Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
29/06/2014

Cap ô pas Cap: Une traversée extrême pour la planète


Quatre championnes se sont lancées à l'assaut des vagues, uniquement à force de leurs bras, pour relier Lucciana à Monaco. Ce trajet de plus de 150 milles, d'environ trois jours de navigation sert de test pour leur grand projet de traversée du Cap Horn, dans le but de préserver les ressources d'eau potable de la Terre.


Stéphanie Geyer-Barneix - championne du monde de sauvetage côtier et championne du monde (Molokaï) de paddle-board -, après avoir combattu un cancer du sein, a décidé de réaliser tous ses rêves. Le premier a été le "Cap Odyssée" en 2009: la traversée de l'Atlantique.
Alexandra Lux, championne du monde de sauvetage côtier en 2010, participait aussi en tant que rameuse au Cap Odyssée 2009.
Justine Dupont, 3e au Championnat du monde de Surf en 2013 est la première femme à avoir surfé Belharra (vague de 17 mètres).
L'Espagnole Itziar Abascal a obtenu le titre de championne d’Europe de sauvetage côtier en 2011.

Ces quatre championnes de sauvetage côtier et de surf viennent de lancer "Cap ô pas Cap"*, un projet global qui fait "converger approche sportive, missions pédagogiques et démarches scientifiques autour d’une seule et unique finalité: protéger durablement les ressources en eau de notre planète bleue."

Elles sont parties mardi matin de Lucciana Corse à 10h55 GMT pour cette première traversée test, pour arriver en Principauté de Monaco vendredi dans la matinée. Les quatre rameuses se sont relayées de jour comme de nuit pour parcourir les 150 milles qui séparent les deux côtes sans aucune autre propulsion que leurs bras. Une seule rameuse se trouvera sur la planche, Hormis le passage de la ligne d’arrivée pour lequel les quatre athlètes étaient ensemble sur la planche, une seule jeune femme ramait durant tout le trajet.

Arrivées à l'heure prévue - malgré les conditions de météo plutôt difficiles - au nouveau Yacht Club de Monaco, Stéphanie, Alex, Justine et Itzi ont parlé de leur aventure, avec le sourire!


* L'événement est soutenu par la Fondation Princesse Charlène de Monaco. Le programme pédagogique commun est destiné aux enfants afin de les sensibiliser aux dangers de l'eau, avec pour objectif de sauver des vies.

projet_cap_o_cap.mp3 Projet Cap o Cap.mp3  (752.77 Ko)


cap_o_cap.mp3 Objectif Cap Horn.mp3  (1.03 Mo)

jm_veran_fondation_princesse_charlene.mp3 JM Veran Fondation Princesse Charlene.mp3  (229.1 Ko)


Le projet Cap ô Cap


La traversée test Corse-Monaco



Par (dernière modification le 29/06/2014)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Vies de chiens - 17/09/2016

Bretagne est morte - 19/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Présidentielle 2017: La place du sport dans le programme des candidats

Le sport étant un sujet d’intérêt général, les candidats à la présidence de la République française se doivent de participer à la...



Le Podcast Journal sur :