Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
30/04/2016

Bangladesh: L'EI assassine un professeur d’université


Un professeur d’université a été tué à la machette, le 23 mars 2016, dans la ville de Rajshahi, dans le nord-ouest du Bangladesh. Le groupe État islamique (EI) a revendiqué l'assassinat. Ce meurtre s'ajoute à la longue liste de crimes commis contre plusieurs militants laïques par des islamistes au Bangladesh.


Faculté des arts de l'université de Rajshahi où enseignait Rezaul Karim Siddique. Photo © Shmitra.
Faculté des arts de l'université de Rajshahi où enseignait Rezaul Karim Siddique. Photo © Shmitra.

meurtre_professeur_bangladesh_1.mp3 Meurtre professeur Bangladesh.mp3  (936.98 Ko)


Professeur d’anglais de 58 ans, Rezaul Karim Siddique a été attaqué par derrière à la machette en se rendant à l’arrêt de bus depuis son domicile à Rajshahi, où il enseignait à l’université publique. L’organisation État Islamique affirme avoir agi en raison "des appels du professeur en faveur de l’athéisme".

Outre son enseignement à l’université, le professeur menait de nombreuses activités culturelles: selon ses proches, il écrivait des poèmes et des nouvelles, s'intéressait à la musique, éditait une revue littéraire, mais il n'écrivait ni ne parlait en public contre la religion.

Mi-avril 2016, les autorités bangladaises avaient annoncé l’arrestation de deux membres d’un groupe islamiste armé interdit et soupçonné d’être impliqué dans l’assassinat, quelques jours plus tôt, d’un militant laïque. Nazimuddin Samad, un étudiant en droit défenseur de la laïcité, avait été abattu près de son université à Dacca par des inconnus armés de machettes. En 2015, quatre blogueurs défenseurs de la laïcité et un éditeur avaient été assassinés par des islamistes.

Les militants laïques accusent les islamistes d’avoir une liste noire des personnes à abattre et demandent au gouvernement de cet État laïque de mieux protéger la liberté d’expression.


Un professeur d'université bangladais assassiné par l'EI



Par (dernière modification le 30/04/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :