Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
17/03/2012

Chanson à la Une - La partie de cartes, par Paul Dullac, Fernand Charpin, Raimu, Robert Vattier


La partie de cartes, pas une chanson, un dialogue écrit par Marcel Pagnol pour sa trilogie Marius, Fanny, César. Qui sera d'abord trois pièces de théâtre, avant qu'il ne les adapte pour le cinéma dont la séquence dans "Marius" va devenir au fil du temps, aussi célèbre qu'une chanson! Puisque plus de huit décennies plus tard, cet immortel dialogue est toujours dans les citations du quotidien et surtout toujours référencé professionnellement. Tout comme en 2009 cette pièce inspirée de la trilogie,"Marius, Fanny, César" sera adaptée et mise en scène par Francis Huster au théâtre St Antoine à Paris (France). Marcel Pagnol poète, Dramaturge, cinéaste, romancier travaillera avec les plus grands acteurs de l'époque: Louis Jouvet, Raimu, Pierre Fresnay, Fernandel. Il entre à l'Académie française en 1946, très attaché à sa fortune, gagnée grâce à son œuvre, Marcel Pagnol s'était installé à Monaco pour ne pas payer d'impôt. Quand il fut nommé académicien, il dut résider en France et accepter de les payer…
Pour certains, bonne partie de cartes en ce week-end!

Voici la série quotidienne musicale du Podcast Journal: Chanson à la Une*, avec chaque fois une anecdote, les paroles d'une chanson et la vidéo de l'interprétation.


La partie de cartes. Dialogue écrit par Marcel Pagnol. Interprètes: Paul Dullac, Fernand Charpin, Raimu, Robert Vattier. (1931)

PANISSE (impatient)
Eh bien quoi? C'est à toi!

ESCARTEFIGUE
Je le sais bien. Mais j'hésite

CÉSAR (au chauffeur)
Hé, l'extra! On frappe!

LE CHAUFFEUR
Voilà! Voilà!

CÉSAR (à Escartefigue)
Tu ne vas pas hésiter jusqu'à demain!

M. BRUN
Allons, capitaine, nous vous attendons!

ESCARTEFIGUE
C'est que la chose est importante! ( A César) Ils ont trente-deux et nous, combien nous avons?

CÉSAR
Trente.

M. BRUN (sarcastique)
Nous allons en trente-quatre.

PANISSE
C'est ce coup-ci que la partie se gagne ou se perd.

ESCARTEFIGUE
C'est pour ça que je me demande si Panisse coupe à cœur.

CÉSAR
Si tu avais surveillé le jeu, tu le saurais.

PANISSE (outré)
Eh bien, dis-donc, ne vous gênez plus ! Montre-lui ton jeu puisque tu y es!

CÉSAR
Je ne lui montre pas mon jeu. Je ne lui ai donné aucun renseignement.

M. BRUN
En tout cas, nous jouons à la muette, il est défendu de parler.

PANISSE (à César)
Et si c'était une partie de championnat, tu serais déjà disqualifié.

CÉSAR (froid)
J'en ai vu souvent des championnats. J'en ai vu plus de dix. Je n'y ai jamais vu une figure comme la tienne.

PANISSE
Toi, tu es perdu. Les injures de ton agonie ne peuvent pas toucher ton vainqueur.

CÉSAR
Tu es beau. Tu ressemble à la statue de Victor Gélu.

ESCARTEFIGUE (pensif)
Oui, et je me demande toujours s'il coupe à cœur.

PANISSE (furieux)
Et je te prie de ne pas lui faire de signes.

CÉSAR
Moi je lui fais des signes? Je bats la mesure.

PANISSE
Tu ne dois regarder qu'une seule chose: ton jeu. (A Escartefigue.) Et toi aussi!

CÉSAR
Bon.

PANISSE (à Escartefigue)
Si tu continues à faire des grimaces, je fous les cartes en l'air et je rentre chez moi.

M. BRUN
Ne vous fâchez pas, Panisse. Ils sont cuits.

ESCARTEFIGUE
Moi, je connais très bien le jeu de la Manille, et je n'hésiterais pas une seconde si j'avais la certitude que Panisse coupe à cœur.

PANISSE
Je t'ai déjà dit qu'on ne doit pas parler, même pour dire bonjour à un ami.

ESCARTEFIGUE
Je ne dis bonjour à personne. Je réfléchis à haute voix.

PANISSE
Eh bien! réfléchis en silence... Et ils se font encore des signes! Monsieur Brun, surveillez Escartefigue, moi, je surveille César.

CÉSAR (à Panisse)
Tu te rends compte comme c'est humiliant ce que tu fais là ? Tu me surveilles comme un tricheur.
Réellement, ce n'est pas bien de ta part. Non, ce n'est pas bien.

PANISSE (presque ému)
Allons, César, je t'ai fait de la peine?

CÉSAR (sarcastique)
Non, tu me fais plaisir.

PANISSE
Allons, César.

CÉSAR (très ému)
Quand tu me parles sur ce ton, quand tu m'espinches comme si j'étais un scélérat...
Je ne dis pas que je vais pleurer, non, mais moralement, tu me fends le cœur.

PANISSE
Allons César, ne prends pas ça au tragique!

CÉSAR (mélancolique)
C'est peut-être que sans en avoir l'air, je suis trop sentimental. (A Escartefigue.) A moi il me fend le cœur.
Et à toi, il ne te fait rien?

ESCARTEFIGUE (ahuri)
Moi, il ne m'a rien dit

CÉSAR
Ô Bonne Mère! Vous entendez ça!

PANISSE
Est-ce que tu me prends pour un imbécile ? Tu as dit: "Il nous fend le cœur" pour lui faire comprendre que je coupe à cœur.
Et alors il joue cœur, parbleu!

PANISSE (il lui jette les cartes au visage)
Tiens, les voilà tes cartes, tricheur, hypocrite! Je ne joue pas avec un Grec; siou pas plus fada qué tu sas!
Foou pas mi prendré per un aoutré! Siou mestré Panisse, et siès pas pron fin per m'aganta!

(Il sort violemment en criant: "Tu me fends le cœur".)


Les paroles des chansons sont la propriété de leurs auteurs. Leur commercialisation est interdite.

* La chanson à la Une peut-être aussi votre chanson préférée: faites-nous part de votre souvenir musical en postant des commentaires, et votre titre pourrait aussi être à la Une!

partie_de_cartes.mp3 Partie_de_Cartes.mp3  (1.28 Mo)





Par (dernière modification le 17/03/2012)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 71




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :