Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
01/10/2013

Actus de Monaco


Visite princière en Fédération de Russie - S.A.R. Caroline de Hanovre à Montauban - Le conseiller José Badia à New York - Conférence de presse du Gouvernement princier - Publication du rapport d’évaluation de Phase 2 - Monaco et la mer - Monaco au quotidien - Une ténébreuse affaire - Au fil des ans


Visite princière en Fédération de Russie

actus_monaco_011013.mp3 actus-monaco-011013.mp3  (377.27 Ko)


S.A.S. Albert II de Monaco, accompagné de son épouse, va y effectuer sa première visite officielle, elle a lieu du 3 au 7 octobre et s'annonce chargée et riche de perspectives. Le 3 octobre, le couple princier aura une audience avec le Patriarche, Sa Béatitude Cyrille, au monastère Danilov, puis le Prince participera à la réception "Monaco Day" organisée par la Chambre de développement économique de la Principauté, à Moscou. Son président, Michel Dotta, sera accompagné de plus de 70 acteurs économiques  représentant 54 entreprises et organismes professionnels de la Principauté, venant de secteurs aussi variés que ceux de la construction, de l’immobilier, de la banque, de la santé, du négoce international, du tourisme, de l’environnement, de l’industrie, de l’art, du prêt-à-porter, et des cosmétiques. Jean Castellini, conseiller de Gouvernement pour les Finances et l’économie, sera également présent lors de ces réunions de travail dont l’objectif est de développer les relations économiques entre les deux pays. Le 4 octobre, le Prince assistera à la cérémonie d'échange de documents pour l’adhésion de la Russie à la Commission internationale pour l'exploration scientifique de la mer Méditerranée, CIESM, dont il est le président. Entre le Professeur Briand, directeur général de la CIESM, et Dmitry Livanov, ministre de l’Éducation et de la science. Le Prince participera ensuite à la cérémonie de dépose de gerbe sur la tombe du soldat inconnu. Dans l’après-midi, il s’entretiendra en tête à tête avec le président de la Fédération de Russie, S.E.Vladimir Poutine, lors d’une audience, au Kremlin, avant le déjeuner officiel offert à la délégation monégasque en présence des deux chefs d’État. Le Couple princier inaugurera ensuite l’exposition de la collection privée des torches olympiques du Prince avant de se rendre à une soirée de gala qui aura lieu au Bolchoï. Les Ballets de Monte-Carlo et la Compagnie du Bolchoï se produiront à l’occasion d’un spectacle unique. De nombreuses personnalités russes du monde culturel y assisteront, afin de renforcer la collaboration culturelle entre la Fédération de Russie et la Principauté. Le 5 octobre, S.A.S. Albert II recevra le diplôme de docteur Honoris Causa à la prestigieuse université MGIMO, spécialisée dans le droit international, l’économie et le journalisme, laquelle compte 6000 étudiants. Il interviendra sur le thème des pôles devant des élèves de la section des relations étrangères. Le Prince offrira dans la soirée un dîner, préparé par le chef étoilé monégasque Alain Ducasse, en présence du président de la Douma, Sergueï Narychkine, et du ministre de l’Éducation et de la science, Dmitry Livanov, ainsi que nombreuses personnalités russes issues de la politique, du secteur des affaires, du sport, de la science. Le 6 octobre, le couple princier participera à la cérémonie d’arrivée de la flamme olympique présidée par Vladimir Poutine, et il assistera ensuite au dîner offert par le Comité olympique russe. Le 7 octobre, le Prince participera au relais de la flamme olympique.

S.A.R. Caroline de Hanovre à Montauban

Le 26 septembre, la Princesse se trouvait dans cette ville, chef-lieu du Tarn-et-Garonne, qui abrite au quartier Doumenc le 17e RGP, régiment de génie parachutiste. Elle en est devenue la marraine le 29 juin 2012 à l'occasion de la passation de commandement entre le colonel Poitou et son successeur le lieutenant-colonel Vales. A l'époque, pour le régiment montalbanais, meurtri par ce que l'on connaît sous le nom d'affaire Mehra, la perspective de se placer sous la protection morale de S.A.R. Caroline de Hanovre était un réconfort. Nul n'ignore en effet qu'elle est engagée depuis longtemps et avec succès, dans des causes humanitaires diverses. On se souvient que ce régiment a été endeuillé en mars 2012 quand trois soldats ont été tués. S.A.R. Caroline de Hanovre a assisté à la revue des troupes, plusieurs centaines de parachutistes réunis sur la place d'armes du quartier Doumenc, célébration anticipée de la saint Michel, patron parachutistes, qui est fixée au 29 novembre. La Princesse et le colonel Valès ont fleuri le monument aux "Morts pour la France". Le colonel a aussi procédé à des remises de décorations pour dix de ses hommes, une grande partie d'entre elles, croix de la valeur militaire étoile de bronze, médaille d’or de la défense nationale avec étoile de bronze, médaille d’or de la défense nationale, récompensaient des actes de courage au cours de l’opération Serval au Mali. La Princesse était accompagnée de son fils Pierre Casiraghi et du colonel Fringant, grand chambellan de S.A.S. Albert II.

Le conseiller José Badia à New York

José Badia accompagné de Fatoumata NAFO-TRAORE, Directeur Exécutif du  Roll Back Malaria Partnership. Photo (c) DR
José Badia accompagné de Fatoumata NAFO-TRAORE, Directeur Exécutif du Roll Back Malaria Partnership. Photo (c) DR
Dans le cadre de la participation de S.A.S. Albert II à la 68e Assemblée générale des Nations Unies, le conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures José Badia était à New York du 22 au 26 septembre, accompagné par Élisabeth Lanteri-Minet, directeur des Affaires internationales, et Émilie Larese-Silvestre, secrétaire des Relations extérieures, et appuyé par la Mission permanente de Monaco auprès de l’Organisation des Nations Unies. L’objectif pour la principauté était de convenir, avec l’ensemble des États membres de l’ONU, de l’importance des efforts à fournir en matière de développement, à deux ans de l’échéance des Objectifs du Millénaire pour le Développement, OMD. Monaco a rappelé son rôle actif dans ce domaine, notamment en faveur de l’éducation et de la santé dans les pays les plus vulnérables. Les États avec lesquels le Gouvernement princier entretient des relations de coopération au développement, Sénégal, Madagascar, Burkina Faso entre autres, ont confirmé ces besoins. Monaco a également rappelé l’importance d’agir en faveur d’un développement durable, notamment la préservation des océans, et une attention particulière a été apportée au débat général orienté vers la situation en Syrie, à laquelle la Principauté a déjà versé plusieurs aides humanitaires d’urgence. En marge de l’Assemblée générale, le conseiller s’est entretenu, au cours de trois rencontres bilatérales, avec les ministres des Affaires étrangères du Kazakhstan, de Singapour et de la Principauté d’Andorre. Le dimanche 22 septembre, José Badia a participé à la soirée organisée par le Programme des Nations-Unies pour le Développement, PNUD, et Roll Back Malaria, partenariat mondial de lutte contre le paludisme, soirée au cours de laquelle un nouveau cadre d’action multi-sectoriel a été lancé. La Principauté fait de cette lutte une priorité de sa stratégie de coopération.

Conférence de presse du Gouvernement princier

Mardi matin 24 septembre, durant la conférence de presse du Gouvernement, le ministre d’État, entouré des conseillers de Gouvernement Jean Castellini, pour les Finances et l’Économie, Paul Masseron, pour l’Intérieur, Marie-Pierre Gramaglia, pour l’Équipement, l’environnement et l’urbanisme et Stéphane Valeri, pour les Affaires sociales et la santé, a évoqué plusieurs sujets devant les médias, au nombre desquels les premiers résultats de la campagne de communication à Bruxelles et le point sur les relations entre les actions menées pour renforcer les liens entre Monaco et l’Union Européenne, la Principauté entamera début 2014 des discussions en vue d'accords sur les exportations. mais il n'est pas question aller plus loin. S.E. Michel Roger a bien réaffirmé qu'une adhésion entière signifierait la mort économique pour la Principauté; la rentrée scolaire des 5.872 élèves dans les différents établissements de Principauté; le bilan touristique de la saison estivale 2013 qui s’avère très positif; le budget rectificatif 2013 qui présente une réduction significative du déficit; la publication du rapport d’évaluation de phase 2 du Forum Mondial de l’OCDE; le principe de gratuité des bus pour les personnes et travailleurs handicapés; le bilan positif des organismes sociaux, CAMTI, Caisse d’Assurance Maladie, Accident et Maternité des Travailleurs Indépendants, CARTI, Caisse Autonome de Retraites des Travailleurs Indépendants, CAR, Caisse Autonome des Retraites et CCSS, Caisse de Compensation des Services Sociaux; le point sur les travaux en cours et à venir, tels que rond-point Canton, livraison d’immeubles domaniaux, Yacht Club de Monaco et aménagement de la darse nord.

Publication du rapport d’évaluation de Phase 2

Le 31 juillet dernier, le Forum mondial publiait sur son site Internet, le rapport d’évaluation de phase 2 de Monaco, il souligne à nouveau les progrès accomplis dans son droit interne en matière de respect des standards de l’OCDE et la bonne mise en pratique de l’ensemble de ces dispositions par le Gouvernement monégasque, dans le cadre du réseau d’accords bilatéraux signés. Dès la phase 1 en 2010, l’OCDE avait considéré que la législation en vigueur en Principauté répondait globalement à ses standards et que Monaco pouvait passer le cap de l’évaluation de phase 2. Pour celle-ci, une visite sur place des évaluateurs de l’OCDE a eu lieu fin novembre 2012, ils ont rencontré l’ensemble des services du Gouvernement et des représentants des professionnels concernés afin de vérifier l’efficacité pratique de Monaco en matière de mécanisme d’échange de renseignements. Sur la base des renseignements recueillis à cette occasion et des éléments contenus dans le questionnaire rempli par Monaco, ces évaluateurs ont établi un rapport qui a fait l’objet d’une présentation à Paris en juin dernier. A cette occasion, la délégation monégasque conduite par le conseiller de Gouvernement pour les Finances et l’économie a pu compléter le rapport adopté par le Forum mondial par une annexe faisant part de son acceptation des appréciations faites et du fait que les recommandations qu’il contenait avait déjà été prises en compte. L’adoption de ce rapport d’évaluation de phase 2 constitue pour Monaco une nouvelle reconnaissance, par cet organisme internationalement apprécié pour ses engagements en ce qui concerne la lutte pour la transparence des échanges en matière fiscale, de son implication, qui avait conduit, dès le 23 septembre 2009, le Forum mondial pour la transparence et l'échange de renseignements en matière fiscale, à placer Monaco sur la liste blanche du groupe des États "ayant substantiellement implanté le standard fiscal reconnu international". La prochaine étape consistera en un projet de notation des éléments évalués en phase 1 et 2 lors d’une réunion prévue à la mi-octobre à Paris, il sera entériné lors de la réunion du Global forum à Djakarta en novembre prochain.

Monaco au quotidien

Lancement de la 4G à Monaco

A partir d'aujourd'hui 1er octobre, tous les clients Mobile de Monaco Telecom, particuliers ou entreprises, auront la possibilité d’accéder à la 4G. Ce qui réjouit Martin Péronnet, directeur général de Monaco Telecom, qui déclare "la 4G est une étape majeure dans l’histoire des télécommunications. Cette nouvelle génération nous permet de répondre à l’exigence de performances et de qualité de nos clients". C'est une expérience inédite avec plus de débit, plus de data et sans surcoût. Grâce à elle, il sera possible de vivre l’internet d'une nouvelle manie, re-téléchargements, vidéos en streaming, et presque instantanément. Ceci grâce au renouvellement total des infrastructures du réseau mobile de Monaco Telecom en partenariat avec Huawei. Avec pour résultat, un progrès significatif
des performances pour l’ensemble des clients où qu’ils se trouvent en Principauté, en 3G comme en 4G. Au total, ce sont près de 4 millions d’euros qui ont été investis. En ce qui concerne la couverture, 98% de la Principauté seront accessibles en 4G à l’extérieur, et 40% à l’intérieur des édifices, ces pourcentages devraient rapidement évoluer grâce au déploiement de nouveaux sites et à la mise en place de solutions ciblées. Au 1er octobre, seule la Principauté bénéficiera de la 4G. La continuité de service en dehors de Monaco sera effective dès le début 2014. On se demande sans doute accéder à la 4G, c'est simple comme bonjour. Les clients de Monaco Telecom auront besoin d’un abonnement donnant accès à l’Internet mobile et d’un smartphone compatible 4G. Pour les personnes qui n'en sont pas équipées, Monaco Telecom propose d’ores et déjà une large gamme de mobiles 4G. Il suffit de passer dans l’une des boutiques Monaco Telecom pour faire son choix et la 4G sera alors activée. Pour les personnes déjà équipées, un simple coup fil au service client suffira et le service sera mis en route. Il faut ajouter qu'à l’occasion de ce lancement, la gamme de forfaits Mobile Monaco Telecom évolue. Cela tient en trois points, tous les forfaits donnant accès à l’Internet mobile incluent désormais la 4G ; les tarifs sont inchangés à l’exception du forfait "Europe" qui voit son prix baisser de 20€; la quantité de data disponible pour surfer et télécharger est revue à la hausse, là aussi pour tout le monde. Cette augmentation est aussi valable pour les clients ne souhaitant pas accéder à la 4G.

L'hypertension artérielle en voie de traitement

C'est une première en Principauté et dans la région en matière de traitement de l'hypertension artérielle, et la deuxième après Lyon. Lundi 9 septembre, un patient souffrant d'une hypertension sévère maligne, résistante à plusieurs traitements médicamenteux, a bénéficié d'une intervention d'un tout nouveau genre, au Centre Hospitalier Princesse Grace à Monaco. L'opération, réalisée à six mains par le Pr Nadir Saoudi, chef de service de cardiologie, le Dr Pierre Lavagna, chef de service d'ORL, et le Dr Sok-Sithikun Bun, consiste à implanter un système de stimulateur de la carotide dans la région pré-thoracique, sous la peau, sur le modèle des stimulateurs cardiaques, à la différence que l'électrode est suturée par le chirurgien directement sur la carotide et non positionnée dans le cœur. Le stimulateur envoie des signaux à l'électrode positionnée sur l'artère et permet de réguler ainsi la pression sanguine. L'intervention a été un succès et la technique, développée par une société américaine, semble prometteuse et porteuse d'espoir pour les cas d'hypertensions sévères et rebelles.

Nouveaux horaires pour La Poste

Depuis le lundi 30 septembre, La Poste de Monaco a instauré les nouveaux horaires d’ouverture de ses bureaux. Pour Monte-Carlo, le Palais de La Scala, Monaco Ville, Moulins, Fontvieille, Condamine et l’Herculis, les bureaux seront ouverts en semaine de 8 à 19 h sans interruption. Le samedi, la fermeture a lieu à 13 h au lieu de 12 h. Le bureau du Larvotto sera ouvert de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 15 du lundi au vendredi et de 9h à 12 h le samedi. Pour plus de renseignements, il est possible de consulter www.lapostemonaco.mc.

La résidence A Qietüdine accueille l'OPMC

Cette année encore, les pensionnaires d'A Qietüdine, la résidence pour personnes âgées, vont pouvoir apprécier le talent de l'Orchestre Philharmonique de Monaco qui leur permet de passer quelques moments agréables. Des musiciens de l'orchestre viennent en effet offrir une répétition privilégiée de leur premier concert le mardi 1er octobre à 16 h. Au programme, un quatuor à cordes avec des œuvres de Joseph Haydn et Richard Strauss.

Travaux aux abords du Yacht Club

Dans le cadre des travaux d'aménagement des abords du nouveau bâtiment du Yacht Club, le quai Louis II, qui longe ce bâtiment, sera fermé au public à partir de demain mercredi 2 octobre et ceci pour une durée de 6 mois. Les accès au quai Lucciana et à la digue nord seront réservés aux plaisanciers pour leur permettre d'accéder à leur bateau. Eric Kazarian, chef de division chargé de l’opération précise que "Cette étape marque le début d’une nouvelle phase importante du chantier dans l’optique de la livraison du bâtiment et de son inauguration à l’occasion du cocktail des membres du Yacht Club qui ouvrira la saison estivale 2014". Les véhicules des plaisanciers qui souhaiteraient atteindre le quai Lucciana devront emprunter la rampe mise en service depuis le lundi 30 septembre. Celle-ci offrira un accès routier à partir du tunnel Louis II. Rappelons que les quais Louis II et de l’Hirondelle côté avant-port, seront réalisés avec un revêtement en pierre naturelle, (pierre bleue de Hainault et pierre calcaire de Comblanchien, matériaux utilisés avec l’échantillon réalisé sur la Darse Sud.

Monaco et la mer

Monaco Yacht Show

Ce prestigieux salon de grande plaisance, le Monaco Yacht Show, a accueilli du 25 au 28 septembre les grandes sociétés du yachting de luxe. Une centaine de superyachts et megayachts de 25 à 90 mètres, sont à flot dans le Port Hercule pour cette 23e édition. 500 exposants sont réunis pour cette manifestation et présenter leurs plus belles pièces à un public composé de quelque 33.000 professionnels et visiteurs privés. Pour les amateurs c'était l'occasion rêvée pour découvrir des yachts d’exception, comme le Diamonds Are Forever ou encore le Vertigo, nominé "voilier superyacht de l’année" au World Superyacht Awards 2012.

Au secours des coraux

Dans le cadre d’une étroite collaboration entre l’Institut inter-universitaire des sciences marines d’Eilat, Dr Maoz Fine, The Interuniversity Institute of Marine Sciences, Israël, et du Centre scientifique de Monaco, CSM, trois chercheurs de ce dernier organismes, les Dr Christine Ferrier-Pagès, Renaud Grover et Leila Ezzat, doctorante, ainsi qu’un chercheur de l’Université de Bretagne occidentale, le Dr Jean-François Maguer, se sont rendus à Eilat du 9 au 16 septembre dernier pour une série d’expériences sur les récifs coralliens de le mer Rouge. Ces expériences étaient destinées à mieux comprendre comment les coraux utilisent l’azote dissous dans l’eau de mer. L’azote est en effet un élément essentiel au bon développement des organismes vivants, mais il est présent en quantité très limitée dans les eaux récifales. Les travaux du Centre scientifique de Monaco ont contribué depuis de nombreuses années à montrer que lorsque les coraux sont limités en azote, ils deviennent moins résistants à des stress environnementaux, comme une augmentation de température ou une acidification de l’eau de mer. Les expériences réalisées à Eilat ont eu pour but de vérifier en conditions naturelles si une corrélation pouvait être observée entre les capacités respectives de coraux vivant à différentes profondeurs à absorber l’azote dissous dans l’eau de mer et leur capacité à s’adapter à une augmentation de température. Cette expérience devrait permettre de mieux comprendre les mécanismes d’adaptation des coraux dans une mer soumise à des changements de plus en plus importants. Elle scelle également une collaboration vieille de près de 20 ans entre la station marine d’Eilat et le CSM.
Pour tous renseignements supplémentaires, il est possible de consulter le site web www.centrescientifique.mc ou de contacter le Dr Christine Ferrier-Pagès +377 97 97 44 80.

A l'INDEMER

L'Institut du droit économique de la mer, INDEMER, organise les 17 et 18 octobre prochain au Musée océanographique de Monaco sous le haut patronage de S.A.S. le Prince Albert II, un colloque international intitulé "Droit international de la mer et Droit de l'Union européenne, cohabitation, confrontation, coopération?". L’Union Européenne joue un rôle de plus en plus important en matière maritime. Les règles qu’elle édicte interférent parfois avec le Droit international tel qu’il est fixé par la Convention des Nations Unies sur le Droit de la Mer. Comment éviter les contradictions et assurer une cohabitation harmonieuse? C’est cette question qui sera étudiée pendant ces deux journées. Des personnalités particulièrement compétentes en matière de Droit de la Mer mèneront une réflexion et interviendront dans des domaines aussi variés et parfois aussi sensibles que: la pêche, la sécurité maritime, la lutte contre la piraterie, la protection de l’environnement marin, la conservation et l’exploitation de la biodiversité ou encore le règlement des différents et les juridictions internationales.

A l'IFREMER

Par arrêté du ministre de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie, du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche et du ministre délégué chargé des transports, de la mer et de la pêche, le Pr Denis Allemand, directeur scientifique du Centre scientifique de Monaco, vient d’être nommé membre du Conseil scientifique de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, l'IFREMER, pour une durée de 5 ans. Denis Allemand est également membre du Conseil scientifique et technique de la Fondation Prince Albert II, du Conseil scientifique de l’Institut océanographique Fondation Prince Albert Ier, du Conseil scientifique de l’INEE CNRS, Institut environnement et écologie et de l’EPHE, École pratique des hautes études (et membre du Conseil d’administration de l’Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer. L'IFREMER est un établissement public français à caractère industriel et commercial qui contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et du littoral et au développement durable des activités maritimes. Pour ce faire, il conçoit et met en œuvre des outils d'observation, d'expérimentation et de surveillance, et gère des bases de données océanographiques. Il développe une recherche finalisée afin de répondre à des questions sociétales majeures telles que les effets du changement climatique, la biodiversité marine, la prévention des pollutions, la surveillance des mers et du littoral et la qualité des produits de la mer notamment. Il dispose de 5 centres, dont un en Méditerranée réparti en 4 sites, La Seyne-sur-Mer, Sète, Palavas-les-Flots et Bastia. Le comité scientifique, formé de 16 membres, est consulté par le Président de l’IFREMER afin de donner son avis sur les programmes de recherche et sur les aspects scientifiques des programmes de développement technologique exécutés par l'Institut. Il émet des recommandations sur le développement des équipements lourds d'intérêt général et formule toutes propositions concernant l'orientation des recherches.

Une ténébreuse affaire

La S.B.M. a tenu à effectuer une mise au point relativement à l’article paru le vendredi 27 septembre dernier qui relatait des allégations de Mario Loffredo, "Une procédure est en cours en Italie, au Tribunal de Côme, suite à une plainte déposée par M. Loffredo, de la société Extreme Gaming Pro, qui conteste la non réalisation d’un tournoi de Poker. En novembre 2008, un accord entre cette Société et la S.B.M., pour promouvoir un tournoi de Poker était signé. Conformément à la loi, cet accord avait été soumis à l’approbation du Gouvernement monégasque. Celui-ci ayant refusé son agrément, le partenariat n’a pu être mis en œuvre. La S.B.M tient à souligner son respect envers la justice et sa confiance en ses salariés, dont elle ne doute pas de la probité".
Dans l'article auquel il est fait allusion, Mario Laffredo affirme avoir versé des pots de vin à sept Monégasques dont un cadre de la SBM et plusieurs personnalités. Cet entrepreneur suisse qui se voyait déjà roi du poker en ligne, déclare avoir investi 7 millions d'euros pour monter un "Monte Carlo Poker Tour" dont on n'a jamais vu la couleur. Il ajoute avoir dû verser deux millions d'euros en dessous-de-table à des intermédiaires. Il a donc déposé plainte en Italie pour escroquerie contre sept Monégasques qui, dit-il "se présentaient comme des amis du prince Albert". L'affaire est jugée en octobre et le juge Franco Angiolini du tribunal de Côme en Lombardie, instruit le dossier. Mario Loffredo, patron de "Extreme gaming pro", explique qu'il avait accepté de financer, en 2007 et 2008, le projet d'une société italienne active dans le jeu en ligne, la "Eye star promotion" qui souhaitait développer un "Monte Carlo Poker Tour". Il ajoute qu'il connaissait bien la Principauté au point qu'il a été rapidement mis en contact avec des Monégasques, sept personnes au total, parmi lesquelles un ancien cadre important de la SBM et quelques noms connus localement, dont un ayant été impliqué dans le scandale Hobbs Melville. Selon l'accusation, c'est à ce moment que ces intermédiaires, se présentant comme "des amis du prince Albert", lui auraient réclamé deux millions d'euros de pour aider à la réalisation du projet. Dans un courriel qu'il a adressé aux rédactions, Mario Loffredo explique qu'on avait attiré avec des attentions particulièrement séduisantes. "À Monaco m'attendait une Rolls Royce, un appartement à 16.000 euros la nuit, des dîners, des rencontres exclusives avec des artistes comme Céline Dion ou des participations à diverses manifestations sportives". Mais soudain, alors que, toujours selon Mario Loffredo, les contrats sont bouclés, les plateformes en lignes achevées, le calendrier retenu, rien n'a abouti. Aux abois, il est contraint de liquider son entreprise et affirme n'avoir jamais revu le moindre sou des sommes versées. L'un des prétendus intermédiaires de cette affaire explique "que l'ensemble de ces propos sont mensongers". Pour y voir clair, il faut attendre ce que décidera le tribunal de Côme.

Au fil des ans

27 septembre 2006, S.Exc. Mgr André Dupuy, nonce apostolique représentant le Saint-Siège auprès de la Principauté de Monaco présentait ses lettres de créance à S.A.S. Albert II. Ce dernier était entouré de S. Exc. Mgr Bernard Barsi, archevêque de Monaco, René Novella, secrétaire d’État, Jean-Luc Allavena, directeur de cabinet, S.E. Jean Claude Michel, ambassadeur de la Principauté auprès du Saint Siège; Corinne Laforest de Minotty, directeur général du Département des Relations extérieures, représentant le conseiller de Gouvernement et le chanoine César Penzo, chapelain du Prince.

28 septembre 2001, fin au Grimaldi Forum du 36e Congrès de la CIESM, Commission internationale pour l’exploration scientifique de la mer Méditerranée qui se déroulait en Principauté depuis le 24 septembre. Les représentants des États membres ont élu à l’unanimité le Prince Albert à la présidence de la Commission, un organisme intergouvernemental groupant 23 États membres dont 20 pays côtiers de la Méditerranée, de la Mer Noire et trois pays non riverains. De 1956 à 2001, le prince Rainier avait présidé cette organisme.

29 septembre 1944, fin des fonctions d'Émile Roblot comme ministre d’État, elles avaient commencé le 10 août 1937. Ce même 29 septembre 1944, lui succède Pierre Blanchy qui restera en fonction jusqu'au 13 octobre 1944.


Par (dernière modification le 01/10/2013)



Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :