Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Mercredi 20 Août 2014
6:50
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

CINQ TABLEAUX DANS LA TOURMENTE

12/02/2011
Lu par 1694 visiteurs web

On apprenait ces jours-ci de la bouche de son avocat E. Randol Schoenberg, petit-fils du compositeur Arnold Schoenberg, et spécialisé dans les affaires de biens spoliés, le décès de Maria Altmann à près de 95 ans. Née à Vienne le 18 février 1916, elle s'est éteinte le 7 février à son domicile de Cheviot Hills, un quartier résidentiel de l'ouest de Los Angeles.


Maria Altmann était cette Autrichienne qui après un long procès, avait obtenu en 2006 la restitution par l'Autriche de cinq tableaux de Gustav Klimt que les nazis avaient volés à son oncle Ferdinand Bloch-Bauer, banquier et industriel viennois mais aussi collectionneur. Parmi eux figurait le célèbre portrait orné d'or et d'argent, d'Adèle Bloch-Bauer, épouse de Ferdinand, peint en 1907. On pouvait jusqu'au début février 2006 le voir au musée du Belvédère, Österreichische Galerie Belvedere, à Vienne. Quelques jours plus tard, les toiles quittaient le Belvédère et étaint expédiés au Los Angeles County Museum of Art.
Ferdinand Bloch-Bauer avait légué ses biens à ses trois neveux, dont Maria Altmann, mais lorsque cette dernière voulut récupérer les tableaux, il lui fut répondu qu'ils appartenaient au musée du Belvédère. Adèle Bloch-Bauer les lui aurait légués par testament en 1923. En 1998, une enquête prouvait que ce testament n'était pas conforme et on déclarait que les cinq tableaux auraient dû revenir à son mari, mort en 1945. On voit donc que l'affaire était fort cmpliquée. Il y a douze ans, Maria Altmann décida de se battre pour récupérer ces tableaux du maître de la Sécession autrichienne, deux portraits de sa tante, celui de 1907 et un de 1912 et trois paysages, Forêt de hêtres 1903, Pommier I 1911 et Maisons à Unterach au bord du lac Attersee 1916. Au terme de sept années de combats judiciaires orchestrés par la Cour suprême des Etats-Unis, Maria Altmann eut gain de cause. Par la suite, elle a mis aux enchères le portrait d'Adèle Bloch-Bauer I qui fut acquis pour 135 millions de dollars par Ronald S. Lauder, fils d'Estée Lauder, la créatrice du vaste empire de cosmétiques. On peut le voir à la Neue Galerie que cet héritier milliardaire a fondée en novembre 2001 sur la 5e avenue et qu'il a consacrée à la peinture allemande et autrichienne.


Par — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1694 fois — Contenu mis à jour le 12/02/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 104












Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents