Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Actus de Monaco


Le couple princier au Jeux Olympiques d’hiver - Monaco international - Adieu à Michel Pastor - Monaco au quotidien - Le hooliganisme en question - Planet Sushi s'installe au Port Hercule - Carte "Travaux+" - Une exposition qui se prolonge - Nouvelles de Thémis - Au fil des ans


Le couple princier au Jeux Olympiques d’hiver

actus_monaco_110214.mp3 actus Monaco 110214.mp3  (384.21 Ko)


LL.AA.SS. le Prince Albert Ii et la Princesse Charlène ont assisté le vendredi 7 février à la cérémonie d'ouverture des XXIIes Jeux olympiques d'hiver, à Sotchi. Le couple princier est allé encourager la délégation monégasque composée de six athlètes concourant en ski alpin et en bobsleigh. Depuis 1920, la Principauté a pris part à 28 éditions des Jeux Olympiques, été et hiver, grâce à 145 représentants monégasques, qui ont défendu les couleurs de Monaco dans 14 disciplines. S.A.S. le Prince Albert II est Président du Comité olympique monégasque et membre du Comité international olympique. Il a lui-même participé à cinq éditions des Jeux olympiques en bobsleigh.



Monaco international

Photo courtoisie (c) DR
Photo courtoisie (c) DR
Pavillon pour MILANO 2015

Jeudi 6 février en soirée, Monaco Inter Expo dévoilait le Pavillon de Monaco à l’exposition universelle MILANO 2015 devant plus de 100 invités et journalistes. Étaient présents José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et la coopération, par ailleurs président délégué de Monaco Inter Expo, S.E. Robert Fillon, ambassadeur de Monaco en Italie et commissaire général du Pavillon Monaco, Julien Cellario, directeur général de Monaco Inter Expo et commissaire général adjoint du Pavillon Monaco ainsi que les partenaires du projet. Avec le Pavillon de Monaco dont le thème est "L’excellence solidaire, nourrir le monde autrement", on souhaite démontrer que la prospérité gagnée au cours des siècles peut être utilisée pour promouvoir la solidarité, la protection de l’environnement et le développement d’une croissance verte. Il sera installé le long du Decumanus, sur une parcelle de 1.010 m2, ses proches voisins seront l’Arabie Saoudite, le Japon, la Russie et la Turquie. C'est l’architecte italien Enrico Pollini qui réalise la construction. Quatre partenaires contribuent à cette réalisation. Le Musée Océanographique de Monaco, la Fondation Albert II, la Direction de la Coopération internationale et les Perles de Monte-Carlo. Il s'agit là de la seule nurserie et centre d’affinage de produits marins dans la région méditerranéenne. La construction sera assurée par la société monégasque ESKO. Le Pavillon bénéficiera d’un aménagement paysager intégrant de la végétation verticale et des récupérateurs d’eau de pluie. La scénographie a été confiée au cabinet allemand Facts and Fiction. La gestion du restaurant sera l’œuvre de l’Hôtel Fairmont Monte-Carlo et le menu sera élaboré par Philippe Joannès, meilleur ouvrier de France et chef exécutif des cuisines de cet hôtel. La Société Marco Polo, spécialisée dans le recyclage de la biomasse et l’assainissement offrira l’entretien des espaces verts et la société ADF Green Vision permettra au Pavillon de bénéficier gracieusement d’éclairages à LED à haut rendement. Lors du démontage, le Pavillon sera relocalisé au profit de la Croix-Rouge du Burkina Faso.

Lutte contre le paludisme


Trois pays soutenus par le Gouvernement princier en matière de lutte contre le paludisme, Madagascar, Namibie et Swaziland, viennent de recevoir un prix décerné par "l’African Leaders Malaria Alliance", ALMA, pour leurs excellents résultats dans la lutte contre cette maladie. C'est le 30 janvier dernier, à l’occasion de l’ouverture officielle du Sommet de l’Union africaine des chefs d’État, que le président du Mozambique a décerné les Prix 2014 de "l’African Leaders Malaria Alliance" à sept pays pour leurs efforts et les résultats enregistrés en matière de lutte contre le paludisme. ALMA est une organisation intergouvernementale, constituée de 44 chefs d’État et gouvernements africains, visant à enrayer le paludisme. ALMA est devenue opérationnelle lors de la 64e Assemblée générale des Nations Unies en Septembre 2009. Les trois pays soutenus par la Coopération monégasque grâce à son partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé, OMS, depuis 2010 pour la pré-élimination du paludisme dans huit pays d’Afrique, Madagascar, Namibie, Swaziland, Botswana, Comores, Zimbabwe, Afrique du Sud et Zanzibar. Il s’agit là d’un programme très ambitieux soutenu par le Gouvernement princier. A ce jour, cinq des huit pays ont déjà enregistré un recul de 50% du nombre de personnes atteintes par la maladie.
Le conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et la coopération, José Badia, se rendra du 25 au 28 février à Harare, au Zimbabwe, pour rencontrer le ministre de la Santé et de la protection de l’enfance, l’équipe de l’OMS qui coordonne ce programme et signer un accord de coopération afin de renouveler le soutien de Monaco jusqu’en 2015.

Adieu à Michel Pastor

Jeudi 6 février à 10h30, tout Monaco disait adieu à l'un de ses plus illustres représentants. 500 personnes au moins se pressaient à l'église Saint-Charles pleine à craquer et abondamment fleurie, pour assister aux obsèques de Michel Pastor. Près de la famille, la veuve entourée de ses enfants, on apercevait Georges Lisimachio, chef de cabinet de S.A.S. Albert II représentant le Prince parti pour Sotchi et Pierre Casiraghi. Le Gouvernement princier était au grand complet. Des personnalités venues de tous les horizons étaient aussi présentes, parmi lesquelles les princes Emmanuel Philibert de Savoie et Serge de Yougoslavie, ou encore Camilla de Bourbon-Siciles, mais aussi celle qui fut la Reine de la nuit, Régine, aussi bien que le chef Alain Ducasse. Avait fait le déplacement Christian Estrosi, maire de Nice et député des Alpes-Maritimes et naturellement des membres de l'AS Monaco, dont Michel Pastor avait été le président entre 2004 et 2008, son capitaine Éric Abidal, son coach Claudio Ranieri et son adjoint Jean Petit ainsi que le gardien de but vétéran Flavio Roma. Sans oublier Jean-Louis Campora qui fut président du club de 1975 à 2003. Le père René Giuliano a rendu hommage au défunt dans son homélie "Michel Pastor avait hérité des dons de bâtisseur. Son attachement à Monaco et à la famille princière était sincère. Il s'était profondément impliqué dans le domaine caritatif…".

Monaco au quotidien

Journée d’essai de véhicules électriques

Dans le cadre de la 15e édition de l’opération Jeun’Elec, 424 élèves des classes de 4e des collèges de la Principauté ont été invités à participer à une journée d’essai de véhicules électriques sur le Quai Albert Ier. Y étaient représentés tous les modes de transport électrique, scooters, vélos à assistance électrique, automobiles et karts. Comme précédemment, les jeunes susceptibles de conduire un 2 roues ont pu participer à un atelier de sécurité routière animé par la Direction de la Sûreté publique. Organisé par le Club des véhicules électriques de Monaco, en étroite collaboration avec la Direction de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports et la Direction de l’Environnement, ce rendez-vous a pour but de sensibiliser les collégiens de 4e aux questions de la pollution liée au transport routier urbain et aux solutions pour la réduire. Les élèves ont également pu participer à un concours visant à créer un "slogo", mi-slogan et mi-logo, sur le thème de la mobilité électrique. Un scooter électrique sera remis le 27 mars prochain au lauréat de ce concours, dans le cadre du Salon Ever. 

Fermeture de BorgWarner

L'usine américaine pourrait fermer ses portes dans 15 mois et certains salariés pourraient éventuellement intégrer les effectifs d'autres sites BorgWarner en Europe, par exemple Tulle en France, ou encore en Italie, en Allemagne, en Pologne. C'est ce qu'a confirmé ces jours-ci le Gouvernement dans un communiqué, faisant cependant savoir son "incompréhension" face à cette décision. Selon le même communiqué, des représentants du Gouvernement ont fait part aux dirigeants de l'usine, de "leur incompréhension et de leurs regrets quant à la décision de fermeture de l'usine" qu'ils ont apprise, après sa notification aux représentants du personnel et à l'Inspection du travail. Le Gouvernement se dit "prêt à étudier des mesures de soutien afin de maintenir tout ou partie de l'activité en Principauté". L'usine produit notamment des systèmes de transmission pour le secteur automobile et emploie quelque 150 salariés en CDI, ainsi qu'une cinquantaine en CDD et des intérimaires, selon l'Union des syndicats de Monaco, USM. Un débrayage et une manifestation du personnel sont prévus mercredi entre 13 et 15h à Fontvieille, où se situe l'usine.
Selon ce que le directeur et administrateur délégué Philippe Willmann avait confié fin janvier dernier au quotidien Monaco Matin, la direction s'attendait à "une baisse de production de 50% en cinq ans" et à une année 2014 déficitaire bien que le site ait réalisé 1,9 million d'euros de bénéfice en 2013, pour un chiffre d'affaires de 64,4 millions d'euros. Présent à Monaco depuis 2006, avec le rachat des lignes de production de l'équipementier américain Eaton, BorgWarner, 7,18 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2012, emploie plus de 19.000 personnes à travers le monde. Philippe Willmann et Didier Durant, administrateur délégué, de la Société Borgwarner ont été reçus, le 3 février, au ministère d’État par le conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé et le conseiller de Gouvernement pour les Finances et l’économie, accompagnés du directeur du Travail, de l’inspecteur principal du Travail et du secrétaire général du Département des Affaires sociale et de la santé.

NU FLOW, les bons tuyaux!


Toujours désireux d’utiliser les technologies les plus innovantes avec le moins d'impact possible sur l’environnement, le Grimaldi Forum Monaco entreprendra dès la mi-février une phase de travaux de contrôle et de rénovation de son réseau Sprinkler, détection incendie. Dans ce bâtiment de 70.000 m2, on a fait appel à NU FLOW. Ce procédé venu d’outre-Atlantique, du leader mondial de l'industrie du revêtement de tuyaux de petits et gros diamètres et s’applique pour la rénovation des canalisations d’eau potable, de chauffage, de climatisation ou destinées aux services d’incendie. Cette technologie est économique, non destructive, respectueuse de l'environnement car elle permet de réhabiliter toutes les canalisations sans démontage ni démolition. En Principauté, elle est mise en œuvre par la société Noaro Frères. Cette entreprise experte en plomberie et génie climatique s’est d’ailleurs spécialisée dans la recherche de fuite et la réhabilitation des réseaux d’eau potable ou d’évacuation. En intervenant pendant une quinzaine de jours au Grimaldi Forum, elle démontrera toute l’efficacité de cette technologie non invasive. La mise en œuvre s’opèrera en deux phases, nettoyage du réseau de canalisations par aéro-sablage puis injection d’une couche de résine Epoxy qui va sécher et durcir et donc protéger les tuyaux.

Formation en alternance

Le 3e Forum de la Formation en alternance se tiendra mercredi 19 février en Principauté. Fort du succès des deux précédentes éditions, il est destiné aux étudiants de 16 à 26 ans, de tous niveaux, et leur permettra de rencontrer les spécialistes régionaux de la formation en alternance et des entreprises du bassin monégasque intéressées par ce système. Le secteur bancaire n'a pas été oublié, les banques présenteront leurs différents métiers et le diplôme européen d’études supérieures de banque, option place bancaire monégasque, avec Bac+3. Il sera possible de déposer sur place sa candidature pour ce diplôme pour la prochaine rentrée.

Le hooliganisme en question

L’AS Monaco FC a accueilli les 4 et 5 février le colloque des correspondants hooliganisme au Stade Louis-II. Pendant deux jours, commissaires européens, représentants du football français, des clubs professionnels français, responsables du gouvernement monégasque, de la sûreté publique et de l’AS Monaco FC ont présenté et échangé à propos des principaux enjeux de ce qui touche la délinquance dans le sport. Un point presse s'est tenu en présence de Pascal Lalle, directeur central de la Sécurité publique, du commissaire Antoine Boutonnet, chef de la division nationale de lutte contre le hooliganisme, de Régis Asso, directeur de la Sûreté publique de Monaco, de Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur, et Filips Dhondt, directeur général opérationnel AS Monaco FC. Ce colloque des correspondants hooliganisme est organisé chaque année par la division nationale de lutte contre le hooliganisme de la direction centrale de la Sécurité publique, et rassemble les correspondants concernés des clubs professionnels du football français, ainsi que des seize chefs de sections d’intervention rapide. Avec pour objectif de faire le point sur l’évolution de la délinquance dans le sport.
Après Le Mans, Lille, Marseille et Reims, c’est donc l’AS Monaco FC qui organise le séminaire, preuve de son implication dans les sujets importants du football français.
Pour Antoie Boutonnet "Les dispositifs mis en place commencent à porter leurs fruits puisqu'il y a moins de faits constatés". La première moitié du championnat a notamment été marquée par des rixes entre supporteurs nancéiens et messins le 24 septembre 2013 ou encore entre supporteurs stéphanois et niçois le 24 novembre.

Carte Travaux+

Depuis le 1er février, les usagers du TER de Menton et Roquebrune-Cap-Martin peuvent utiliser la carte "Travaux+" pendant les travaux qui ont lieu dans le tunnel ferroviaire de Monte-Carlo. On sait que depuis le mois d’octobre dernier, d’importants travaux de consolidation y ont été lancés par Réseau Ferré de France, ceci pour garantir la sécurité des usagers. La première tranche de l’intervention devrait se terminer le 31 mars prochain. Une seconde sera lancée entre octobre 2014 et mars 2015. Cet immense chantier entraîne la circulation des trains sur une voie unique entre Monaco et Menton, donc une fréquence diminuée des dessertes entre Monaco et Menton, et notamment la suppression complète de l’arrêt de Roquebrune-Cap-Martin, la circulation de 13 trains sur 100 en gare de Carnolès et la circulation d’un train sur deux à Menton.
Aussi, durant la durée de ces travaux, les autorités organisatrices des transports, Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur, PACA, Conseil général des Alpes Maritimes, CG06, Communauté d’agglomération de la Riviera Française, CARF, en collaboration avec la Principauté de Monaco), ont-elles décidé de mettre en place une carte "Travaux+". En plus des conventions déjà signées entre la région PACA, le CG06 et la CARF qui permettent aux usagers du TER entre Monaco et Menton d’utiliser la ligne 100 du réseau Lignes d’Azur, renforcée en soirée par 3 allers-retours supplémentaires, et la ligne 18 du réseau ZEST entre Monaco et Menton, les abonnés "Zou!" des gares de Menton, Roquebrune-Cap-Martin et Carnolès, annuels ou mensuels, pourront circuler librement dans les bus de la Compagnie des autobus de Monaco.
Cette carte "Travaux+" permettra aux abonnés TER des gares de Menton, Carnolès et Roquebrune Cap-Martin, d’emprunter sans frais supplémentaires, la ligne 18 du réseau ZEST et la ligne 100 du réseau Lignes d’Azur, entre Monaco et Menton, ainsi que toutes les lignes du réseau de la Compagnie des autobus de Monaco jusqu’à la fin des travaux le 31 mars 2014. Dispositif qui pourrait être poursuivi pour la seconde phase des travaux entre le 1er octobre 2014 et le 31 mars 2015.
Depuis le 1er février, la carte "Travaux+" est distribuée au guichet de la gare de Monaco aux abonnés du TER sur présentation de leur abonnement "Zou!" annuel ou mensuel en cours de validité. Elle est nominative et non-cessible. Lors de leur montée à bord des bus, les usagers recevront une contremarque sur présentation de leur "Travaux+". En cas de contrôle dans les bus, cette carte sera à présenter conjointement avec l'abonnement "Zou!" en cours de validité.

Planet Sushi s'installe au Port Hercule

Amateurs de sushi, maki, sashimi ou yakitori, réjouissez-vous et rendez-vous au 17 boulevard Albert 1er où Planet Sushi Monaco vous a ouvert ses portes le 7 février. La soirée de lancement avait eu lieu la veille. Le restaurant peut accueillir quarante personnes servis par une quinzaine d'employés. Cette enseigne créée en 1998 par le jeune entrepreneur parisien Siben N’Ser, régale depuis lors des connaisseurs et des curieux désireux de retrouver ou découvrir la cuisine de l'empire du soleil levant. Et au fil des ans, les restaurants en franchise se sont ouverts à un rythme soutenu, des dizaines à Paris, une vingtaine dans la province française, des établissements à Casablanca, Ibiza et Miami. Et maintenant à Monaco. Planet Sushi Monaco est parfaitement adapté aux modes de consommation urbains actuels et outre la consommation sur place, il propose la livraison gratuite à domicile ainsi que la vente à emporter.

Une exposition qui se prolonge

L'exposition MONACOPOLIS est prolongée jusqu’au dimanche 23 février à la Villa Sauberet elle est gratuite jusqu’à sa fermeture. Il faut noter également que l’ouvrage de l’exposition, MONACOPOLIS, Architecture, urbanisme et urbanisation à Monaco, réalisations et projets 1858-2012 est disponible depuis le 10 février à la Villa Sauber, puis à la Villa Paloma dès sa réouverture le 20 février, en versions française et anglaise, au prix de 70€. L'ouvrage est une véritable somme sur l’architecture et l’urbanisme à Monaco, au long de ses 660 pages et il se présente surtout comme un cahier de sources iconographiques. Il comporte 850 illustrations en couleur, inédites pour la plupart, qui se présentent selon un découpage géographique par quartiers.

Nouvelles de Thémis

Le 8 juin 2004, un hélicoptère Écureuil AS-350 d'Héli Air Monaco immatriculé 3A-MIK qui, outre le pilote, transportait quatre personnes, deux Britanniques, un Indonésien et un Allemand, s'était abîmé en mer au large de la pointe de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Lors d'une rotation entre l'aéroport de Nice-Côte d'Azur et la Principauté de Monaco. Les conditions météorologiques étaient clémentes à cette heure de la journée. Le ministère public avait requis contre la compagnie monégasque 100.000 € d'amende et 200.000 contre le constructeur français Turbomeca. Pendant le procès, certaines négligences avaient été reprochées aux deux entreprises.
Héli Air Monaco n'avait pas formé le pilote à un amerrissage d'urgence en auto-rotation et Turbomeca n'avait pas procédé à une modification - facultative - du moteur, ce que réfute Me Mauricia Courrégé, l'avocate du fabricant français. Quant à Me Christian Scolari, avocat de la mère, de la compagne et du fils du pilote, il fait lui, ressortir l'irresponsabilité d'Héli Air Monaco qui n'avait pas formé ce professionnel, pourtant ancien pilote de l'armée de terre.

Dix ans après l'accident, le transporteur Héli Air Monaco et le fabricant de turbines Turbomeca ont été reconnus "coupables d’homicides involontaires par personne morale" jeudi dernier, par le tribunal correctionnel de Nice. La compagnie monégasque de transport devra payer 50.000 € d’amende à l’État et le constructeur français 100.000, soit deux fois moins que les sommes requises par le ministère public lors du procès en novembre dernier. Les deux sociétés devront également verser ensemble près de 36.000 € de dommages et intérêts à la Fédération nationale des victimes d’attentats et d’accidents collectifs, Fenvac.
Le tribunal pénal s’est dit incompétent pour allouer des dommages et intérêts à la famille du pilote d’hélicoptère, dans le cadre d’un accident du travail. Une quinzaine d’autres parties civiles ont pour leur part obtenu 19.000 € de remboursements de frais de justice. Elles devront toutefois aller réclamer des dommages et intérêts devant une juridiction civile. Me Vonnicq Le Guillou, avocate d’Héli Air Monaco, s’est déclarée "très déçue" par la décision de justice. Et de poursuivre "Je pense que notre client voudra faire appel".

Au fil des ans

23 janvier 2004, mort à Los Angeles du grand photographe Helmut Newton, né Helmut Neustädter, le 31 octobre 1920, à Berlin. Dans les années 90, il s'était installé à Monaco.

25 janvier 1978, naissance de Charlene Lynette Wittstockà Bulawayo en Rhodésie.

30 janvier 1927, mort à Milan du chef d'orchestre Arturo Vigna qui avait été directeur musical de l'Opéra de Monte-Carlo de 1895 à 1903. Il était né en 1863 à Turin.

4 février 1848, naissance à Toulon du poète, romancier et auteur dramatique Jean Aicard. Pour l'inauguration de l'Opéra de Monte-Carlo le 25 janvier 1879, il avait écrit un Prologue récité par Sarah Bernhardt. Il figurait au milieu d'airs d'opéras et de pages symphoniques. IJean Aicard est mort le 13 mai 1921 à Paris.
4 février 1968, décès de Joseph Simon alors qu'il était président du Conseil National. Il avait été élu le 7 février 1954 et démissionna le 5 septembre 1955. Il fut réélu le 26 janvier 1958 jusqu’à la suspension de la constitution en janvier 1959. Ce médecin, ancien chef du service de médecine du Centre Hospitalier Princesse Grace était devenu conseiller national les 16 juin 1929, 24 octobre 1944, 15 décembre 1946 et 8 janvier 1950. Il était né le 21 mars 1900.

6 février 1980, adhésion de Monaco à l'Organisation de l’Aviation Civile Internationale, O.A.C.I.

7 février 1889, naissance à Pavie de Claudia Muzio. La soprano italienne, surnommée "La Duse de l'opéra", est morte le 24 mai 1936 à Rome. On l'entendit à plusieurs reprises à l'Opéra de Monte-Carlo.
7 février 1907, création à l'Opéra de Monte-Carlo du drame musical en deux actes de Jules Massenet "Thérèse", sur un livret de Jules Claretie. Direction musicale de Léon Jehin. L'oeuvre fut reprise à l'Opéra-Comique de Paris le 19 mai 1911.

8 février 1869, Ordonnance souveraine supprimant la contribution foncière, la contribution personnelle et mobilière ainsi que l'impôt des patentes. Le régime fiscal de la Principauté se caractérise par l'absence d'impôt direct personnel.
8 février 1879, première au Théâtre du Casino de Monte Carlo de l'opérette en un acte de Robert Planquette "Le Chevalier Gaston", sur un livret de Pierre Véron. Sous la irection de Jules Cohen. On y remarquait la mezzo-soprano Célestine Marié de l'Isle qui sous le nom de "Galli-Marié," avaitcréé Carmen, le 3 mars 1875 à l'Opéra-Comique deParis, ainsi que son père le baryton Claude-Marie-Mécène Marié de l'Isle.
8 février 1890, première représentation à l'Opéra de Monte-Carlo de l'opéra-comique en trois actes de Charles Gounod Le Médecin malgré lui, sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré, d'après la pièce éponyme de Molière. Direction de Léon Jehin.
8 février 1983, Gilles Barthe qui était archevêque émérite de Fréjus-Toulon depuis le 4 mai 1962 se retire. Du 24 juin 1953 au 4 mai 1962, il avait été évêque de Monaco
et à ce titre avait marié S.A.S. Rainier III et Grace Kelly le 19 avril 1956.

10 février 1843, naissance à Madrid d'Adela-Juana-Maria dite Adelina Patti. La soprano colorature est morte le 27 septembre 1919 au château de Craig-y-Nos près de Brecon au pays de Galles. Elle se produisit à plusieurs reprises à l'Opéra de Monte-Carlo.
10 février 1858, naissance dans le quartier français de La Nouvelle-Orléans de Marie Alice Heine. En février 1875, elle avait épousé à Paris Armand Chapelle de Jumilhac, 7e duc de Richelieu. Devenue veuve le 28 juin 1880, elle se remaria le 30 octobre 1889 avec le prince Albert Ier de Monaco. Elle est morte le 22 décembre 1925 à Paris.
10 février 1864, décès à Paris de la comtesse Antoinette de Mérode qui était née le 28 septembre 1828 à Bruxelles. Elle se maria le 28 septembre 1846 avec le futur prince Charles III de Monaco, ils furent les parents du prince Albert Ier.
10 février 1894, inauguration, douze ans après sa conception, du chemin de fer à crémaillère reliant La Turbie à Monaco. Le trajet de 2,66 km s'effectue en 20 min.
10 février 2005, décès à Paris de Jean Cayrol, né Raphaël Marie Noël Cayrol le 6 juin 1911 dans la même ville. Ce poète, romancier, essayiste et éditeur français avait reçu le Prix littéraire Pierre de Monaco en 1968.

11 février 1898, naissance à Saint-Brieuc d'Émile Pelletier qui fut ministre d’État de février 1959 à la nuit du 23 au 24 janvier 1962, au moment de la crise franco-monégasque. Il est mort le 15 décembre 1975.

11/02/2014




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :