Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
24/08/2017

Brigitte Macron et l'épineuse question du statut de première dame


L'épouse du président français est sortie pour la première fois de son silence après la récente polémique concernant son statut et rôle en tant que première dame. Dans une interview publiée le 17 août 2017 dans "Elle" magazine, elle tente de clarifier cette position, toujours sujette aux non-dits depuis le début de la Ve République.


Le couple présidentiel français au départ du couple présidentiel américain. Photo (c) Dominique Pineiro
Le couple présidentiel français au départ du couple présidentiel américain. Photo (c) Dominique Pineiro

premiere_dame.mp3 Première dame.mp3  (149.39 Ko)


"Comme celles avant moi, je vais endosser mon rôle public, mais le peuple français connaîtra les ressources mis à ma disposition". Cette sortie publique arrive à point nommé dans l’actuel grand plan de réforme du gouvernement sur la moralisation de la classe politique qui interdit notamment l’emploi de collaborateurs familiaux pour les parlementaires.

La pétition contre l’officialisation du statut de première dame, qui a finalement obtenu un vif succès avec 315.000 signatures et déclenché de nombreux débats médiatiques, avait forcé le gouvernement à revenir sur cette décision et instaurer une "charte de transparence" pour clarifier tous les fonds et le personnel alloué aux activités de madame Macron. Pendant la campagne, le candidat d’En Marche avait pourtant annoncé vouloir créer un statut officiel afin de mettre fin "à une forme d’hypocrisie".

Dans son interview cette dernière semble très satisfaite de cette nouvelle, "nous indiquerons mes rendez-vous et mes engagements sur le site présidentiel afin que les Français sachent exactement ce que je fais", en précisant "il est important que ce soit clair". Elle a ajouté ne pas tellement se sentir à l’aise avec le titre de première dame, "Je ne me sens pas comme une première dame. C’est la traduction d’une expression américaine, une périphrase dans laquelle rien ne me plaît. Je ne suis ni la première, ni la dernière, ni dame. Je suis Brigitte Macron!".


Un statut depuis toujours en suspens

Aux États-Unis, le statut de First Lady est institutionnalisé, même s’il n’est pas inscrit dans la Constitution. Dans la loi du 2 novembre 1978, l’épouse du président américain a droit à une équipe de douze personnes et un chef de cabinet. La première dame s’engage très souvent dans le domaine caritatif, et peut parfois, comme Hillary Clinton ou Michelle Obama, avoir une véritable influence politique.

En France aucun texte n’a jamais défini le cadre des actions de l’épouse du chef d’État, et le statut de première dame n’a techniquement jamais existé, même si dans les faits cette position a toujours représenté un coût pour l’État. Les dépenses en 2013 pour Valérie Trierweiler avait par exemple représenté 400.000€. Bernadette Chirac détient elle le record avec un budget annuel de 960.000€ par an, selon une enquête de VSD en 2013. Brigitte Macron ne sera pas rémunérée mais dispose de trois collaborateurs, dont deux conseillers présidentiels, Olivier Costa, directeur de cabinet et de la communication, Tristan Bromet, chef de cabinet, et d'une secrétaire. Le dispositif est moins nombreux que celui dont disposait Valérie Trieweiler avec cinq collaborateurs, Carla Bruni (huit) et Bernadette Chirac (une vingtaine). 

Brigitte Macron - qui avait été précédemment attaquée sur sa différence d’âge avec le président - évoque tous ces événements non sans un certain humour, "Avec Emmanuel, je me suis tellement habituée à vivre des choses extraordinaires que je me demande toujours quelle sera la prochaine aventure. Et cela dure depuis 20 ans". "Quand je lis des choses sur notre couple, j'ai toujours l'impression de lire l'histoire de quelqu'un d'autre. Pourtant, notre histoire est si simple" poursuit-elle. "Le seul défaut d’Emmanuel est d’être plus jeune que moi!.

Brigitte Macron entend bien "assumer son rôle public" avec comme priorités l’éducation et le handicap. Cette "charte de transparence" fait donc un peu plus de lumière sur cette épineuse question depuis toujours sans réponse du lien entre les activités de la Première dame et l’argent du contribuable, mais sans pour autant trancher définitivement.




Par (dernière modification le 22/08/2017)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Keep calm and think - 15/08/2017

L’instant Guetta - 14/07/2017

1 2 3 4 5 » ... 61





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :