Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Mardi 2 Septembre 2014
20:51
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

Fabrice Tagne Taning

Cameroun : Une école de formation pour les artisans bijoutiers

07/05/2011
Lu par 1982 visiteurs web

Le directeur général de l’Agence Nationale de l’Artisanat Youssoufa MAHAMAT s'en rendu fin avril dans les ateliers d'artisans du quartier Briqueterie à Yaoundé. Là bas on parle déjà de la création d’une école de formation.


Illustration de l'auteur
Illustration de l'auteur
L’artisan dans son atelier est comme un poisson dans l’eau. Mais ce n’est pas toujours facile nous avoue la plupart d’entre eux. Eux, il s’agit des artisans bijoutier du Cameroun, bien différent des bijoutiers. Car à la lumière des explications reçues ici et là, un bijoutier lui, peut acheter des bijoux dans n’importe quelles parties du monde pour venir les revendre au Cameroun, mais les artisans bijoutiers par contre, fabriquent leurs bijoux eux même avant de les vendre. C’est ça qui fait la différence entre un artisan bijoutier et un bijoutier en général.
Sur la place de Yaoundé seulement, on compte plus ou moins 250 artisans bijoutiers repartis dans environ 80 ateliers. Récemment élu a la tête de ces artisans bijoutiers, Salif AMADOU veux donner une autre image à ce métier. "Le plus grand partenaire et même incontournable c’est le ministère de l’Artisanat et des petites et moyennes entreprises" précise-t-il à travers des subventions octroyé par le gouvernement à ces derniers. "C’est la première fois que je viens sur le terrain voir les artisans bijoutier et j’ai pris conscience de la disparité de niveau entre les différents acteurs du métiers afin d’envisager en collaboration avec l’association, la création d'une école de formation pour arriver à uniformiser les niveaux. Le Cameroun deviendra ainsi un pôle majeur au niveau de la bijouterie en Afrique", souligne le Président de l’association des artisans bijoutiers.
Ecole de formation pour les artisans bijoutiers du Cameroun, voilà donc une parole digne d’un Salif AMADOU récemment élu. Un pari, il ne faut pas le cacher, qui s’il réussit donnera des ailes aux artisans bijoutiers concurrents des bijoutiers qui eux se ravitaillent hors du Cameroun.

artisansbijoutierscameroun.mp3 artisansbijoutierscameroun.mp3  (233.48 Ko)



Par Fabrice Tagne Taning — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1982 fois — Contenu mis à jour le 07/05/2011




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 36











Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents