Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
04/04/2010

CE MOIS DE MARS-LA EN HONGRIE


Le mois d'avril vient de commencer, ce qui ne doit pas nous empêcher de revenir sur quelques dates du mois de mars dont l'anniversaire a été célébré ou aurait pu l'être...


Comtesse Sophie Chotek, d'après une carte postale des années 1900
Comtesse Sophie Chotek, d'après une carte postale des années 1900
1er mars 1868, naissance à Stuttgart de Sophie Chotek de Chotkowa et Wognin, faite plus tard duchesse d'Hohenberg par François-Joseph. Issue d'une vieille famille de la noblesse tchèque, elle était dame d'honneur de l'archiduchesse Isabelle, lorsqu'elle rencontra l'archiduc François-Ferdinand qui l'épousa malgré les affronts que leur attira ce mariage morganatique. Elle périt avec lui le 28 juin 1914 à Sarajevo, lors d'un voyage du couple en Bosnie-Herzégovine. Ils laissaient trois enfants, une fille de treize ans Sophie et deux garçons, Maximilien et Ernst âgés respectivement de 12 et 10 ans. Ils furent recueillis par leur grand-mère paternelle par alliance, l'archiduchesse Marie-Thérèse de Bragance, fille de Michel Ier de Portugal.

2 mars 1817, naissance de János Arany, écrivain, journaliste mort le 22 octobre 1882. Il a laissé des dizaines de ballades traduites dans plus de cinquante langues.

3 mars 1976, mort à Los Angeles d'Alfred ou Aladár Szendrei, chef d'orchestre et compositeur, né le 29 février 1884 à Budapest. Après des études à l'Académie Franz Liszt, il devient maître de chapelle à Cologne, Philadelphie, Chicago et servit dans l'armée austro-hongroise durant la Première Guerre. Par la suite, il fut directeur musical des orchestres de plusieurs radios. Au début de la Seconde Guerre, il émigra aux États-Unis où il enseigna dans une université hébraïque.

6 mars 1967, mort à Budapest de Zoltán Kodály, né le 16 décembre 1882 à Kecskemét, l'illustre compositeur fut aussi un ethnomusicologue et un pédagogue reconnu partout.

9 mars1892, naissance à Ada, aujourd'hui en Voïvodine de Mátyás Rosenfeld devenu plus tard Mátyás Rákosi, il mourut le 5 février 1971 à Gorky. Il servit d'abord dans l"armée austro-hongroise, fut fait prisonnier sur le front de l'est, participa au gouvernement de Béla Kun et repartit en Union soviétique. Il revint en Hongrie en 1924, fut emprisonné et retourna encore dans la patrie du socialisme. Fut un des chefs du Komintern, s'installa à Debrecen en janvier 1945 pour organiser le parti communiste dont il deviendra le secrétaire général. Ce meilleur disciple de Staline, comme il aimait à se qualifier, fit régner la terreur en Hongrie. Il occupa différents postes jusqu'à son retrait de la vie publique en 1956, il termina sa vie en Kirghizie. Ses restes sont revenus discrètement en Hongrie et reposent au cimetière Farkas de Budapest.

Ármin Vámbéry peint par Mihály Kovács en 1861.
Ármin Vámbéry peint par Mihály Kovács en 1861.
12 mars 1985, mort d'Eugène Ormandy, chef d'orchestre et violoniste américain d'origine hongroise. Né Jenö Blau le 18 novembre 1899 à Budapest, il émigra aux États-Unis en 1921. Il fut d'abord chef d'orchestre principal de l'Orchestre symphonique de Minneapolis, puis à la tête de l'orchestre de Philadelphie pendant plus de 40 ans.
12 mars 1999 : admission de la Pologne, de la Hongrie et de la République tchèque dans l'OTAN.

14 mars 1864, naissance à Lemberg en Galicie, aujourd'hui Lviv en Ukraine, d'Alfred Redl, officier impliqué dans une grave affaire d'espionnage, qu'Egon Erwin Kisch, grand reporter à Prague, avait révélée très tôt. Redl fut contraint au suicide et mourut le 25 mai 1913. D'une grande intelligence, il parvint malgré ses origines très modestes aux plus hautes responsabilités militaires. Son histoire serait sans doute malgré tout oubliée si le réalisateur hongrois István Szabó n'en avait tiré un film extraordinaire, "Colonel Redl", Prix du jury à Cannes en 1985, avec l'excellent acteur autrichien Klaus Maria Brandauer. Il s'était inspiré de la pièce "Un bon patriote" de John Osborne parue en 1965.

15 mars 1848, la révolution éclate à Pest fomentée par de jeunes intellectuels réunis au café Pilvax. Petöfi et ses amis organisent une manifestation qui porte aux autorités un programme de douze revendications, ils demandent entre autres la liberté de la presse, la suppression des redevances seigneuriales, la libération des prisonniers politiques ainsi que des réformes judiciaires.

16 mars 1963, mort à Vienne d'Élisabeth Marie Henriette Stéphanie Gisèle, archiduchesse d'Autriche et princesse de Windischgrätz. Née le 2 septembre 1883 à Laxenbourg, elle était la fille de l'archiduc héritier Rodolphe et de Stéphanie de Belgique. Après la chute de l'Empire, elle fut connue en Autriche sous le nom d'Archiduchesse rouge. Une biographie qui lui a été consacrée par Friedrich Weissensteiner est parue en français chez Payot ces derniers mois.

17 mars 1893, mort à Budapest de Tivadar Puskás. Né le 17 septembre 1844 à Pest, il inventa le journal téléphoné. Après des études d'ingénieur à l'université de Budapest, il émigra à Londres puis aux États-Unis où il collabora avec Thomas Edison. A son retour en Hongrie, avec son frère Ferenc, il avait mis en service en 1881 à Budapest le quatrième central téléphonique au monde. Il diffusa le 15 février 1893, le telefonhírmondó, “le journal parlant”, destiné aux abonnés et qu'il avait breveté en 1892.

19 mars 1832, naissance d'Hermann Wamberger devenu Ármin Vámbéry, à Dunaszerdahely, actuellement Dunajská Streda en Slovaquie. Né dans une famille juive très pauvre, il se fait très vite remarquer par des dons exceptionnels. Dès l'âge de 16 ans, il parle couramment hongrois, latin, français et allemand, il y ajoute l'anglais, des langues scandinaves et slaves. Il découvre la langue et la littérature turques et entreprend des voyages en Turquie et en Asie centrale. Il fut membre de l'Académie hongroise des sciences et enseigna à l'Université de Budapest, ville où il décéda le 15 septembre 1913.

Stéphanie de Belgique
Stéphanie de Belgique
19 mars 1871, naissance à Vienne de Marie Alexandrine von Vetsera qui mourra le 30 janvier 1889 en compagnie de son amant Rodolphe de Habsbourg au pavillon de chasse de Meyerling. Elle était la fille du baron Albin Vetsera, ancien diplomate attaché à l'ambassade autrichienne près la cour ottomane et administrateur des biens du sultan.

20 mars 1894, mort à Turin de Lajos Kossuth, avocat et homme politique qui joua un grand rôle dans la Révolution de 1848 puis dut s'exiler. ll était né le 19 septembre 1802 à Monok au nord-est de la Hongrie dans une famille protestante.

21 mars 1919, un nouveau gouvernement, formé du Parti communiste hongrois et du Parti social-démocrate hongrois qui ont fusionné la veille, devient sous la direction de Béla Kun, la République des Conseils qui succède à la République démocratique hongroise.

22 mars 1909, mort de Gyula Erkel, fis de Ferenc le fondateur de l'opéra national. Né le 4 juillet 1842, des sept fils du compositeur de Bank Ban, quatre furent musiciens.
22 mars 1900, remariage de Stéphanie de Saxe-Cobourg et Gotha, princesse de Belgique, dans la chapelle du château de Miramar tout près de Trieste. Née le 21 mai 1864 au château de Laeken, cette fille de Léopold II avait épousé en premières noces l'archiduc Rodolphe dont on connaît le destin tragique. En 1900, elle se remaria avec le comte Elemér Lónyay de Nagy-Lónya et Vásáros-Namény. Ils vécurent heureux au château d'Oroszvar-Rusovce, aujourd'hui en Slovaquie. Ils durent le quitter lors de l'avance soviétique et se réfugièrent à l'abbaye de Pannonhalma où elle mourut le 23 août 1945 et lui le 20 juillet 1946. En 1937, Stéphanie avait publié ses mémoires, intitulés "Je devais être impératrice".
22 mars 1951, mort à Salzbourg du comte László Ede Almásy de Zsadány et Törökszentmiklós, aristocrate et aventurier, pionnier de l'aviation, pilote automobile, chasseur et explorateur. Il naquit le 22 août 1895 à Borostyánkő, actuellement Bernstein au Burgenland, participa à deux tentatives de restauration de Charles IV en Hongrie et fut représentant du constructeur automobile autrichien Steyr. Il s'éprend de l'Afrique lors d'une expédition automobile en Égypte, ensuite partira à la recherche de la mythique oasis de Zerzura puis participera à plusieurs expéditions archéologiques au Sahara. Le roi Farouk lui confiera la direction technique d'un Institut de recherche sur le désert. En 1934, paraît à Budapest "Az ismeretlen Szahara", Sahara inconnu. En 1996, "Le patient anglais", film du réalisateur britannique Anthony Minghella à partir de "L'homme flambé" de Michael Ondaatje, s'inspire de sa vie.
22 mars 1963, mort à Budapest de la basse Mihály Székely. Né à Jászberény le 8 mai 1901, ce fut entre autres un grand interprète mozartien, principalement sur la scène de l'Opéra de Budapest où il se produisit pendant quarante ans à partir de 1920. Il mena à côté une carrière internationale.

Peter Lorre photographié en 1946 par Yousuf Karsh
Peter Lorre photographié en 1946 par Yousuf Karsh
23 mars 1893, naissance à Budapest de Franz von Vecsey, mort à Rome le 5 avril 1935. Ce fut un des plus éminents violonistes des années 10 et 20. Il avait étudié avec Jenö Hubay à Budapest et plus tard avec Joseph Joachim à Berlin.
23 mars 1964, décès à Los Angeles de László Löwenstein, connu sous le nom de Peter Lorre. Né le 26 juin 1904, à Rózsahegy, actuellement Ružomberok en Slovaquie, il acquiert la célébrité par son extraordinaire interprétation de "M le maudit" de Fritz Lang en 1931. Il doit quitter l'Allemagne et se réfugie en Angleterre où il tourne dans L'homme qui en savait trop d'Alfred Hitchcock en 1934, il fait ensuite carrière aux États-Unis où on le retrouve dans le Faucon maltais, Casablanca ou Arsenic et vieilles dentelles. Il s'essaye aussi à la réalisation.

24 mars 1874, naissance à Budapest d'Ehrich Weiss qui fit aux États-Unis une grande carrière de prestidigitateur sous le nom de Harry Houdini, il s'était inspiré pour ce nom de celui du célèbre illusionniste français Jean-Eugène Robert-Houdin. Il mourut le 31 octobre 1926 à Detroit.

25 mars 1881, naissance de Béla Bartók à Nagyszentmiklós, aujourd'hui Sânnicolau Mare en Roumanie. Mort à New York le 26 septembre 1945. Cet éminent compositeur, un des créateurs de l'ethnomusicologie, a laissé une œuvre considérable de musique pour piano, musique de chambre, un opéra Le château de Barbe-bleue et deux ballets Le mandarin merveilleux et Le prince de bois.
Écoutez un extrait ci-dessous en podcast audio de la "Danse paysanne" de sa composition, qu'il interprète lui-même.

29 mars 1947, naissance à Balassagyarmat du danseur et chorégraphe Iván Markó. Il a dansé au sein du Ballet du XXe siècle de Maurice Béjart de 1972 à 1979. Cette année-là, il participe à la création de la compagnie du Ballet de Győr, par des membres du ballet hongrois. Directeur artistique de cette troupe en 1996, il crée aussi le Magyar Fesztivál Ballet.

30 mars 1931, naissance à Kunágota de Sándor Szokolay , compositeur et professeur à l'Académie Franz Liszt où il avait lui-même étudié sous la direction de Ferenc Tarkas. Depuis 1994, il s'est retiré à Sopron où il continue à composer. On lui doit notamment Noces de sang d'après Lorca en 1964, Hamlet en 1968 et Szávitri en 1998.

bela_bartok_joue_la_danse_paysanne_extrait.mp3 Bela_Bartok_joue_la_Danse_paysanne_extrait.mp3  (457.58 Ko)




Par (dernière modification le 04/04/2010)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :