Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
03/02/2012

Chanson à la Une - Définitivement, par Grand Corps Malade


C'est à partir de 2003 que Fabien Marsaud devient Grand Corps Malade, auteur-slameur français. La reconnaissance du grand public il la trouve avec son album intitulé "Midi 20". Même les critiques l'encensent, le comparant à Jacques Prévert ou encore à Marcel Carné, pour la poésie de ses textes et leur dimension populaire. En 2007 aux Victoires de la Musique, il rafle deux victoires: "album révélation" et "artiste révélation scène". En 2010 il sort un single, avec ce très beau texte à écouter entre les oreilles: "Définitivement", suivi d'un CD "3ème temps" - Grand Corps Malade s'impose dans son art. En tournée depuis le début de l'année, il sera entre autres, pour deux soirs sur la scène de l'Olympia à Paris (France) les 16 et 17 mars. Extrait d'un titre de 2008 définissant bien son écriture: "J’ai entendu des voix qui touchent comme des chorales dans mon moral. Depuis j’ai de l’encre plein la bouche, depuis j’écris à l’oral." Poète, Grand Corps Malade... Certifié!

Voici la série quotidienne musicale du Podcast Journal: Chanson à la Une*, avec chaque fois une anecdote, les paroles d'une chanson et la vidéo de l'interprétation.


Définitivement. Paroles: Grand Corps Malade. Musique: Dorothée Daniel. Interprète: Grand Corps Malade. (2010)

T’es pas encore arrivé,
Avec ta mère on s’impatiente
Elle, elle commence à fatiguer
Puis il faut voir l’état d’son ventre
Parait que tu te caches là d’sous
On communique à notre façon
Quand j’te parle tu donnes des coups
J’ai tes mouvements, tu as mes sons.

Ben ouais ça nous pendait au nez
Faire un enfant c’était d’notre âge
Et puis à force de trop s’aimer
On laisse une trace de notre partage
T’es pas encore là mais déjà je vois beaucoup de choses différemment
Tu vas bousculer ma vie, définitivement.

J’sais pas encore la tête que t’as
Mais déjà j’te trouve beau gosse
J’voudrais t’avoir au creux d’mon bras
Et caresser tes premières bosses
J’aimerai t’acheter tes premiers jeans
Et ta première paire de basket
J’ai même envie de changer tes couches
Enfin ça, ça changera p’t'être…

J’peux pas encore tout t’raconter
Là quand j’te parle, ta mère écoute
Mais t’inquiètes dès qu’tu seras né
On aura nos secrets, tu t’en doutes
Je t’apprendrai même à faire des blagues
Et si jamais on s’fait griller
Toi tu diras qu’c’est ma faute
Moi j’dirai qu’c’est toi qui as eu l’idée

J’ai déjà la rage contre t’es profs, quand ils donneront trop de devoirs
Si t’as des mauvais points de conduites
Ça sera pas vraiment un hasard
Je t’engueulerai quand même pour la forme
Mais au fond de moi, évidemment,
Je s’rai de ton côté, définitivement.

Je t’apprendrai à observer
Et à écouter les gens
Tu m’apprendras à m’inquiéter
J’espère que tu seras indulgent
Je t’enseignerai la prudence
Tu m’apprendras l’incertitude
Tu m’apprendras les nuits blanches
Je t’enseignerai la gratitude

Tu verras que parfois la vie c’est dure
J’essaierai pas de t’le cacher
On se casse la gueule à coup sur
Quand on apprend à marcher
J’aurai envie de te protéger
Mais j’essaierai de pas être trop lourd
Je mettrai mon amour de fer
Dans une apparence de velours

Je te préviens je fais mal la bouffe
Et je pourrai pas jouer au ballon
Mais je trouverai d’autres trucs à faire
Pour qu’tu sois fière de ton larron
Je s’rai un peu ton pote, un peu ton frère
Mais pour m’fâcher
Faudra que je sois un peu père
Quand j’te dirai d’aller t’coucher

T’es pas encore arrivé
Mais déjà qu’est ce que j’te kiffe
Dans mon p’tit quotidien t’as changé tous mes objectifs
Avant de penser à quoi que se soit je penserai à toi
Tu vas clairement, changer mon sens des priorités, définitivement

Alors voilà dépêche un peu
Il reste 3 mois à galérer
Tu dois être serré dans ton pieu
Faudrait qu’tu penses à t’aérer
Ici y a plein de belles choses à voir
Y a la montagne, et y a la mer
Le soleil, la lune les étoiles
Et puis les yeux d’ta mère

Aller mon gars dépêche un peu
J’ai envie d’entendre ta voix
On t’a même trouvé un prénom
Si tu l’aimes pas, tant pis pour toi
J’ai l’impression de rêver
T’es la meilleure chose, assurément
Qui me soit jamais arrivé, définitivement

J’ai l’impression de rêver
T’es la meilleure chose, assurément
Qui me soit jamais arrivé


Les paroles des chansons sont la propriété de leurs auteurs. Leur commercialisation est interdite.

* La chanson à la Une peut-être aussi votre chanson préférée: faites-nous part de votre souvenir musical en postant des commentaires, et votre titre pourrait aussi être à la Une!

grand_corps_malade.mp3 Grand_Corps_Malade.mp3  (1.22 Mo)





Par (dernière modification le 03/02/2012)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 71




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :