Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Houssam Kajja
01/04/2013

Courrier des lecteurs: Les El Fassi-Fihri au Maroc

Vos articles dans votre Podcast Journal


Les El Fassi-Fihri, un nom symbole de noblesse à la marocaine, est un nom porté par une certaine élite du Maroc, une élite riche, connue et parfois détestée par le peuple.


Illustration proposée par l'auteur
Illustration proposée par l'auteur
El Fassi signifie que cette grande famille a à un moment vécu dans la ville de Fès. Ce patronyme est souvent accompagné par la notation Fihri qui vise à indiquer une descendance directe avec Oqba Ibn Nafi Al Fihri qui était un grand général arabe à la tête des armées musulmanes dans le but de propager l'islam.

La grande majorité des El Fassi-Fihri est connue en politique ou bien en diplomatie marocaine: ancien ministre, patron et très haut cadre au sein du royaume. La fonction qui revient le plus est sans aucun doute celle de la politique, car certain des El Fassi ont été Premier ministre ou ministre durant le gouvernement El Fassi.
Il y a aussi eu un vizir faisant partie de cette dynastie qui a marqué l'histoire du Maroc par sa négociation de l'accord du protectorat, mais il y a un autre Fassi qu'une grande partie des Marocains connaît et qui n'est tout autre qu'Allal El fassi, une figure emblématique du nationalisme marocain. Quand on pense à Allal El Fassi on pense automatiquement au parti de L'Istiqlal, qui a constitué les fondements de l'indépendance marocaine, mais aussi celle de la monarchie constitutionnelle. Allal El Fassi fait donc partie des héros marocains.

Abbas El Fassi a été Premier ministre du 15 octobre 2007 jusqu'au 29 août 2011. L'amour du peuple marocain à Abbas El Fassi n'est absolument pas comparable à celui voué à Allal El Fassi, l'ancien chef du gouvernement est vu d'un très mauvais œil. Une des choses que le peuple marocain n'a pas apprécié chez l'ex-Premier ministre, c'est d'avoir accaparé tous les pouvoirs par son clan. Ce qui agace les Marocains c'est sûrement cette monopolisation des fonctions publiques, comme c'est le cas de l'annonce pour la nomination à la tête d'une nouvelle chaîne de télévision de l'un des fils d'Abbas El Fassi. Cela est aussi le cas pour son ancien ministre des affaires étrangères qui a nommé plusieurs membres de sa famille à la tête des entreprises nationales (autoroutes, électricité et eaux).

Personnellement je pense que cette "dynastie" a causé la perte de confiance des jeunes en la politique de leur Royaume. Avec ce gouvernement on avait l'impression que les jeunes n'avaient pas leur mot à dire, c'était une sorte de politique de "sois jeune et tais-toi". La jeunesse marocaine a perdu la confiance dans la politique de son pays, mais pas en celle de son Souverain.


Par Houssam Kajja (dernière modification le 31/03/2013)








Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :