Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
17/06/2016

Avec l'Euro de foot, les drapeaux français fleurissent à Rethel


Alors que se déroule l'Euro 2016, la ville de Rethel voit certains particuliers et entreprises afficher les couleurs de la France. Tous ne sont pourtant pas fans de football.


En général, les réactions des passants à la vue des drapeaux sont positives. Photo prise par l'auteur
En général, les réactions des passants à la vue des drapeaux sont positives. Photo prise par l'auteur

drapeaux_rethel.mp3 Drapeaux Rethel.mp3  (80 Ko)


On en voit un peu partout depuis quelques jours. Sur les balcons, accrochés aux fenêtres, dans les vitrines de magasins et même sur les panneaux, les drapeaux de la France ont la côte avec le démarrage de l'Euro de football. La compétition, organisée dans notre pays, fait la fierté de certains, à l'image de Jean Claude Garnier. Ce dernier, habitant dans le lotissement "les Serres Fleuries" de Sault-lès-Rethel n'est "pas foot du tout" mais parce qu'il est "fier que l'Euro se passe en France", il a installé un drapeau sur sa pelouse. Une chose qu'il avait déjà faite au moment de la coupe du monde de 1998 mais aussi en 2015, à la suite des attentats de Charlie Hebdo.
A Rethel, Claudine Boizet n'est pas non plus une grande amatrice de football mais elle regarde tous les sports dès lors qu'il s'agit de la France. Pas peu fière du drapeau et du panneau "Allez les Bleus" accrochés à son balcon, elle explique que les enfants chantent souvent le slogan quand ils passent devant chez elle. Michel Triclin, se revendique lui "fana de foot" et il a pris l'habitude depuis plusieurs années d'afficher les couleurs de la France sur ses balcons lors de chaque grande compétition de football, et ce au moins depuis 1998.

Certaines entreprises ont elles aussi mis le drapeau français à l'honneur comme Gedimat, à l'entrée de Sault-lès-Rethel. C'est le responsable d'agence, Frederic Dicham, qui a pris l'initiative mais certains salariés avaient aussi paré les voitures de l'entreprise du drapeau tricolore. A la bijouterie Forest de Rethel, la vitrine aux couleurs de la France a une double vocation "profiter de l'Euro et de la fête des pères (qui aura lieu le 19 juin)", comme l'explique Audrey Isorez, la vendeuse.
Enfin, certains bars rethélois se sont aussi mis à l'heure de l'Euro. C'est le cas du Le Longchamp qui affiche pour la première fois le drapeau français et retransmettra la plupart des matchs de la compétition. Au bar Le sporting, le gérant, Raynald Kermann a l'habitude d'accrocher des drapeaux à sa devanture puisqu'il le fait pour toutes les grandes compétitions depuis 2006. Néanmoins, il regrette que les habitants du coin ne se déplacent pas plus, "les gens d'ici regardent chez eux, ce n'est pas dans la culture de venir regarder dans des bars". Il compare notamment avec les Belges qui "savent s'amuser" et qui étaient venus nombreux pour regarder les matchs dans son bar pendant la coupe du monde 2014. S'il retransmet les matchs, c'est plus par passion que par intérêt commercial d'autant que pour être autorisé à diffuser l'Euro, il a dû payer 90 euros à la SACEM (la Société des gestion des droits d'auteur).
Gageons qu'un grand parcours des Bleus incitera les Rethélois à se rassembler pour voir les matchs mais aussi peut être à davantage afficher leurs couleurs.




Par (dernière modification le 16/06/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 14




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :