniversaire. Ainsi, Laurent Nouvion, président du Conseil national, Christophe Steiner, vice-président de cette institution, et Philippe Mouly qui en est le secrétaire général, ont-ils expliqué le rôle institutionnel de la haute assemblée dans l’hémicycle et répondu aux diverses questions des cinquante membres du Club qui étaient présents. Karl Vanis, le président du Club, a souhaité préciser lors de son allocution que la communauté allemande appréciait particulièrement de résider en Principauté. Notamment à cause de la qualité de vie qui y règne, de l’éducation et de la sécurité qui y sont proposées, mais aussi de la richesse culturelle qui y est offerte.

Photo courtoisie © DR
Photo courtoisie © DR
Travaux boulevard Princesse Charlotte

Des travaux de raccordement aux réseaux d’un immeuble en construction au début du boulevard Princesse Charlotte se dérouleront de la mi-juillet à la fin août. Ils nécessitent une modification du schéma de circulation dans ce quartier du lundi au vendredi, de 9 à 16 h, avec la mise en circulation sur une voie du boulevard Princesse Charlotte en direction du Pont Sainte Dévote, entre l’avenue Roqueville et le carrefour avec le boulevard de Suisse. Dans l’autre sens, Nice/Menton, tous les usagers seront déviés par le boulevard de Suisse et l’avenue de Roqueville. Aucun arrêt ne se trouvant sur le tronçon en sens unique du boulevard Princesse Charlotte, le service des autobus de la CAM ne sera pas affecté.
Pour plus d’informations

La lutte contre le papillon palmivore s'intensifie

Il y a peu, nous évoquions une attaque de papillons palmivores "Paysandisia archon" qui avait été détectée par la Direction de l’Aménagement urbain, DAU, sur des palmiers des jardins du Grimaldi Forum. Après une première phase d'alerte, d'information et d'observations plus poussées, la DAU va procéder à partir de la mi-juillet à une campagne de traitement biologique sur les deux espèces de palmiers qu’attaque ce papillon, le "Chamaerops" et le "Trachycharpus". Elles sont représentées par 850 palmiers sur les 2.307 que compte la Principauté. Jean-Luc Puyo, directeur de l’Aménagement urbain indique que ce traitement biologique comporte une pulvérisation d’un mélange d’eau et de vers microscopiques qui attaquent les papillons. Les pulvérisations se feront au rythme d’une toutes les trois semaines jusqu'à la fin octobre. Ces petits vers sont fragiles et sensibles aux UV ainsi qu'aux températures élevées. Aussi l’équipe de la DAU responsable de cette opération interviendra-t-elle en fin d'après midi et le matin très tôt. Pour lutter contre ce papillon palmivore, il est donc recommandé à tous les gestionnaires d’espaces verts d’appliquer quatre mesures, destruction physique du foyer du stipe atteint par le parasite avec abattage et broyage fin; application d’insecticides et d’agents entomopathogènes, champignons et vers microscopiques, sur l’ensemble des palmiers aux abords du foyer, sur un périmètre de 50 m; pose d’un filet sur les palmiers touchés pour éviter la dispersion des larves adultes et mise en place d’une surveillance accrue des palmiers.

Vie scolaire

Résultats définitifs du baccalauréat

Ils sont maintenant connus et comme chaque année ils sont excellents. C’est ainsi qu’au baccalauréat général, 177 élèves du Lycée Albert Ier sur 180 candidats ont été reçus, soit un taux de réussite de 98,3 %. 138 mentions ont été attribuées, 30 très bien, 51 bien et 57 assez bien. Le taux de réussite des élèves du Lycée François d’Assise Nicolas Barré est de 100%, 61 élèves admis sur 61 présentés. 52 mentions ont été décernées, 10 très bien, 15 bien et 27 assez bien. Au total, le taux de réussite au baccalauréat général des élèves des établissements de la Principauté est de 98,8 %. 79,8 % des nouveaux bacheliers ont eu une mention, il y a eu 190 mentions au total, 16,8 % ont obtenu la mention très bien, soit 40 mentions.
En ce qui concerne les baccalauréats de l’Enseignement technologique, sections Sciences et technologies de la gestion - STG - et Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable - STI2D, 38 élèves sur 39 candidats ont été admis, 97,4 % de réussite et 27 mentions, dont 2 très bien, ont été décernées. Le taux de réussite des élèves de la section hôtelière du Lycée technique et hôtelier de Monaco est de 100 %, 18 reçus sur 18 candidats. 2 mentions ont été attribuées.
Les résultat sont également exceptionnel pour les baccalauréats professionnels, secteurs hôtelier, industriel et tertiaire, avec 100 % de réussite, 96 reçus sur 96 élèves inscrits.
En ce qui concerne les brevets de technicien supérieur, 49 élèves sur les 55 candidats ont obtenu le BTS, soit un taux de réussite proche de 90 %. Les élèves de BTS du Lycée technique et hôtelier de Monaco ont pour leur part été reçus à 91 %. Le Lycée Albert Ier, sections "Assistant de manager" et "Comptabilité et gestion", confirme également ces bons résultats avec globalement 87,5 % de réussite.

Résultats du brevet des collèges

Ils sont désormais connus et ne sont pas en reste, 96,7 % de réussite pour l’ensemble des collèges de la Principauté, avec 386 collégiens admis pour un total de 399 candidats. 268 mentions ont été décernées, 44 mentions très bien, 102 mentions bien et 122 mentions assez bien. Pour cet examen les résultats sont donc aussi excellents.
Rappelons que le taux de réussite en 2012 était de 96,5 % et de 95,6 % en 2011.
Nous adressons toutes nos félicitations à ces élèves méritants et à leurs professeurs qui les ont fait travailler au cours des années pour les mener à cette belle réussite.

Au cirque

Photo courtoisie © DR
Photo courtoisie © DR
La 2e édition du Festival International du Cirque de Monte-Carlo "Circus Dinner Show Monte-Carlo" se déroulera du 24 juillet au 18 août prochain, à l'Espace Fontvieille. Tous les soirs, sauf les 3 et 10 août. Les portes ouvriront à 20 h 30 et le spectacle commencera à 21 h. Le îner gastronomique élaboré par le chef exécutif du Fairmont Monte-Carlo comprendra 4 plats, 2 entrées, 1 plat principal et 1 dessert. Boissons non alcoolisées et café inclus. Le service sera assuré par la "Brigade des Castors", composée de serveurs zélés et en outre comiques. Quant au spectacle de cirque, il mêlera des numéros d'équilibre, des acrobaties, des exercices de main à main et de trapèze volant et d'autres exécutés par des des clowns. On pourra donc applaudir entre autres, le gentleman-jongleur Kris Kremo, les acrobates de la Troupe Bingo, le pick-pocket Charly Borra, les transformistes du Duo Minasov, le numéro de comédie de Galina & Sonny. Quant à Carmino d’Angelo, à la tête de ses quatorze musiciens de l'Orchestre Golden Jazz Band, il animera joyeusement la soirée.
Réservation au 377 92 05 23 45

Rappelons aux amateurs de cirque que le 38e Festival international aura lieu du 16 au 26 janvier 2014 sous le Chapiteau de Fontvieille. La location est ouverte depuis le 1er juillet.

Notre chronique éléphantine tire à sa fin

Cette fois on en est sûr, Baby et Népal, les deux éléphantes quadragénaires dont le sort incertain avait ému l'opinion depuis plusieurs mois, sont arrivées sur les hauteurs de Monaco, dans la propriété de la famille princière où elles vont couler des jours heureux. (Voir notre article précédent publié le 12 juillet sur ce sujet)
Dans la soirée du 11 juillet, elles ont quitté le Parc de la Tête d’Or à Lyon, ont été embarquées avec tous les ménagements possibles, à bord d'un camion spécial qui a pris la direction du sud. Le Dr Florence Ollivet-Courtois qui supervisait l'opération, précise que "Tout s'est passé en douceur depuis Lyon, on a pu les charger dans les caissons en 40 min, ce qui était inespéré, elles ont très bien coopéré". Elles ont voyagé quelques heures puis à leur arrivée à destination sont sorties de leur habitacle pour s'asperger de poussière en poussant de petits grognements, ce qui paraît-il en langue éléphantine est synonyme de l'expression du bien-être. Puis, s'adaptant rapidement à leur environnement, elles ont mangé des carottes et sont parties à la découverte de leur nouvelle résidence, un parc de 3.500 m2 avec un vaste hangar recouvert d'une bâche blanche et un bassin pour qu'elles puissent s'abreuver et se rafraîchir. Les différents travaux d'aménagement nécessités par cette installation ont été financés par les fonds propres de la princesse Stéphanie dont on sait combien elle s'est investie dans cette affaire qui était au départ fort mal engagée pour les deux animaux.
Le feuilleton durait depuis trois ans, avec de nombreux rebondissements. Les pachydermes suspectés de tuberculose avaient d'abord été menacés d'euthanasie, les tests semblaient sans appel. On les avait éloignées du public puis la situation s'était brutalement aggravée quand leur congénère Java, âgée de 67 ans était morte et que son autopsie avait révélé qu'elle était tuberculeuse. Le préfet du Rhône avait immédiatement ordonné d'abattre Baby et Népal, ce qui avait ému la population et suscité des pétitions recueillant des milliers de signatures. Ensuite, on est allé d'arrêtés en appels puis en recours et en interventions. Finalement, la bonne nouvelle est arrivée, les deux éléphants resteraient en vie et pourraient bénéficier d'une résidence dorée. Il reste encore quelques tests à faire, mais de cela il sera toujours temps de reparler plus tard. Pour l'instant, laissons nos deux pachydermes profiter de ce répit bien mérité dans un cadre enchanteur.

Une histoire d'amour qui se termine chez Thémis

Le 9 juillet, comparaissaient au tribunal correctionnel de Monaco, Robertus, riche homme d'affaires néerlandais de 52 ans, et la Russe Diana. Il en était tombé follement amoureux à Moscou et voulait l'épouser. Il l'invitait périodiquement à lui rendre visite à Londres, la couvrait de cadeaux dont une bague de fiançailles d'une valeur de 70.000 € et lui payait des études de marketing. L'été de 2011, pour l'anniversaire de la belle Russe, il avait loué une île au large de Cannes et y avait convié pour une soirée privée, le groupe américain de hip-hop les Black Eyed Peas. Tout cela n'avait pas empêché Diana de fréquenter une discothèque voisine et d'y reprendre un métier, le plus vieux du monde dit-on, qu'elle avait naguère exercé. Ce que découvre alors notre Néerlandais et qui n'est pas du tout de son goût, on s'en doute. Et d'expliquer à la barre "J'ai aussitôt rompu nos relations en demandant la restitution des bijoux et du chèque. Elle ne l'a jamais fait". De quel chèque s'agit-il? Eh bien, celui qui promettait à la future épouse, un million d'euros comme une sorte de dot. C'est d'ailleurs celui que Diana réclame, en déposant plainte pour émission de chèque sans provision. Et l'homme d'affaires de préciser que "Ce chèque faisait office de garantie pour éviter d'établir un contrat de mariage. Nous avions convenu de son encaissement après notre union afin que cette somme constitue sa sécurité financière". Diana a pu se présenter au tribunal de Monaco grâce à une autorisation du Gouvernement princier. En effet, s'étant livrée à la prostitution de 2000 à 2005 en Principauté, elle n'avait plus le droit d'y séjourner. Elle a demandé le paiement du chèque, tiré sur une banque monégasque, et de 50.000€ de dommages et intérêts, soutenant que son ex-fiancé n'ignorait rien de ses activités. Quant au Néerlandais, il a été condamné à verser à son ex-fiancée le million d'euros promis. Le tribunal a même assorti la peine d'une amende de 1.000 €. L'homme d'affaires a fait appel.

Au fil des ans

11 juillet 1974, décès à Monaco de l'organiste et compositeur Émile Bourdon, né à Lapalisse, dans le département de l'Allier, le 14 février 1884. Il fut organiste titulaire à la cathédrale de Monaco de 1922 à 1968. Parallèlement à cette activité, il enseigna l'orgue à l'Académie de Musique Fondation Prince Rainier III jusqu'en 1968.
11 juillet 2006, le pape Benoît XVI ajoute à la mission de Mgr André Dupuy, déjà nonce apostolique auprès de la Communauté européenne, celle de nonce apostolique représentant le Saint-Siège auprès de la Principauté de Monaco. Le 26 septembre suivant, il remettra ses lettres de créances à S.A.S. le Prince Souverain.

12 juillet 1949, fin des fonctions de Pierre Blanchy comme ministre d’État, elles avaient commencé le 4 janvier 1949. Il avait déjà été à ce poste du 29 septembre 1944 au 13 octobre 1944, puis y reviendra du 23 janvier 1962 au 16 août 1963, assurant à chaque fois l'intérim.
12 juillet 1949, Jacques Rueff devient ministre d’État, ses fonctions s'achèveront le 1er août 1950, Jacques Rueff, né le 23 août 1896 à Paris est mort dans cette ville le 23 avril 1978.

13 juillet 1918, naissance à Milan d'Alberto Ascari, mort le 26 mai 1955 à Monza lors d'essais. C'est lui qui, quelques jours plus tôt, le 22 mai, lors du Grand Prix de Monaco, avait manqué le virage à la sortie du tunnel et plongé dans le port d'où l'avaient tiré des hommes grenouilles.
13 juillet 1995, décès à Monaco d'Aimé Barelli qui fut un chef d'orchestre, compositeur, chanteur et trompettiste de jazz. Il avait à ce titre animé les soirées au Casino du Sporting Club. Né le 1er mai 1917 à Lantosque dans les Alpes-Maritimes, il s'était installé à Monaco en 1949 et en avait obtenu la nationalité.

14 juillet 1993, décès de Gilles-Henri-Alexis Barthe qui était né à Briatexte le 4 juin 1906. Il fut évêque de Monaco du 24 juin 1953 au 4 mai 1962 et à ce titre il avait uni S.A.S. Rainier III et Grace Kelly le 19 avril 1956.

15 juillet 1894, décès à Saint-Germain-en-Laye de Louis-Gabriel-Oscar Grimaldi, marquis des Baux, fils naturel du prince Honoré V. Il était né à Paris le 9 juin 1814. Selon d'autres sources, il serait né le 8 juin 1814 et décédé le 16 juillet 1894. Il exerça en France les fonctions de sous-préfet.

16 juillet 1950, S.A.S. Rainier III de Monaco se rend à La Turbie dont il est fait citoyen d’honneur.
16 juillet 1954, mort à Paris du ténor Lucien Pierre Muratore qui se produisit à plusieurs reprises à l'Opéra de Monte-Carlo, notamment dans le rôle d'Hercule dans Déjanire de Camille Saint-Saëns en 1911. Il était né à Marseille le 29 août 1876.


Par (dernière modification le 16/07/2013)



Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :