Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

WIM

Consulter un diététicien

Communication de notre partenaire


Pourquoi, malgré la multiplication des informations que nous prodiguent Internet et les médias en matière d’alimentation, est-il toujours préférable de consulter un diététicien?
Les déséquilibres alimentaires sont une source importante de maladies. Faire en sorte que chacun sache constituer des menus équilibrés est un enjeu personnel mais aussi un enjeu de santé publique.


Diététique et nutrition

Photo (c) NCI
Photo (c) NCI
consulter_dieteticien.mp3 consulter_dieteticien.mp3  (234.29 Ko)

"Manger cinq fruits et légumes par jour", "Ne pas manger trop gras, trop sucré et trop salé", "Manger-bouger"...

Les aliments nourrissent le corps et donnent l'énergie quotidienne nécessaire.
Une alimentation saine est à la base d'une bonne santé depuis la période prénatale jusqu'à un âge avancé.
Elle contribue également à réduire le risque de maladie chronique.

La diététique est l’ensemble des règles qui doivent régir l’alimentation de l’être humain. Elle est le moyen le plus naturel pour conserver ou retrouver son poids, préserver ou améliorer sa santé.
La nutrition est la science qui analyse les rapports entre la nourriture et la santé. La diététique ajoute à l’équilibre alimentaire une dimension culturelle qui varie selon les époques, les civilisations, les religions ou les croyances.
Elle varie aussi selon l’état des connaissances en nutrition. Aujourd’hui, les deux concepts tendent à se rejoindre en raison des progrès scientifiques ininterrompus.
L'organisme qui réunit ces professionnels s'appelle d'ailleurs l'Association Française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN).

La diététique a pris ces dernières années une plus grande ampleur avec notamment l’augmentation des maladies liées à la "mauvaise alimentation".


Les aliments

Les aliments contiennent de nombreux nutriments.
Certains - les glucides, les lipides et les protides - sont aussi sources d'énergie. Pour constituer des menus équilibrés, il faut connaître les besoins en énergie et répartir convenablement les différentes sources. Il faut également apporter les autres nutriments non énergétiques qui jouent aussi un rôle important (vitamines, sels minéraux, fibres et oligoéléments fer, zinc, cuivre, manganèse, iode, etc.)

L'utilisation d'engrais et de pesticides dans les cultures, l'élevage intensif dans l'industrie agro-alimentaire et la pollution environnementale ont, malheureusement, des conséquences néfastes sur la qualité des produits que nous consommons et ont un impact direct sur notre santé.
On constate également, depuis plusieurs années, un appauvrissement nutritionnel des aliments importants de la vie quotidienne qu'il convient de palier par la rééducation nutritionnelle et par l’apport de compléments alimentaires adaptés à chaque personne.

Bien manger, c’est adopter une alimentation variée et équilibrée, c’est-à-dire manger de tout mais en quantités adaptées. Cela consiste à privilégier les aliments bénéfiques à notre santé (fruits, légumes, féculents, poissons,…) et à limiter la consommation de produits sucrés (confiseries, boissons sucrées,…), salés (gâteaux apéritifs, chips,…) et gras (charcuterie, beurre, crème,…).
Cet équilibre alimentaire ne se construit ni sur un repas ni sur une journée, mais plutôt sur plusieurs jours, voire la semaine. C’est pour cela qu’il n’existe ni aliment interdit, ni aliment miracle. Ainsi, un repas festif peut être compensé par des repas plus légers par la suite.
Combinée à une activité physique régulière, une alimentation adaptée contribue à limiter la prise de poids mais également un certain nombre de problèmes de santé (cancers, diabète de type 2, excès de cholestérol, maladies cardiovasculaires, ostéoporose,…).

Pourquoi un diététicien?

Spécialiste de la nutrition, le diététicien joue un rôle important dans l'apprentissage et le respect de l'hygiène alimentaire. Son rôle est d'inciter à la consommation de plats équilibrés tout en préservant le plaisir de manger et d'élaborer des menus sur mesure.

Dans l'industrie et la restauration collective, le diététicien peut surveiller les préparations culinaires pour des malades atteints de diabète, dénutrition, maladies inflammatoires chroniques de l'intestin, maladies hépatiques, pancréatiques, rénales, allergies/intolérances alimentaires, maladies cardio-vasculaires,... Mais également les troubles du comportement alimentaire (obésité, anorexie...)
La prise de compléments alimentaires en cas de traitement médical lourd peut atténuer considérablement les effets secondaires des thérapies administrées et permettre ainsi de mieux combattre la maladie et favoriser la guérison.

Il est une aide aussi pour des individus bien-portants souhaitant consulter à titre préventif ou ayant des objectifs précis. Ainsi, le diététicien intervient auprès des adultes et des familles (conseils en nutrition pour les enfants par exemple) mais également auprès des sportifs (amélioration des performances, récupération de l’effort, anticipation des blessures, …), des personnes âgées (mémoire, tonus, mobilité …), des femmes enceintes et allaitantes pour qu’elles vivent au mieux leur grossesse et que le nouveau-né bénéficie des apports nutritionnels suffisants et adaptés pour se développer.

Le diététicien apporte son écoute et individualise sa réponse aux attentes spécifiques de chacune des personnes qui la consulte. La consultation permet d'établir un bilan précis, approfondi et personnalisé des composantes médicales, psychoaffectives, sociales et personnelles, des habitudes de vie et d'individualiser la réponse aux attentes spécifiques de chacun pour définir des objectifs nutritionnels et mettre en place une stratégie de soins diététiques en tenant compte des contraintes personnelles et de l’environnement.

Bien entendu, expliquer les recommandations pour que l'interlocuteur comprenne précisément la démarche entreprise est un élément fondamental tout comme l'accompagnement qui suit. Ceci se fait en collaboration avec les médecins et les autres professionnels de santé.

L'allégation "Santé" est un puissant levier marketing pour augmenter la consommation d'un aliment en soulignant un côté positif de sa composition et en occultant d'éventuels déséquilibres (apport en calcium et en fer par exemple avec aliment trop gras et trop sucré). Dans ce contexte, on peut être tenté par le produit pour lequel aura été réalisée la meilleure promotion commerciale.
Pour ces raisons, le Parlement européen a décidé en juin 2013 de faire disparaître du vocabulaire officiel l'expression "aliments diététiques".

Le diététicien est en mesure d’aider le consommateur dans le labyrinthe des compléments alimentaires, en raison de sa connaissance précise de leur composition, de leur efficacité réelle et des besoins spécifiques de la personne.


Arièle WALDER
Diététicienne diplômée d’État


09/06/2014




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 15





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :